« Les liaisons dangeureuses » de Choderlos De Laclos

Résumé de la réunion du club de lecture l’île aux livres/Alille.com du 14 Mai 2012 autour de notre onzième lecture commune:

« Les liaisons dangereuses » de C. De Laclos.

C’est un enthousiasme unanime qui a porté notre club de lecture lors de notre échange autour cette œuvre majeure de la littérature française.

En effet il n’y a eu quasi aucune critique faite lors de notre discussion.
A part peu être un manque de repères histoires qui auraient permis de mieux situer l’œuvre dans le temps.

Nous avons apprécié l’ingéniosité de l’auteur qui en choisissant le style épistolaire à su créer une œuvre richesse et complexe.

– Le choix de séquencer le livre en différentes correspondances, permet de non seulement donner énormément de rythme à l’œuvre, mais aussi de mettre en relief l’intrigue.

– L’alternance systématique des correspondants à chaque chapitre apporte aussi beaucoup .
Ainsi Choderlos de Laclos s’amuse à changer de style suivant les personnages qu’il fait vivre. Chacun laissant ainsi son empreinte et son style .

Très rapidement, le lecteur arrive facilement à se faire une image précise des interlocuteurs, de leurs caractères et des liens qui les unissent.
Ainsi on reconnait facilement la gaucherie de Cécile, le cynisme de Valmont, et la cruauté de Mme de Merteuil…
Des personnages d’une force et d’une puissance incomparable étudiés et pensés dans les moindres détails.

– Cette maîtrise du genre permet de créer un vrai roman psychologique, grande première à l’époque du XVIIIme siècle.

Ainsi on constate l’évolution des différents protagonistes au fur et à mesure du déroulement de l’intrigue.
Comment Cécile va passer d’ingénue au statut de libertine.
Comment Valmont va être utilisé comme un pion tout au long du drame.
Comment l’implacable Mme de Merteuil va mettre en œuvre toute son intelligence afin d’écraser tout sur son passage.
La déchéance morale et physique de Mme de Tourvel…
Ici l’auteur fait preuve d’une connaissance pointue de la psyché humaine. Il en use avec intelligence pour donner au lecteur à voir le reflet de la vie mondaine de l’époque.

– La richesse et la beauté de l’écriture permet aussi faire émerger la réflexion de Laclos sur la société du XIIIme.
Le double discours et l’humour cynique qu’on retrouve dans le roman permet à l’auteur de se positionner fermement contre les mœurs de son temps.
Mais aussi et surtout de poser un regard critique sur l’éducation que l’on donne aux jeunes filles de l’époque et qui de fait se trouvent incapables de déjouer les procédés, les stratagèmes des libertins.

Si il fallait ne retenir qu’un passage:

“On s’ennuie de tout, mon Ange, c’est une Loi de la Nature ; ce n’est pas ma faute.
“Si donc je m’ennuie aujourd’hui d’une aventure qui m’a occupé entièrement depuis quatre mortels mois, ce n’est pas ma faute.
“Si, par exemple, j’ai eu juste autant d’amour que toi de vertu, et c’est sûrement beaucoup dire, il n’est pas étonnant que l’un ait fini en même temps que l’autre. Ce n’est pas ma faute.
“Il suit de là que depuis quelque temps je t’ai trompée : mais aussi, ton impitoyable tendresse m’y forçait en quelque sorte ! Ce n’est pas ma faute.
“Aujourd’hui, une femme que j’aime éperdument exige que je te sacrifie. Ce n’est pas ma faute.
“Je sens bien que voilà une belle occasion de crier au parjure : mais si la Nature n’a accordé aux hommes que la constance, tandis qu’elle donnait aux femmes l’obstination, ce n’est pas ma faute.
“Crois-moi, choisis un autre Amant, comme j’ai fait une autre Maîtresse. Ce conseil est bon, très bon ; si tu le trouves mauvais, ce n’est pas ma faute.
“Adieu, mon Ange, je t’ai prise avec plaisir, je te quitte sans regret : je te reviendrai peut-être. Ainsi va le monde. Ce n’est pas ma faute.” 

Bonus > Les liens vers les chroniques de nos blogueuses:

Lien vers la chronique de Dawn

Lien vers la chronique de NyrA

Lien vers la chronique de Maia

Avez vous lu ce livre ?

Qu’en pensez vous ?

Résumé proposé par Lilith

Publicités

4 réflexions sur “« Les liaisons dangeureuses » de Choderlos De Laclos

Ce que j'en pense ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s