« Le Déchronologue » de Stephane Beauverger

Résumé de la troisième lecture commune  du club de lecture l’île aux livres/Alille.com autour du Déchronologue de S. Beauverger qui a eu lieu le 8 juin 2011

Le Déchronologue de S. Beauverger est un très bon bouquin sur la piraterie qui a su faire voguer pas mal de nos membres sur les mers caraïbes.

Mais c’est aussi une œuvre assez impénétrable, voir même à certains moments hermétique qui a perdu quelques lecteurs en route (comme le film « l’armée des 12 singes »)

Les points positifs du livre:

– On s’attache très fortement au personnage principal et on suit avec impatience ses aventures en tentant de comprendre avec lui le rôle qu’il joue dans le « déchirement des voiles du temps ».

– On se questionne avec lui sur ce que apporter le progrès et les avancées technologiques.
Un confort et un soulagement d’enfin pouvoir croire en un avenir serein et heureux pour tous ?
Ou alors une source d’angoisse et de dépendance ?
Au final la technologie donne l’illusion de maîtriser le monde. elle nous fait oublier notre statut d’homme et donc de mortel.

– Une réflexion sur notre société consumériste. Cette recherche  effrénée des maravillas traduit peut être notre folle course à l’innovation. En cherchant toujours plus on en vient à oublier les petits plaisirs de la vie.

– Autre questionnement intéressant : que ferions nous si nous avions la possibilité de connaitre notre propre histoire, notre propre destinée, notre propre tragédie ?
Basculerions nous dans la folie comme le capitaine Le Vasseur?
Tenterions nous de nous tailler la part du lion comme le capitaine Villon?
Plongerions nous dans des actes odieux pour acquérir le plus d’argent et de pouvoir possible comme Cortés, Mendoza ou les Clampins ?
La regarderions nous dans les yeux avec un beau sourire comme Féfé de Dieppe ?
Quand il sera temps pour nous de payer notre dû à la vie serions nous rester debout ?

Les points négatifs:

– Un vocabulaire un peu trop spécifique qui a pu perdre pas mal d’entre nous.

– Un découpage dechrnologique des chapitres , certes pertinent, mais qui nous a fait perdre le fils l’intrigue.

– Beaucoup de questions restent au final sans réponses.
Grosse frustration de ne pas savoir le pourquoi et le comment de ces failles temporelle, de ne pas savoir qui sont le Targuis et de ne pas connaître l’histoire de Sévère.

– On pourrait croire que le scénario a été écrit par la production de la série LOST.

Si il ne fallait retenir qu’un passage:
– Non, capitoune, troque moi ta conserva, et je la mangerai !
Je crois que ce n’est qu’à la manière brutale, enfiévrée, dont il prononça ce dernier mot, ainsi qu’au claquement grotesque de ses chicots, mastiquant dans le vide, que je compris le sens véritable de sa proposition.
C’était Chronos mangeant ses enfants, le sauvage dévorant le coeur de ses ennemis, le sorcier primitif cherchant la magie dans les os rongés de la bête. C’était la victoire d’un homme qui dévorer ses terreurs pour mieux les posséder.

Et vous avez vous lu ce livre?

Qu’en avez vous pensez ?

Résumé proposé par Lilith

Publicités

Une réflexion sur “« Le Déchronologue » de Stephane Beauverger

  1. Ah la la, mon livre chouchou ❤ J'ai tout aimé dans ce roman, même les questions qui restent sans réponse. Le capitaine Villon est mon personnage de fiction préféré, et il m'a manqué dès la dernière page tournée. A lire !!

Ce que j'en pense ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s