« Les âmes vagabondes » de Stepheine Meyer

Résumé de notre rencontre du club de lecture l’île aux livres/Alille.com du 28.09.11 autour de notre sixième lecture commune:
 » Les âmes vagabondes  » de S. Meyer

Une fois de plus le bouquin n’a pas vraiment fait l’unanimité.

Les points appréciables du bouquin:

Pour certains de nos participants ce livre a pour qualité entre autre…

– Une livre léger qui permet la détente.
Une écriture fluide sans être enfantine qui permet de se vider un bon coup la tête.
Un peu comme un épisode de série un dimanche après midi.

– Une bonne gestion de la romance.
Beaucoup plus mature que dans ces présentes œuvres (quadrilogie Twilight).
Avec une bonne retranscription de la vie et du conflit intérieur de Mélanie .

– Permettre au lecteur de facilement prendre en compte le point de vue des deux protagonistes principaux.
La mise en place du duo Mélanie/humaine/hote VS Vagabonde/alien/parasite était en effet assez appréciable et très lisible.
Ce qui n’est pas pour déplaire à la génération Stargate SG1

– L’évolution des personnages.
Ainsi l’on voit à la fois la compréhension et l’évolution (affective, intellectuelle) de Vagabonde dans son nouvel environnement (son apprentissage à l’état d’humain)
Mais également le cheminement vers l’acceptation de Mélanie.

Les points critiquables de l’œuvre:

– Une œuvre trop longue, avec trop de remplissage (par exemple le passage de la traversée du désert pourrait être facilement remplacé).

– Un univers beaucoup trop beau, trop bisounours aux yeux de certains.
Cette œuvre aurait mérité d’être traitée de façon plus crue, avec une écriture plus noire, plus cynique, pour être plus crédible.

– Entre les personnages, il n’y a pas assez de confrontation, pas assez de résistance.
Nous aurions préférer des conflits plus adultes pour gagner en profondeur.

– Une intrigue trop prévisible, et trop formatée Hollywood.
Au final assez peu de suspense.

Si il y avait un seul passage à retenir :

« Pourquoi l’amour humain me paraissait tellement plus précieux que celui de mes congénères ? Parce qu’il était exlusif, capricieux .
Les âmes offraient leur amour sans restriction.
Avais-je besoin de relever un plus grand défi ? Cet amour humain était truffé de pièges ; il était sans règles, sans loi : il pouvait être offert sans rien exiger en retour, comme avec Jamie, ou alors obtenu, avec le temps, après de longs efforts, comme avec Ian, ou être immédiat, déchirant ou animal, comme avec Jared.
L’amour des Hommes était peut-être simplement plus fort… Était-ce là le secret ? Ces humains pouvaient haïr avec une telle ardeur… À l’autre bout du spectre, pouvaient-ils aimer avec une ardeur égale ?
Pourquoi avais-je tant besoin de cet amour ? Tout ce que je savais, à présent, c’est que l’amour que je recevais valait mille fois les risques et les souffrances qu’il m’avait coûtés. L’amour était encore plus exaltant que je ne l’imaginais.
Il était Tout. »

Et vous avez vous lu ce livre ?

Qu’en avez vous pensé ?

Résumé proposé par Lilith

Publicités

Ce que j'en pense ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s