État

Résumé de la 68ème réunion du club de lecture

Résumé de la 68ème rencontre du club de lecture Lille aux Livres du 20 décembre 2017, réunion spéciale Noël !

Pour cette réunion du mois de décembre, nous étions 17 à nous retrouver à la librairie Les Quatre Chemins ! Encore une fois, la littérature et la nourriture furent à l’honneur.

Présentation des livres :

Quand le diable sortit de la salle de bain de Sophie Divry
Editions J’ai Lu, 7.60€, présenté par Hélène;

A Lyon, une trentenaire, Sophie, chômeuse en fin de droits, souvent affamée, est soucieuse d’écrire son livre. Avec fracas et drôlerie, ce roman nous entraîne dans les turpitudes de la vie d’une jeune femme qui subit son isolement, et il soulève la question de la place du chômeur dans notre société. Ce diable ne laisse rien passer aux personnages et pointe avec malice et cruauté les besoins de chacun de se fondre et de se distinguer dans la société, la famille et le travail. Facétieuse, Sophie Divry jongle avec la langue, les mots qu’elle manie avec maestria.

La bibliothèque de Mount Char de Scott Hawkins
Éditions Denoël, 22.90€, présenté par Nicolas ;

Un dieu qui manque à l’appel. Une bibliothèque qui renferme les secrets de l’univers. Une femme, prise dans une course folle, qui perd de vue son propre coeur. Carolyn était une jeune Américaine comme les autres. Mais ça, c’était avant. Avant la mort de ses parents. Avant qu’un mystérieux personnage, Père, ne la prenne sous son aile avec d’autres orphelins. Depuis, Carolyn n’a pas eu tant d’occasions de sortir. Elle et sa fratrie d’adoption ont été élevés suivant les coutumes anciennes de Père. Ils ont étudié les livres de sa Bibliothèque et appris quelques-uns des secrets de sa puissance. Parfois, ils se sont demandé si leur tuteur intransigeant ne pourrait pas être Dieu lui-même. Mais Père a disparu – peut-être même est-il mort – et il n’y a maintenant plus personne pour protéger la Bibliothèque des féroces combattants qui cherchent à s’en emparer. Carolyn se prépare pour la bataille qui s’annonce. Le destin de l’univers est en jeu, mais Carolyn a tout prévu. Carolyn a un plan. Le seul problème, c’est qu’en le menant à bien elle a oublié de préserver ce qui fait d’elle un être humain. Avec une galerie de personnages mémorables et une intrigue qui vous réserve plus d’une surprise, La Bibliothèque de Mount Char est à la fois terrifiant et hilarant, étrange et humain, visionnaire et captivant. Un roman qui marque l’entrée en scène d’une voix nouvelle dans le monde de la fantasy.

La mort avec précision de Kotaro Isaka
Éditions Philippe Picquier, 9€, présenté par Sylvain ;

« Aujourd’hui encore, je suis en route pour rendre ma décision sur la mort d’un être humain. Pourquoi ? Parce que c’est mon boulot. »
Le dieu de la Mort descend sur Terre et enquête pour savoir si l’heure est vraiment venue pour tel ou tel humain de mourir. Chaque fois il emprunte une nouvelle apparence et découvre avec surprise et humour divers aspects de la société japonaise et humaine. Que ce soit dans le monde des yakuzas, sur les routes du Japon ou dans un hôtel en pleine tempête de neige, le suspense est total car on ignore jusqu’au bout si le « candidat » va mourir et de quelle façon.
Il partage son travail avec d’autres fonctionnaires de la Mort, envoyés ici-bas par une administration plutôt tatillonne qui leur téléphone de temps en temps de l’au-delà pour s’assurer qu’ils font bien leur travail. Ce que nous autres humains espérons aussi.

Clochemerle de Gabriel Chevallier
Éditions Le Livre de Poche, 6.30€, présenté par Oscar ;

Tout a commencé quand Barthélemy Piéchut, maire de Clochemerle-en-Beaujolais, dévoila à Ernest Tafardel, l’instituteur, son projet :« Je veux faire construire un urinoir, Tafardel. Un urinoir ! s’écria l’instituteur, tout saisi, tant la chose aussitôt lui parut d’importance. Le maire se méprit sur le sens de l’exclamation : Enfin, dit-il, une pissotière ! »Cette vespasienne, destinée, bien plus peut-être, à confondre Mme la baronne Alphonsine de Courtebiche, le curé Ponosse, le notaire Girodot et les suppôts de la réaction, qu’à procurer un grand soulagement à la gent virile de Clochemerle, sera édifiée tout près de l’église où Justine Putet, aride demoiselle, exerce une surveillance étroite. Dès sa publication en 1934, Clochemerle, chronique rabelaisienne, a connu un énorme succès qui ne s’est jamais démenti. C’est maintenant un classique de la littérature comique.

Le bonhomme de neige de Jo Nesbo
Editions Folio, 8.80€, présenté par Sara ;

À Oslo, la première neige tombe sur la ville lorsqu’une mère de famille sans histoires disparaît, en pleine nuit. Seul indice, son écharpe retrouvée autour du cou d’un bonhomme de neige, mystérieusement apparu dans son jardin. La police n’a aucune piste jusqu’au jour où l’inspecteur Harry Hole reçoit une lettre signée «le bonhomme de neige», lui annonçant de nouvelles victimes. Pour chaque femme disparue, un bonhomme de neige apparaît… Derrière cette mise en scène macabre se cache un tueur diabolique, prêt à tout pour défier le célèbre Harry Hole.

Lorsque j’étais une œuvre d’art de Eric Emmanuel Schmitt
Éditions Le Livre de Poche, 6.10€, présenté par Eulalie ;

Lorsque j’étais une œuvre d’art est un livre sans équivalent dans l’histoire de la littérature, même si c’est un roman contemporain sur le contemporain. Il raconte le calvaire d’un homme qui devient son propre corps, un corps refaçonné en œuvre d’art au mépris de tout respect pour son humanité. Malléable, transformable, il n’est plus qu’un corps sans âme entre les mains d’un esprit diabolique dont le génie tient avant tout à son manque de scrupule.

Au paradis des manuscrits refusés de Irving Finkel
Éditions 10/18, 7.50€, présenté par Steph ;

La Bibliothèque des Refusés est un établissement des plus singuliers : elle recueille – plus encore, elle sauvegarde – tout texte ayant essuyé refus sur refus de la part des éditeurs. Littérature, poésie, mémoires, récits épistolaires. tous les écrits trouvent leur place sur les étagères de la Bibliothèque des Refusés. L’arrivée impromptue d’une insupportable bibliothécaire américaine, l’imposture d’une actrice se faisant passer pour une étudiante dans l’idée de voler des idées pour son prochain film, la menace de cambrioleurs convaincus de trouver là le gros lot, sans compter l’irruption de nombreux aspirants écrivains. autant de mésaventures qui viennent perturber l’ordre tranquille de la Bibliothèque. Entre personnages hauts en couleur et situations cocasses, le tout dans un irrésistible humour british, La Bibliothèque des Refusés est également une merveilleuse déclaration d’amour aux livres et aux manuscrits en tout genre.

Palafox de Eric Chevillard
Éditions de Minuit, 7€, présenté par Arnaud ;

Certes, à première vue, tout laisse à penser que Palafox est un poussin, un simple poussin puisque son œuf vole en éclats, un autruchon comme il en éclôt chaque jour de par le monde, haut sur pattes et le cou démesuré, un girafon très ordinaire, au pelage jaune tacheté de brun, un de ces léopards silencieux et redoutables, volontiers mangeurs d’hommes, un requin bleu comme tous les requins bleus, assoiffé de sang, en somme un moustique agaçant de plus, avec sa trompe si caractéristique, un éléphanteau banal, mais bientôt on se prend à en douter. Palafox coasse. Palafox nous lèche le visage et les mains. Alors nos certitudes vacillent. Penchons-nous sur Palafox. E.C

–  Le seigneur des porcheries de Tristan Egolf
Éditions Folio, 9.30€, présenté par Aïcha ;

Ce premier roman singulier commence avec la mort d’un mammouth à l’ère glaciaire et finit par une burlesque chasse au porc lors d’un enterrement dans le Midwest d’aujourd’hui. Entre-temps, on aura assisté à deux inondations, à quatorze bagarres, à trois incendies criminels, à une émeute dans une mairie, à une tornade dévastatrice et à l’invasion de méthodistes déchaînés ; on aura suivi la révolte d’une équipe d’éboueurs et vu comment un match de basket se transforme en cataclysme. Tout se passe dans la petite ville de Baker, sinistre bourgade du Midwest ravagée par l’inceste, l’alcoolisme, la violence aveugle, le racisme et la bigoterie. Au centre des événements, John Kaltenbrunner, un enfant du pays, en butte à toutes les vexations, animé par une juste rancoeur. Comment John se vengera-t-il de la communauté qui l’a exclu ? Jusqu’où des années de désespoir silencieux peuvent-elles conduire un être en apparence raisonnable ?Dans un style flamboyant, Le seigneur des porcheries retrace l’histoire de cette vengeance, telle qu’elle est contée, après la mort de John, par un des «humiliés et offensés» qu’il défendait.

 Lili Nobody de Rachel Hausfater
Éditions Nathan, 5.95€, présenté par Annie-France ;

 » Ma mère m’énerve et je n’ai pas de père. »
Lili entre en 6e. C’est à la fois génial et inquiétant. Heureusement qu’elle n’est pas seule : il y a Marlène, sa nouvelle copine et Gaoussou, son voisin de classe hilarant. Il y a aussi le club théâtre ! Le prof est génial. Avec son groupe, Lili va mettre une chanson en scène:  » Papaoutai  » de Stromae. C’est elle qui l’a choisie, parce que depuis toujours elle se demande : qui est mon père ? Sa mère a toujours refusé de lui dire…

Le garçon qui ne parlait pas de Donna Leon
Éditions Points, 7.70€, présenté par Anne-Cécile ;

À la mort de l’homme sourd et muet qui travaillait dans leur pressing, le commissaire Brunetti et son épouse, bouleversés, découvrent qu’il n’existait pas dans les registres. Aucune trace du garçon qui ne parlait pas ! Une famille d’aristocrates semble mêlée à ce décès mystérieux. Mais pour quelle raison ces gens puissants et influents auraient-ils éliminé ce malheureux simple d’esprit ?

Pas si simple de Lucie Castel
Éditions Harlequin, 6.90€, présenté par Cassiopée ;

Parce que, dans la vie, rien n’est simple, Scarlett se retrouve coincée par la neige à l’aéroport d’Heathrow avec sa soeur Mélie l’avant-veille de Noël. Parce que, dans sa vie, tout est compliqué, Scarlett entre par erreur dans tes toilettes des hommes et tombe sur William, un Britannique cynique et provocateur dont le flegme et le charme distingué sont ce que la Grande-Bretagne promet de mieux. Les heures d’attente leur permettent de faire plus ample connaissance et William leur propose alors de passer le réveillon dans sa maison, près de Kensington Street, le temps que le trafic reprenne. Une invitation en apparence innocente, mais qui va conduire les deux jeunes femmes au coeur d’un réveillon riche en émotions et en surprises de taille…

Au pays de Tahar Ben Jelloun
Éditions Folio, 3€, présenté par Rémi ;

A quelques mois de la retraite, mohamed n’a aucune envie de quitter l’atelier où il a travaillé presque toute sa vie depuis qu’il est parti du bled.Afin de chasser le malaise diffus qui l’envahit, il s’interroge sur lui-même avec simplicité et humilité. Il pense à son amour profond pour l’islam, dont il n’aime pas les dérives fanatiques ; il se désole de voir ses enfants si éloignés de leurs racines marocaines; il réalise surtout à quel point la retraite est pour lui le plus grand malheur de son existence.
Un matin, il prend la route de son village natal, décidé à construire une immense maison qui accueillera tous ses enfants. Un retour  » au pays » qui sera loin de ressembler à ce qu’il imaginait

Je voyage seule de Samuel Bjork
Éditions Pocket, 8.50€, présenté par Sarah;

Seule, pour son dernier voyage… C’est ce qu’indique la pochette autour du cou de la fillette, assassinée et accrochée à un arbre avec une corde à sauter. Un crime odieux qui laisse toute la Norvège sous le choc et décide le commissaire Holger Munch à rappeler son ancienne collègue, Mia Kruger.
Car il le sait : si une personne peut l’aider à résoudre cette enquête, c’est bien elle. Ce qu’il ne sait pas en revanche, c’est que, sur l’île d’Hitra où elle s’est recluse, la jeune femme compte les jours avant son suicide. Mais il est des crimes qui ne laissent pas indifférent. Et il suffira à Mia d’observer les photos de la fillette pour comprendre ce qui avait échappé à tous : il y aura d’autres victimes, beaucoup d’autres…

Une brève histoire du temps de Stephen Hawking
Éditions J’ai Lu, 6€, présenté par Mathilde ;

Voici le premier livre que Stephen Hawking ait écrit pour le grand public. Il y expose, dans un langage accessible à tous, les plus récentes découvertes des astrophysiciens. Retraçant les grandes théories du cosmos depuis Galilée jusqu’à Einstein, racontant les ultimes découvertes en cosmologie, expliquant la nature des trous noirs, il propose ensuite de relever le plus grand défi de la science moderne : la recherche d’une théorie permettant de concilier la relativité générale et la mécanique quantique. Stephen Hawking lutte depuis plus de vingt ans contre une maladie neurologique très grave. Malgré ce handicap, il a consacré sa vie à tenter de percer les secrets de l’univers et à nous faire partager ses découvertes. Un livre fascinant.

L’archipel d’une autre vie de Andreï Makine
Éditions Points, 7.40€, présenté par Muriel ;

Aux confins de l’Extrême-Orient russe, dans le souffle du Pacifique, s’étendent des terres qui paraissent échapper à l’Histoire… Qui est donc ce criminel aux multiples visages que Pavel Gartsev et ses compagnons doivent capturer à travers l’immensité de la taïga ? Lorsque Pavel connaîtra la véritable identité du fugitif, sa vie en sera bouleversée.

Oliver Twist de Charles Dickens
Éditions Le Livre de Poche, 4.95€, présenté par Morgane ;

Oliver, jeune orphelin de neuf ans, part pour Londres, où il trouve refuge chez un brigand qui veut faire de lui son complice. Puis, Oliver rencontre un honnête homme, M. Brownlow, qui devient son protecteur. Grâce à lui, il découvre pourquoi le sort s’acharne contre lui : il est l’héritier d’un homme très riche, mais il a également un demi-frère jaloux qui veut s’approprier son argent.

Sera à lire pour la prochaine rencontre :

Au paradis des manuscrits refusés de Irving Finkel
Éditions 10/18, 7.50€, présenté par Steph ;

La Bibliothèque des Refusés est un établissement des plus singuliers : elle recueille – plus encore, elle sauvegarde – tout texte ayant essuyé refus sur refus de la part des éditeurs. Littérature, poésie, mémoires, récits épistolaires. tous les écrits trouvent leur place sur les étagères de la Bibliothèque des Refusés. L’arrivée impromptue d’une insupportable bibliothécaire américaine, l’imposture d’une actrice se faisant passer pour une étudiante dans l’idée de voler des idées pour son prochain film, la menace de cambrioleurs convaincus de trouver là le gros lot, sans compter l’irruption de nombreux aspirants écrivains. autant de mésaventures qui viennent perturber l’ordre tranquille de la Bibliothèque. Entre personnages hauts en couleur et situations cocasses, le tout dans un irrésistible humour british, La Bibliothèque des Refusés est également une merveilleuse déclaration d’amour aux livres et aux manuscrits en tout genre.

Au paradis des manuscirts refusés

 


 

La prochaine réunion :

 

Notre prochaine rencontre aura lieu au cours de la semaine du 22 au 26 janvier 2018. Ce sera une réunion spéciale BD et mangas.

Merci de nous donner vos disponibilités afin de faciliter la réservation du local.

 

Cliquez sur le lien suivant pour donner vos disponibilités : ICI.

 


sapin-livresC’était la réunion de Noël, de nombreuses personnes ont ramené de bonnes choses à manger. Merci beaucoup à tous, on s’est régalé et on a passé un excellent moment !

Maintenant passons aux livres ! Car qui dit réunion spéciale Noël, dit échange de cadeaux !

Cassiopée a offert L’homme idéal existe. Il est Québécois de Diane Ducret à Eulalie ;

Sara a offert Le joueur d’échecs de Stefan Sweig  à Rémi ;

Nicolas a offert Le goût de l’immortalité de Catherine Dufour à Sarah ;

Rémi a offert Les mains libres de Paul Eluard et Man Ray à Mathilde ;

Sarah a offert Trois jours et une vie de Pierre Lemaitre à Muriel ;

Oscar a offert Trois hommes dans un bateau de Jerome K. Jerome à Nicolas ;

Anne-Cécile a offert Le fabuleux destin d’une vache qui ne voulait pas finir en steak haché de David Safier à Hélène ;

Annie-France a offert La tresse de Laetitia Colombani à Sylvain ;

Sylvain a offert La zone du dehors de Alain Damasio à Oscar ;

 noel

Hélène a offert Les voyages de l’aube de Henri Gougaud à Sara ;

Mathilde a offert La vierge froide et autres racontars de Jorn Riel à Stéphanie ;

Morgane a offert Auprès de moi toujours de  Kazuo Ishiguro à Arnaud ;

Eulalie a offert Le jour où j’ai appris à vivre de Laurent Gounelle à Aïcha;

Aïcha a offert Recherche femme parfaite de Anne Berest à Annie-France ;

Stéphanie a offert Le crime de L’Orient Express de Agatha Christie à Anne-Cécile ;

Arnaud a offert  Bref entretiens avec des hommes hideux de David Foster à Cassiopée ;

 

Merci beaucoup à tout le monde pour cette très belle réunion de Noël !


Vous pouvez retrouver le fonctionnement du club de lecture : ICI. (Menu de gauche « FAQ »). N’hésitez pas à nous contacter via le blog ou la page Facebook si vous avez des questions.

 

À bientôt  !

 

Résumé par Cassiopée

Publicités

Ce que j'en pense ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s