État

Nymphéas noirs de Michel Bussi

Résumé de la 52ème lecture commune du club de lecture Lille aux livres (05/04/2016):

nympheas noirs

Nymphéas noirs de Michel Bussi

Quatrième de couverture:

Trois femmes.
Une seule énigme.
Laquelle en détient la clé ?

Michel Bussi nous invite à un redoutable jeu de pistes dans un Giverny où tout n’est qu’illusion…

« Une intrigue savamment ficelée qui défie le temps et celui qui voudrait trouver l’astuce avant le dernier chapitre. » Julie Malaure, Le Point

« Passé et présent se superposent et c’est peu dire que l’on passe par toutes les couleurs… » Marie France

« C’est une petite merveille. » Gérard Collard, LCI

L’auteur : 

Michel Bussi, né le 29 avril 1965 à Louviers (Eure), est un auteur et politologue français, professeur de géographie à l’université de Rouen, où il dirige une UMR du CNRS. Il est spécialiste de géographie électorale.

L’avis du club :

C’est une jolie promenade dans Giverny que le club a fait en lisant Nymphéas noirs . L’impression générale des membres est que les descriptions sont très bien faites. Le lecteur se promène dans le livre comme s’il observait un tableau. L’auteur a réussi à donner envie de découvrir la ville ainsi que le musée dont il est question.

giverny

Tout ce qui a trait à la culture (histoire, œuvre) a passionné les lecteurs, presque plus que l’intrigue en elle-même. Michel Bussi, géographe, nous donne de belles descriptions qui sont le vrai plus de ce roman. C’est d’ailleurs le côté immuable de Giverny, figée dans le temps qui permet la réussite de cette histoire.

msvrn250

En ce qui concerne l’intrigue on retrouve la « patte » de l’auteur avec des intrigues à tiroir.

La lecture est facile et agréable, de ce fait le roman se lit vite. Sans doute, selon les membres, c’est ce qui permet entre autre d’être aussi surpris car on n’assemble pas les pièces du puzzle au fur et à mesure. Une lecture plus lente aurait sans doute permis de voir certaines ficelles et donc d’être moins étonné.

En règle général,  les lecteurs se sont fait avoir du début à la fin, jusqu’à ce que chaque pièce s’emboîte. Il y a eu de nombreuses interrogations autour de ces fameux nymphéas noirs tout au long de la lecture,entraînant des spéculations.

L’auteur fait un véritable exercice de style jouant avec les mots, les choisissant avec soin pour ne pas trahir son scénario.

En ce qui concerne le personnage principal, certains ont trouvé agaçante cette « petite souris noire» tandis que d’autres l’ont vraiment appréciée.

Certains membres ont pu noter quelques incohérences .

1916311_975260122558089_1015000897364965303_n

La fin a cependant déçu certains. En effet il y a un côté truqué, artificiel, un peu trop facile qui la rend «  à l’eau de rose ».

Cette découverte a donné envie de découvrir d’autres écrits de l’auteur même si celui-ci est souvent considéré comme le meilleur.

 1610010_975260135891421_8449629982853290953_n 1779674_975260105891424_7707028194640191380_n

Publicités

Ce que j'en pense ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s