État

Résumé de la 69ème réunion du club de lecture

Résumé de la 69ème rencontre du club de lecture Lille aux Livres du 24 janvier 2018 !

Pour cette réunion du mois de janvier, nous étions 16 à nous retrouver à la librairie Les Quatre Chemins ! Encore une fois, la littérature et la nourriture furent à l’honneur.

Présentation des livres :

Bus for spring de Usami Maki
Éditions Soleil production (disponible uniquement en occasion) présenté par Morgane ;

Tous les jours, à la même heure, au même endroit, elle aperçoit derrière la vitre du bus ce garçon qui file à vélo. Un jour, leurs regards se croisent… !
Aujourd’hui encore le bus fera voyager une multitude d’amours cachés et d’histoires émouvantes. Voici le premier tome d’une série de romances dans les transports en commun, de Maki Usami.

Calvin & Hobbes, gare au psychopathe à rayures ! de Bill Watterson
Éditions Hors collection, 10€, présenté par Mathilde ;

Les aventures de Calvin, le petit garçon râleur à l’imagination débordante, et de son ours en peluche Hobbes ont fait le tour du monde : une amitié imaginaire, teintée d’absurde, d’humour et de philosophie…  « L’effet d’un mot de la fin peut être éphémère, mais il y a quelque chose dans l’amitié entre Calvin et Hobbes qui recèle une petite parcelle de vérité. Exprimer quelque chose de réel et d’honnnête, c’est là pour moi toute la joie de la bande dessinée, et toute son importance. » Bill Watterson, 2001

Sentaï School de Philippe Cardona et Florence Torta
Olydri édition, 10€, présenté par Stéphanie ;

A la Sentaï School, pas de grève des profs, pas de RTT, pas de récup’ pour journées pédagogiques… C’est qu’à la Sentaï School on forme du super-héros, du dur, du vrai ! Alors pour les candidats potentiels, faudrait voir à bétonner la lettre de motivation et blinder le CV, et gare aux cancres… »
 Comme un feuilleton américain, chaque histoire (de 16 à 20 pages) a une chute, mais elles se suivent et sont chronologiques. Les mêmes personnages évoluent au cours du temps et des aventures. La Sentaï School a été créée pour former des superhéros. Mais nos jeunes élèves ont des soucis plus qu’ordinaires, comme tous les élèves du monde…

L’attaque des titans de Hajime Isayama
Éditions Pika, 6.95€, présenté par Olghir ;

Le monde appartient désormais aux Titans, des êtres gigantesques qui ont presque décimé l’Humanité. Voilà une centaine d’années, les derniers rescapés ont bâti une place forte, une cité cernée d’une haute muraille au sein de laquelle vivent aujourd’hui leurs descendants. Parqués, ignorants tout du monde extérieur, ils s’estiment au moins à l’abri de ces effroyables êtres qui ne feraient d’eux qu’une bouchée. Hélas, cette illusion de sécurité vole en éclats le jour où surgit un Titan démesuré, encore bien plus colossal que tous les autres. S’engage alors un combat désespéré pour la survie du genre humain…

V pour Vendetta de Alan Moore
Editions Urban Comics, 28€, présenté par Nicolas ;

1997, une Angleterre qui aurait pu exister… Dirigée par un gouvernement fasciste, le pays a sombré dans la paranoïa et la surveillance à outrance. Les « ennemis politiques » sont invariablement envoyés dans des camps et la terreur et l’apathie règnent en maître. Mais un homme a décidé de se dresser contre l oppression. Dissimulé derrière un masque au sourire énigmatique, il répond au nom de V : V pour Vérité, V pour Valeurs… V pour Vendetta !

A silent voice de Oima Yoshitoki
Éditions Ki-oon, 6.60€, présenté par Cassiopée ;

Shoko Nishimiya est sourde depuis la naissance. Même équipée d’un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations, à comprendre ce qui se passe autour d’elle. Effrayé par ce handicap, son père a fini par l’abandonner, laissant sa mère l’élever seule.
Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle fait de son mieux pour dépasser ce handicap, mais malgré ses efforts pour s’intégrer dans ce nouvel environnement, rien n’y fait : les persécutions se multiplient, menées par Shoya Ishida, le leader de la classe. Tour à tour intrigué, fasciné, puis finalement exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas communiquer avec sa voix, Shoya décide de consacrer toute son énergie à lui rendre la vie impossible.
Tour à tour psychologiques puis physiques, les agressions du jeune garçon se font de plus en plus violentes… jusqu’au jour où la brimade de trop provoque une plainte de la famille de Shoko, ainsi que l’intervention du directeur de l’école. Ce jour-là, tout bascule pour Shoya : ses camarades, qui jusqu’ici ne manquaient pas eux non plus une occasion de tourmenter la jeune fille, vont se retourner contre lui et le désigner comme seul responsable…

Spirale de Junji Ito
Éditions Tonkam (disponible uniquement en occasion) présenté par Betty ;

De prime abord, Kurouzu ressemble à une banale petite ville de campagne japonaise. Coincée entre de hautes montagnes et une mer aux reflets glacés, elle laisse le cours du temps sinuer silencieusement dans des rues tristes et ternes, que rien ne parvient à animer. Mais, au-delà des apparences moroses, il existe un mal profond, terrible et indicible qui plane au-dessus des habitants. Le jeune Shuichi ressent ce mal. Il s’en ouvre à Kirie, sa petite amie, mais celle-ci ne ressent pas ce malaise. Mais subitement le père de Shuichi ne jure plus que par les spirales, qu’il collectionne sous toutes les formes. Il abandonne sont travail et sa santé mentale pour se lancer dans une quête ignoble, se transformé lui-même en spirale, ce qui lui sera fatal. Sa femme devenue folle, le suit rapidement sur le chemin du four crématoire, après s’être percé les tympans à coup de ciseaux. Depuis Kirie est confrontée à d’autres victimes de cette mystérieuse spirale, jusqu’a en être elle même victime…

Parole d’honneur de Leila Slimani
Éditions Les arènes, 20€, présenté par Annie-France ;

Une BD-REPORTAGE sur la sexualité des femmes au Maroc
Rabat, été 2015.
Suite à la parution de son livre Dans le jardin de l’ogre, un roman cru et audacieux qui aborde la thématique de l’addiction sexuelle, Leila Slimani part à la rencontre de ses lectrices marocaines. Face à cette écrivaine franco-maghrébine décomplexée qui aborde la sexualité sans tabou, la parole se libère.
Au fil des pages, l’auteur recueille des témoignages intimes déchirants qui révèlent le malaise d’une société hypocrite dans laquelle la femme ne peut être que vierge ou épouse, et où tout ce qui est hors mariage est nié  : prostitution, concubinage, homosexualité. Le code pénal punit toute transgression  : un mois à un an de prison pour les relations hétérosexuelles hors mariage, six mois à trois ans de prison pour les relations homosexuelles, un à deux ans de prison pour les adultères.
Soumises au mensonge institutionnalisé, ces femmes nous racontent les tragédies intimes qui égrènent leurs vies et celles des femmes qui les entourent  : IVG clandestines, viols, lynchages, suicides. Toutes sont tiraillées entre le désir de se libérer de cette tyrannie et la crainte que cette libération n’entraîne l’effondrement des structures traditionnelles.
A travers cette BD, il s’agit de  faire entendre la réalité complexe d’un pays où l’islam est religion d’Etat. Et où le droit des femmes passera, avant tout, par la défense de leurs droits sexuels.

–  Saga de Brian K. Vaughan
Éditions Urban Indies, 15.50€, présenté par Céloin ;

Un univers sans limite, peuplé de tous les possibles. Une planète, Clivage, perdue dans la lumière froide d’une galaxie mourante. Sur ce monde en guerre, la vie vient d’éclore. Deux amants que tout oppose, Alana et Marko, donnent naissance à Hazel, un symbole d’espoir pour leurs peuples respectifs. L’espoir, une idée fragile qui devra s’extraire du chaos de Clivage pour grandir, s’épanouir et conquérir l’immensité du cosmos.

 Chronique de Jérusalem de Guy Delisle
Éditions Delcourt, 25.50€, présenté par Morgan ;

Guy Delisle et sa famille s’installent pour une année à Jérusalem. Mais pas évident de se repérer dans cette ville aux multiples visages, animée par les passions et les conflits depuis près de 4 000 ans. Au détour d’une ruelle, à la sortie d’un lieu saint, à la terrasse d’un café, le dessinateur laisse éclater des questions fondamentales et nous fait découvrir un Jérusalem comme on ne l’a jamais vu.

Là où vont nos pères de Shaun Tan
Éditions Dargaud, 16.50€, présenté par Muriel ;

Le parcours d’un émigrant en route pour un pays nouveau, une terre promise, aussi attirante que mystérieuse : une nouvelle version de cet album poétique au graphisme époustouflant. Un homme fait sa valise. Il quitte sa femme et sa fille. Il embarque à bord d’un navire pour traverser l’océan. Destination : la terre promise, un pays inconnu. Cet homme est un émigrant. Là-bas, dans ce pays nouveau et étrange où il doit réapprendre à vivre, il rencontrera d’autres gens, exilés comme lui, eux aussi perdus dans ce monde nouveau… Le récit poétique d’un exode qui touche à l’universel. Prix du meilleur album au festival d’Angoulême 2008, Là où vont nos pères est un album inclassable, qui parle de l’émigration avec une poésie et une délicatesse incomparable.

Le voyage des pères de David Ratte
Éditions Paquet, 14€, présenté par Eulalie ;

1er siècle de notre ère. Trois pères inquiets parcourent la Galilée et la Judée à la recherche de leurs fils devenus apôtres du Christ. Une aventure humaine qui les mènera bien plus loin qu’ils ne pensaient. Découvrez le premier road movie biblique, par l’auteur de Toxic Planet !

Zombillénium de Arthur de Pins
Éditions Dupuis, 14.50€, présenté par Rémi ;

Francis von Bloodt, vampire de son état, gère en bon père de famille le parc d’attractions Zombillénium. On n’embauche pas n’importe qui, chez Zombillénium : les simples mortels n’ont qu’à passer leur chemin, ici on ne travaille qu’avec d’authentiques loups-garous, vampires et momies. C’est ce que va découvrir Aurélien, un homme au bout du rouleau, trompé par sa femme ; et qui va se retrouver embauché malgré lui dans cette étrange entreprise. Gretchen, sorcière stagiaire, va l’aider à faire ses premiers pas…

L’histoire du corbac aux baskets de Fred
Éditions Dargaud, 13.99€, présenté par Rémi ;

Fred est un auteur unique. Que ce soit avec Philémon (un chef-d’oeuvre de poésie et d’invention), avec ses contes singuliers ou ses dessins d’humour, Fred nous remplit l’esprit d’images et de mots que l’on oublie pas de sitôt. Un auteur qui a inventé un language, un style.

Sera à lire pour la prochaine rencontre :

Saga de Brian K. Vaughan
Éditions Urban Indies, 15.50€, présenté par Céloin ;

Un univers sans limite, peuplé de tous les possibles. Une planète, Clivage, perdue dans la lumière froide d’une galaxie mourante. Sur ce monde en guerre, la vie vient d’éclore. Deux amants que tout oppose, Alana et Marko, donnent naissance à Hazel, un symbole d’espoir pour leurs peuples respectifs. L’espoir, une idée fragile qui devra s’extraire du chaos de Clivage pour grandir, s’épanouir et conquérir l’immensité du cosmos.

Saga tome1

 


 

La prochaine réunion :

Notre prochaine rencontre aura lieu au cours de la semaine du 19 au 23 février 2018. Ce sera une réunion spéciale pour l’anniversaire des 7 ans du club. Alors si vous arrivez à trouver un livre à présenter dans le thème du 7, c’est top ! (Sinon c’est pas grave, on vous accueille quand même 😉 )

Merci de nous donner vos disponibilités afin de faciliter la réservation du local.

 

Cliquez sur le lien suivant pour donner vos disponibilités : ICI.


Vous pouvez retrouver le fonctionnement du club de lecture : ICI. (Menu de gauche « FAQ »). N’hésitez pas à nous contacter via le blog ou la page Facebook si vous avez des questions.

 

À bientôt  !

 

Résumé par Cassiopée

Publicités

Une réflexion sur “Résumé de la 69ème réunion du club de lecture

Ce que j'en pense ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s