« Cette nuit là » de Linwood Barclay

Résumé de la 22ème lecture commune du club de lecture L’île aux Livres (29/04/13):

Souvenez vous de vous adolescent.

Oui je sais ce n’est pas forcément beau et agréable à visualiser, mais tentez l’exercice pour quelques secondes.

On se revoit alors dans la glace, les cheveux gras, la peau brillante … C’est comme si on pouvait s’entendre réclamer à corps et à cris de pouvoir aller à tel concert, à tel sortie… Et c’est comme si nous pouvions entendre le non ferme et définitif de nos parents.

Il nous est tous arrivés à ce moment très précis de souhaiter ne plus faire partie de cette famille, d’être en réalité adoptés. Au plus fort de notre colère nous avons  même surement souhaité que ces derniers disparaissent à tout jamais… Mais ce n’était que notre frustration qui parlait, et nous avons été bien heureux de retrouver tout notre petit monde le matin venu.

Imaginez un peu l’angoisse et la peur qu’a dû ressentir Cynthia, 14 ans, lorsque le lendemain d’une cuite  et d’un savon administré par ses parents , elle se réveille seule. Toute sa famille à disparu sans laisser de traces.

La douleur, la culpabilité, le doute vont la ronger durant des années avant qu’elle n’arrive à dénouer les événements qui se sont déroulés  « Cette nuit-là ».

L. Barclay a su utiliser judicieusement la voix de Terry le mari de la victime pour balader le lecteur dans les rebondissements de ce thriller. Amener un point de vue extérieur dans le traitement des indices permet une belle mise en perspective. N’étant pas le témoin principal des faits, il ne peut que présupposer et nous propose ainsi pas mal de pistes, de doutes et de réflexions.

 » Cette nuit là » est un coup de coeur pour certains membres du club, car c’est un livre prenant qui embarque de bout en bout le lecteur. On se laisse guider d’indices en indices, d’hypothèses en hypothèses afin de reconstituer le puzzle qu’est la vie de Cynthia et la disparition de sa famille.

Cependant il est loin d’avoir satisfait tout notre groupe de lecture. En effet ce thriller pêche sur quelques points essentiels.

Tout d’abord il nous a semblé tout à fait invraisemblable qu’une affaire pareille n’est eu qu’un traitement judiciaire si peu efficace et négligeant.

Ensuite même si les personnages principaux nous semblent sympathiques, les personnages secondaires sont trop manichéens pour que l’histoire nous paraisse vraisemblable. On a du mal à adhérer quand on voit la noirceur plus qu’appuyée avec laquelle l’auteur nous décrit la première famille. Et aussi le traitement du dernier passage , qui ajoute une touche de pathos, comme une obligation de happy end qui n’a au final pas lieu d’être…

De même les passages en italiques auraient pu bénéficier d’un traitement plus fin de la part de l’auteur. Ils sont là comme pour baliser notre réflexion, un espèce de panneau lumineux qui nous dirait « c’est par là qu’il faut aller ».

Alors même que le début est fort, le filon se tarie vite.Comme un galet que l’on a lancé, les ricochets sont de moins en moins importants et l’intérêt du lecteur suit également ce mouvement. Jusqu’à en perdre certains qui ont choisi de ne pas finir cette lecture commune.

Les coïncidences qui maillent l’intrigue sont beaucoup trop heureuses. Cela amène la finalité de l’intrigue et plie l’affaire bien trop rapidement et de façon trop évidente et explicite. Au final les twists proposés par Barclay nous semblent éculés,tant il est courant de voir traité des affaires de ce genre dans nos séries préférées (NCIS, Les experts…).

Si il fallait ne retenir qu’un seul passage:

« Je voyageais en compagnie d’un cobra.
Non, pas un cobra. Un scorpion, plutôt. Je repensai à ce conte populaire indien, celui de la grenouille et du scorpion, dans lequel la grenouille accepte d’aider le scorpion à traverser la rivière s’il promet de ne pas la piquer avec son dard mortel. Le scorpion y consent, mais, à mi-traversée, et bien que cela signifie qu’il périra lui aussi, il le lui plante dans le dos. La grenouille, mourante, lui demande : « Pourquoi as-tu fait cela ? » et le scorpion répond : « Parce que je suis un scorpion, et que c’est ma nature. »

Pour conclure :

Un bon Thriller qui vous permettra par exemple de vous détendre cet été au bord de la piscine, mais qui manque de panache pour en faire une référence du genre.

Envie d’autres avis :

L’avis de Demoiselle Coquelicote

L’avis de Dawn

L’avis de Maia

Et vous avez vous lu ce livre ?

Votre avis nos intéresse !

N’hésitez pas à le partager en commentant cet article !

Résumé proposé par Lilith

Publicités

2 réflexions sur “« Cette nuit là » de Linwood Barclay

  1. Ludivine dit :

    Bonsoir! Juste pour dire à dawn que la neuvième porte passait ce soir sur w9!

    Bises Lud

    Envoyé de mon iPhone

Ce que j'en pense ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s