Image

« Roi du monde – Tome 1 : Même pas mort » de Jean-Philippe Jaworski

Résumé de la 47ème lecture commune du club de lecture L’île aux livres (06/10/15):

« Roi du monde – Tome 1 : Même pas mort » de Jean-Philippe Jaworski

même pas mort

Quatrième de couverture :

Je m’appelle Bellovese, fils de Sacrovese, fils de Bélinos. Pendant la Guerre des Sangliers, mon oncle Ambigat a tué mon père. Entre beaux-frères, ce sont des choses qui arrivent. Surtout quand il s’agit de rois de tribus rivales. Ma mère, mon frère et moi, nous avons été exiles au fond du royaume biturige. Parce que nous étions de son sang, parce qu’il n’est guère glorieux de tuer des enfants, Ambigat nous a épargnés. Là-dessus, le temps a suivi son cours. Nous avons grandi. Alors mon oncle s’est souvenu de nous. Il a voulu régler ce vieux problème : mon frère et moi, il nous a envoyés guerroyer contre les Ambrones. Il misait sur notre témérité et notre inexpérience, ainsi que sur la vaillance des Ambrones. Il avait raison : des le début des combats, nous nous sommes jetés au milieu du péril. Comme prévu, je suis tombe dans un fourré de lances. Mais il est arrive un accident. Je ne suis pas mort.

L’auteur :

Jean-Philippe Jaworski a suivi des études de lettres et enseigne le français en lycée, dans la région de Nancy. Il a collabore au magazine Casus Belli, crée Tiers Age, un jeu de rôle gratuit sur la Terre du Milieu, et Te Deum pour un massacre, un jeu de rôle historique sur les guerres de religion. Apres Janua Vera, son premier recueil de fictions, et Gagner la guerre, son premier roman très remarque, il nous plonge cette fois dans une trilogie celtique.

L’avis du club :

Même pas mort est le deuxième livre de l’auteur lu en LC au club (Janua Vera) . Les membres ont donné un avis assez partagé sur cette lecture.

Tous s’accordent à parler du grand travail d’écriture fait par l’auteur. Il nous offre un vocabulaire riche et recherché qui, malgré tout, laisse une lecture fluide. Les lecteurs ont ressenti l’amour des mots de Jean-Philippe Jaworski.

Cependant, les chapitres (ou parties) très longs, seulement trois, demandent une lecture suivie sans trop de coupure afin d’entrer pleinement dans l’histoire.

Les lecteurs ont été surpris par la construction de la narration avec parfois une impression de passage de niveaux comme dans un jeu vidéo (il a d’ailleurs été rappelé que l’auteur a collaboré à des jeux de rôle, cela s’en ressent). De même que le ton employé a pu surprendre car, malgré l’histoire qui se passe il y a fort longtemps, le parlé est celui que l’on utilise de nos jours.

Les membres ont aussi eu la sensation de naviguer entre réalité et onirisme et certains ont été un peu perdus à cause de cela, d’autres justement ont trouvé cela brillant.

Le début a pu déconcerter certains lecteurs et de ce fait, ils ont eu du mal à rentrer dans l’histoire car ici nous ne sommes pas dans de la fantasy de divertissement mais dans quelque chose de plus intimiste.

D’avis général, le rapport entre les personnages est bien construit ainsi que le travail sur la hiérarchie des rois, des dieux et des druides qui tirent les ficelles.

Si certains ont aimé les références au monde celte réel, la description de la vie de l’époque et la place importante de la politique, qui prend presque le dessus sur les batailles épiques habituelles dans ce genre, d’autres ont eu l’impression d’un énième livre de fantasy, sans surprise du fait que de par la construction on sait d’avance ce qui se passe, et n’ont pas réussi à s’attacher aux personnages.

Pourtant, la fin n’apporte pas toutes les réponses et des questions restent en suspend faisant dire à plusieurs membres qu’ils ont envie de découvrir la suite.  

C’est donc une lecture qui, malgré la très belle écriture de l’auteur, a pu décontenancer les personnes qui sont peu habituées au genre mais qui a quand même dans l’ensemble été appréciée.

D’autres avis ici:

Chez Just a word 

 Chez Les découvertes de Dawn 

Chez les sorcières

Publicités

Une réflexion sur “« Roi du monde – Tome 1 : Même pas mort » de Jean-Philippe Jaworski

Ce que j'en pense ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s