Challenge « L’ange d’Ayala »

Chers livrophages, vous avez bien de la chance.

Une fois de plus notre blog a été remarqué ! Cette fois ci ceux sont les éditions Lherne qui nous propose de découvrir l’un des romanciers britanniques les plus célèbres, les plus respectés et les plus prolifiques de l’époque victorienne, M. Anthony Trollope.

Nous vous proposons donc un nouveau challenge autour de « L’ange d’Alya » un de ses romans phares:

Londres, en pleine ère victorienne. Ayala et sa sœur Lucy, orphelines sans le sou, sont chacune adoptées par le frère et la sœur de leur défunte mère. Ayala, belle et séduisante, part vivre chez sa tante, mariée à un riche banquier, tandis que Lucy, moins jolie, est adoptée par son oncle, modeste employé de l’Amirauté. La beauté et le succès d’Ayala auprès des hommes suscitent rapidement la jalousie de sa tante et de ses cousines. Après moult péripéties, l’amour finit toujours par triompher.

Dans ce roman d’éducation sentimentale, les parents, adoptifs ou non, sont confrontés à de jeunes gens qui n’en font qu’à leur tête. Le récit, très vivant et plein de suspens, publié à l’origine en feuilleton, reste d’une universelle actualité pour tous les parents du monde.

Petit extrait :

« À quoi Lady Tringle ajouta une condition qui était de pouvoir choisir. Pour la santé de ses nerfs, les affaires de goût avaient une importance cruciale ! Elle déclara aussitôt qu’elle voulait à tout prix Ayala et ce fut donc décidé. La jeune fille était déjà plus que familiarisée avec les splendides appartements des Tringle et sa tante avait le sentiment qu’elle en serait un des charmes. Sa longue chevelure noire était d’ores et déjà considérée comme l’une des plus ravissantes de Londres. Ayala chantait comme si la Nature avait voulu faire d’elle un des oiseaux du ciel. Elle avait naguère passé trois mois à Paris et le français lui était venu sans même y penser. Son père lui avait enseigné les rudiments de son art et les flatteurs avaient déjà commencé à dire qu’elle était née pour être la seule et unique grande artiste peintre du
monde. Ses mains, ses pieds, ses formes étaient parfaits. Bien qu’elle n’eût encore que dix-neuf ans, Londres avait déjà commencé à parler d’Ayala Dormer. Alors, bien sûr, Lady Tringle choisit Ayala, sans songer sur le moment que ses propres filles risquaient de souffrir de la comparaison avec leur cousine. »

Comment ça marche un challenge ?

Nos challenges ont toujours le même fonctionnement, le livre à découvrir est prêté aux membres inscrits.

Chaque lecteur récupère le bouquin et le lit tranquillement, puis propose une chronique sur son ressenti. Une fois le roman fini, le livre est remis en circulation, et passe au lecteur suivant sur la liste d’attente .

Si vous êtes membres du club de lecture (2 sorties minimum avec les membres du club) et que cette découverte vous intéresse, il suffit de vous inscrire au challenge en répondant à cet article.

Un très grand merci aux éditions Lherne de nous permettre de fait vivre une nouvelle expérience de lecture aux membres du club !

Personnes inscrites au challenge:

Lilith > Lu chronique en cours

Pauline > Lu chronique à publier

AUrél’ > Lu chronique à publier

Christelle > En cours de lecture

Dawn

Maia

Publicités

3 réflexions sur “Challenge « L’ange d’Ayala »

Ce que j'en pense ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s