État

Résumé de la 84ème réunion du club de lecture

Résumé de la 84ème réunion du club de lecture Lille aux Livres du jeudi 02 mai 2019.

Pour cette réunion du mois de mars, nous étions 14 à nous retrouver à la librairie Les Quatre Chemins. La lecture discutée fut Quelques minutes après minuit de Patrick Ness.


Livres présentés par les membres:

Les lois de l’attraction – Brest Easton Ellis
Éditions 10/18 – 7.10€ – présenté par Morgane

L’auteur de Moins que zéro décrit dans son deuxième livre une nouvelle descente aux enfers qui se situe à l’université. Ses héros, des étudiants issus d’une bourgeoisie typée, trempent, d’une dérive à l’autre, dans les illusions du sexe et de la drogue, sur un fond de rock… Bret Easton Ellis peint une génération en négatif, en montrant les impasses des désirs, des urgences existentielles et des manques. Tout cela au moyen d’une écriture sobre, rapide et brute. La phraséologie de cette décennie contient à elle seule toute une micro-histoire. Une langue.

Le sentiment du fer – Jean Philippe Jaworski
Éditions Helios – 8.90€ – présenté par Julien

« J’ai quand même un ragot à vous servir, et du lourd ! Figurez-vous que ce n’est point avec moi que les elfes ont commencé à grenouiller dans les affaires de l’État. Bien loin de là ! Il y a deux bons siècles déjà, au moment de l’Émancipation de Cidualia, ils nous ont joué un tour à leur façon. Et les marles en tâtent tellement pour la barabille que l’un d’entre eux, sans même pointer son joli minois dans notre belle cité, nous a tous jetés dans une sacrée flanche ! Jugez-en par vous-même. » Cinq nouvelles, comme autant d’étapes dans l’histoire cruelle et tumultueuse du Vieux Royaume.

Le livre du voyage – Bernard Werber
Éditions Le Livre de Poche – 6.40€  – présenté par Céline

Ah, enfin tu me prends dans tes mains ! Ah, enfin tu lis ma quatrième de couverture ! Tu ne peux pas savoir comme j’attendais cet instant. J’avais si peur que tu passes sans me voir. J’avais si peur que tu rates cette expérience que nous ne pouvons vivre qu’ensemble. Toi lecteur, humain, vivant. Et moi le livre, objet, inerte, mais qui peux te faire décoller pour le grand, le plus simple, le plus extraordinaire des voyages.

Martin Eden  – Jack London
Éditions Folio Classique – 7.40€ – présenté par Annie-France

Martin Eden, le chef-d’ouvre de Jack London passe pour son autobiographie romancée. Il s’en est défendu, disant que Martin n’était pas socialiste mais individualiste et que son histoire avait été écrite en protestation contre la philosophie de Nietzsche. Il y a plus d’une ressemblance entre l’auteur et le héros : ouvrier devenu romancier célèbre, invité dans les salons, amoureux d’une riche jeune fille qui ne le comprend pas, ex-prolétaire ne se reconnaissant pas dans le prolétariat et qui n’aura jamais sa place chez les bourgeois. Ressemblance poursuivie jusque dans leur échec et dans leur fin prématurée. Imitant Martin Eden, Jack London s’est suicidé en 1916.

De bons présages – Neil Gaiman
Éditions J’ai lu – 7.20€ – présenté par Oscar

L’Apocalypse aura lieu samedi prochain, après le thé! Ainsi en ont décidé, d’un commun accord, les forces du Bien et celles du Mal. L’Antéchrist va fêter ses onze ans. Son éducation a été supervisée par un ange, Aziraphale, et un démon, Rampa, résidant sur Terre depuis l’époque de la première pomme. Mais voilà, suite à un coup du sort, l’enfant a été échangé à la maternité. Le véritable Antéchrist se nomme Adam et vit dans la banlieue de Londres. Et ça, ça change tout! Une course contre la montre commence alors pour l’ange et le démon qui, finalement, se disent que la race humaine ne mérite pas son sort…

Différentes saisons – Stephen King
Éditions Le Livre de Poche – 8.90€ – présenté par Cindy

Printemps : l’histoire d’un prisonnier innocent qui prépare l’évasion la plus extraordinaire depuis celle du comte de Monte-Cristo… Eté : un jeune adolescent découvre le passé monstrueux d’un vieillard et joue avec lui une variante terrible du chat et de la souris… Automne : quatre garçons turbulents s’aventurent dans les forêts du Maine, à la découverte de la vie, de la mort et des présages de leur destin… Hiver : dans un club étrange, un médecin raconte l’histoire d’une femme décidée à accoucher quoi qu’il arrive…

La bibliothèque de Mount Charr – Scott Hawkins
Éditions Folio SF – 9€ – présenté par Anthelme

Carolyn était une jeune Américaine comme les autres. Mais ça, c’était avant. Avant la mort de ses parents. Avant qu’un mystérieux personnage, Père, ne la prenne sous son aile avec d’autres orphelins. Depuis, Carolyn n’a pas eu tant d’occasions de sortir. Elle et sa fratrie d’adoption ont été élevés suivant les coutumes anciennes de Père. Ils ont étudié les livres de sa Bibliothèque et appris quelques-uns des secrets de sa puissance. Mais Père a disparu et il n’y a maintenant plus personne pour protéger la Bibliothèque des féroces combattants qui cherchent à s’en emparer. Carolyn se prépare pour la bataille qui s’annonce. Le destin de l’univers est en jeu, mais Carolyn a un plan. Le seul problème, c’est qu’en le menant à bien, elle a oublié de préserver ce qui faisait d’elle un être humain.

Tant que nous sommes vivants – Anne Laure Bondoux
Éditions Pôle Fiction – 6.90€ – présenté par Pascaline

Bo et Hama travaillent dans la même usine. Elle est ouvrière de nuit et lui de jour. Dès le premier regard, ils tombent amoureux. Un matin, une catastrophe survient et ils doivent fuir la ville dévastée. Commence alors pour eux un fabuleux périple à travers les territoires inconnus…
L’arbe des possibles – Bernard Werber
Éditions Le Livre de Poche – 6.90€ – présenté par Emilie

Vingt petites histoires sous forme de contes, de légendes, de minipolars. Bernard Werber nous offre avec L’Arbre des possibles des récits fantastiques où les dieux vont à l’école pour apprendre à bien gouverner leurs troupeaux d’humains, où les objets sont soudainement remplacés par leurs noms, où les gens ont l’esprit limité pour ne compter que jusqu’à vingt, où l’on part en vacances au xviie siècle après s’être fait vacciner contre la peste. Les hypothèses scientifiques les plus extraordinaires sur la conscience des végétaux, les probabilités de futurs de l’humanité ou les voyages spatiaux côtoient les théories philosophiques les plus amusantes. Foisonnant d’idées poétiques, de décors grandioses, de personnages drôles et truculents, ce livre révèle un nouvel aspect de l’œuvre de l’auteur des Fourmis et de L’Empire des anges.

L’héritage des rois passeurs – Manon Fargetton
Éditions Bragelonne – 3.99€ – présenté par Anne-Charlotte

Ombre, univers peuplé de magie, et Rive, le monde tel qu’on le connaît, sont les deux reflets déformés d’une même réalité. Énora est unique : elle peut traverser d’un monde à l’autre. Lorsque sa famille est brutalement décimée par des assassins masqués, elle se réfugie au seul endroit où ses poursuivants ne peuvent l’atteindre. Au royaume d’Ombre, sur la terre de ses ancêtres. Là-bas, Ravenn, une princesse rebelle, fait son retour après neuf ans d’exil passés à chasser les dragons du grand sud. Sa mère, la reine, est mourante. Ravenn veut s’emparer de ce qui lui revient de droit : le trône d’Ombre. Et elle n’est pas la bienvenue. Deux mondes imbriqués. Deux femmes fortes, éprouvées par la vie. Deux destins liés qui bouleverseront la tortueuse histoire du royaume d’Ombre…

Poulets Grillés – Sophie Hénaff
Éditions Le Livre de Poche – 7.30€ – présenté par Anne

Le 36 quai des Orfèvres s’offre un nouveau patron. Le but de la manœuvre : faire briller les statistiques en placardisant tous ceux qu’on ne peut pas virer et qui encombrent les services. Nommée à la tête de ce ramassis d’alcoolos, de porte-poisse, d’homos, d’écrivains et autres crétins, Anne Capestan, étoile déchue de la Judiciaire, a bien compris que sa mission était de se taire. Mais voilà, elle déteste obéir et puis… il ne faut jamais vendre la peau des poulets grillés avant de les avoir plumés !

La note américaine – David Grann
Éditions Pocket – 7,90€ – présenté par Sara

1921, Oklahoma. Dépossédés de leurs terres, les Indiens Osages ont été parqués dans une réserve aride. Mais sous leurs pieds coule un océan de pétrole. De quoi rameuter, en quelques mois, les vautours blancs assoiffés d’or noir. Bientôt, les membres les plus riches de la tribu disparaissent, l’un après l’autre. Balle dans la tête, empoisonnement, incendie… L’État fédéral n’a d’autre choix que d’ouvrir une enquête. À sa tête : le futur directeur du FBI, le névrosé et ambitieux John Edgar Hoover, bien décidé à faire de ce dossier brûlant son marchepied vers la gloire… Il lui faudra s’associer aux Indiens s’il veut réussir à élucider l’une des affaires criminelles les plus fascinantes de l’histoire américaine.

Sous les yeux de l’Occident – Joseph Conrad
Éditions Flammarion – 10€ – présenté par Sylvain

En 1905, Razumov, étudiant promis à un brûlant avenir, reste indifférent aux affrontements révolutionnaires qui agitent alors la société russe. Le soir où un ministre est assassiné, sa vie bascule : le meurtrier en fuite le supplie de l’aider. Contre son gré, Razumov devient complice. Peu à peu, le remords l’envahit… Comme un écho à Crime et châtiment, Sous les yeux de l’Occident est l’admirable histoire d’une mauvaise conscience. D’une conscience écartelée entre les valeurs occidentales et l’appartenance à l’ancienne Russie, dans un monde où la politique commence à ressembler étrangement à un roman d’espionnage.

Sera à lire pour la prochaine rencontre:

La Passe-Miroir – Tome 1: Les Fiancés de l’hiver – Christelle Dabos
Éditions Folio – 8.65€ – présenté par Cassiopée

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. Une héroïne inoubliable, un univers riche et foisonnant, une intrigue implacable. Découvrez le premier livre d’une grande saga fantastique et le talent d’un nouvel auteur à l’imaginaire saisissant.

couv44795956


La prochaine réunion :

Notre prochaine rencontre aura lieu le jeudi 6 juin 2019.

Les inscriptions débuteront 15 jours avant la date.

D’ici là, une sortie dans les librairies lilloises devrait être organisée le samedi 18 juin après midi.

Enfin n’oubliez pas notre sortie littéraire du 29 juin!


Vous pouvez retrouver le fonctionnement du club de lecture : ICI. (Menu de gauche « FAQ »). N’hésitez pas à nous contacter via le blog ou la page Facebook si vous avez des questions.

À bientôt !

Sylvain.

Publicités
État

Résumé de la 83ème réunion du club de lecture

Résumé de la 83ème réunion du club de lecture Lille aux Livres du jeudi 04 avril 2019.

Pour cette réunion du mois de mars, nous étions 16 à nous retrouver à la librairie Les Quatre Chemins ! Le thème en était « les livres adaptés ». Encore une fois, la littérature et la nourriture étaient à l’honneur.


Présentation des livres :

J’irais cracher sur vos tombes – Boris Vian
Éditions Le Livre de Poche – 5.90€ – présenté par Morgan

Lee Anderson, vingt-six ans, a quitté sa ville natale pour échouer à Buckton où il devient gérant de librairie. Il sympathise dans un bar avec quelques jeunes du coin. Grand, bien bâti, payant volontiers à boire, Lee, qui sait aussi chanter le blues en s’accompagnant à la guitare, réussit à séduire la plupart des adolescentes. Un jour il rencontre Dexter, le rejeton d’une riche famille qui l’invite à une soirée et lui présente les soeurs Asquith, Jean et Lou (17 et 15 ans), deux jeunes bourgeoises avec « une ligne à réveiller un membre du Congrès ». Lee décide de les faire boire pour mieux les séduire… et poursuivre son sinistre dessein.

Le discours d’un roi – Peter Conradi/Mark Loyde
Éditions PLON – 9.22€ – présenté par Stéphanie

Dans les premières décennies du XXe siècle, la famille royale britannique fut sauvée par un homme. Ce n’était ni le Premier Ministre ni l’archevêque de Canterbury. Illustre inconnu, Lionel Logue était un orthophoniste autodidacte. Il n’était ni un aristocrate ni même un véritable Anglais, c’était un roturier d’origine australienne. Pourtant c’est bien lui qui transforma le nerveux et bègue duc d’York en l’un des plus grands rois qu’ait connu l’Angleterre.
Voici l’histoire inédite de l’incroyable relation qui a uni Lionel Logue et le futur roi George VI, écrite avec la collaboration de son petit-fils et nourrie de documents familiaux exclusifs : les archives et journaux privés de Lionel Logue et sa correspondance avec le roi. Au-delà des secrets de cette relation entre les deux hommes, on y découvre le rôle essentiel de la femme du roi, future reine mère, qui sut rapprocher l’orthophoniste de son mari et sauver ainsi sa réputation et son règne.

Confiteor – Jaume Cabé
Éditions Babel – 12€ – présenté par Sylvain

Barcelone années cinquante, le jeune Adrià grandit dans un vaste appartement ombreux, entre un père qui veut faire de lui un humaniste polyglotte et une mère qui le destine à une carrière de violoniste virtuose.
Brillant, solitaire et docile, le garçon essaie de satisfaire au mieux les ambitions démesurées dont il est dépositaire, jusqu’au jour où il entrevoit la provenance douteuse de la fortune familiale, issue d’un magasin d’antiquités extorquées sans vergogne.
Un demi-siècle plus tard, juste avant que sa mémoire ne l’abandonne, Adrià tente de mettre en forme l’histoire familiale dont un violon d’exception, une médaille et un linge de table souillé constituent les tragiques emblèmes.
De fait, la révélation progressive ressaisit la funeste histoire européenne et plonge ses racines aux sources du mal. De l’Inquisition à la dictature espagnole et à l’Allemagne nazie, d’Anvers à la Cité du Vatican, vies et destins se répondent pour converger vers Auschwitz-Birkenau, épicentre de l’abjection totale.

De bons présages –Terry Pratchett/Neil Gaiman
Éditions J’ai Lu – 7.20€ – présenté par Anne

L’Apocalypse est pour demain. Avec ses trompettes, ses flammes de l’Enfer, son courroux du ciel et tout le tremblement. L’éternel lutte entre les forces du Bien et celles du Mal arrive enfin à son terme. On va pouvoir savoir qui est l’heureux gagnant. Sauf que certains ont pris goût à l’humanité et s’imaginent qu’on pourrait éventuellement essayer de penser les choses avec un peu plus de subtilité. N’en déplaise à leurs maîtres respectifs, l’ange Aziraphale (bouquiniste à temps partiel) et le démon Rampa (qui aimerait bien écouter autre chose que Queen sur l’autoradio de sa Bentley) se sont mis d’accord pour repousser l’apocalypse d’une éternité ou deux. Encore faudrait-il pour ça mettre la main sur l’Antéchrist. Mais allez trouver un garnement pareil dans un bled paumé de l’Angleterre. Et puis, gare ! il est flanqué d’un terrible molosse des enfers dont le nom même fait frémir : Toutou.

La Tresse – Laetitia Colombani
Éditions Le Livre de Poche – 7.20€  – présenté par Priscilla

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école. Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée. Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

La vérité sur l’affaire Harry Quebert  – Joël Dicker
Éditions De Fallois – 9,50€ – présenté par Villiane

À New York, au printemps 2008, lorsque l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente: il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois. Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.
Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Big Little Lies – Liane Morarty
Éditions Albin Michel – 22€ – présenté par Morgane

Meurtre ou tragique accident ? À la fête de l’école, quelqu’un a trouvé la mort. Mais qui est vraiment responsable du drame ?
Trois femmes à la croisée des chemins, des ex-maris et leurs nouvelles épouses, des familles recomposées (ou décomposées) qui cachent tous ces redoutables petits mensonges que l’on se raconte à soi-même pour continuer de vivre…

Cartographie des nuages – David Mitchell
Éditions Points – 12.50€ – présenté par Nicolas

Adam Ewing est un homme de loi américain, embarqué à bord d’une goélette partie de Nouvelle-Zélande et faisant route vers San Francisco, sa ville natale.
Il n’a rien à voir avec Robert Frobisher, lequel, un siècle plus tard, se met au service d’un compositeur génial pour échapper à ses créanciers. Ni l’un ni l’autre ne peuvent connaître Luisa Rey, une journaliste d’investigation sur la piste d’un complot nucléaire, dans la Californie des années 70. Ou Sonmi~451, un clone condamné à mort par un État situé dans le futur. Pourtant, si l’espace et le temps les séparent, tous ces êtres participent d’un destin commun, dont la signification se révèle peu à peu.
Chaque vie est l’écho d’une autre et revient sans cesse, telle une phrase musicale qui se répéterait au fil d’innombrables variations. Comme Écrits fantômes (2004), Cartographie des nuages invite le lecteur à plonger dans un des univers romanesques les plus singuliers du XXIe siècle.

La Princesse de Clèves – Madame de Lafayette
Éditions Le Livre de Poche – 3,50€ – présenté par Mathilde

Madame de Clèves, jeune beauté parfaite en tout point, fait des débuts remarqués à la cour de la reine dauphine, belle-fille d’Henri II. Pour ce modèle de vertu, l’image de Diane de Poitiers plane tout au long du roman comme le contre-exemple absolu.
Mais sous des dehors innocents, la Princesse de Clèves, par sa faculté à analyser et à maîtriser ses sentiments, fait preuve d’une personnalité étonnante et rarement exposée avec tant de justesse auparavant.

Dune – Franck Herbert
Éditions Pocket – 2,80€ – présenté par Marion

Il n’y a pas, dans tout l’Empire, de planète plus inhospitalière que Dune. Partout des sables à perte de vue. Une seule richesse : l’épice de longue vie, née du désert, et que tout l’univers convoite.
Quand Leto Atréides reçoit Dune en fief, il flaire le piège. Il aura besoin des guerriers Fremen qui, réfugiés au fond du désert, se sont adaptés à une vie très dure en préservant leur liberté, leurs coutumes et leur foi. Ils rêvent du prophète qui proclamera la guerre sainte et changera le cours de l’histoire.
Cependant les Révérendes Mères du Bene Gesserit poursuivent leur programme millénaire de sélection génétique ; elles veulent créer un homme qui concrétisera tous les dons latents de l’espèce. Le Messie des Fremen est-il déjà né dans l’Empire ?

Le mystère Henry Pick – David Foenkinos
Éditions Gallimard – 7.90€ – présenté par Annie France

En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses… Aurait-il eu une vie secrète ? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n’était qu’une machination?

Zulu – Caryl Férey
Éditions Folio – 9€ – présenté par Amaury

Enfant, Ali Neuman a fui le bantoustan du KwaZulu pour échapper aux milices de l’Inkatha, en guerre contre l’ANC, alors clandestin. Même sa mère, seule rescapée de la famille, ne sait pas ce qu’elles lui ont fait… Aujourd’hui chef de la police criminelle de Cape Town, vitrine de l’Afrique du Sud, Neuman doit composer avec deux fléaux majeurs : la violence et le sida, dont le pays, première démocratie d’Afrique, bat tous les records. Les choses s’enveniment lorsqu’on retrouve la fille d’un ancien champion du monde de rugby cruellement assassinée dans le jardin botanique de Kirstenbosch. Une drogue à la composition inconnue semble être la cause du massacre. Neuman qui, suite à l’agression de sa mère, enquête en parallèle dans les townships, envoie son bras droit, Brian Epkeen, et le jeune Fletcher sur la piste du tueur, sans savoir où ils mettent les pieds… Si l’apartheid a disparu de la scène politique, de vieux ennemis agissent toujours dans l’ombre de la réconciliation nationale…

Le cercle des poètes disparus – N.H. Kleinbaum
Éditions Le Livre de Poche – 6,40€ – présenté par Celine

A Welton, un austère collège du Vermont, dans les années 60, la vie studieuse des pensionnaires est bouleversée par l’arrivée d’un nouveau professeur de lettres, M.Keating.
Ce pédagogue peu orthodoxe va leur communiquer sa passion de la poésie, de la liberté, de l’anticonformisme, secouant la poussière des autorités parentales, académiques et sociales.

Le nom de la rose – Umberto Eco
Éditions Le Livre de Poche – 8,90€ – présenté par Julien

An de grâce 1327, la chrétienté est en crise. L’ex-inquisiteur Guillaume de Baskerville se rend dans une abbaye bénédictine du Sud de la France pour participer à une rencontre entre franciscains prônant la pauvreté du Christ et partisans d’un pape amateur de richesses. Dès son arrivée, il se voit prié par l’abbé de découvrir au plus vite la raison de la mort violente d’un de ses moines, retrouvé assassiné. L’inquisiteur Bernard Gui, dont la réputation de cruauté n’est plus à faire, est attendu, et l’abbé craint pour l’avenir de son abbaye. Tel un ancêtre de Sherlock Holmes, Baskerville se met à l’ouvrage, assisté du jeune Adso de Melk. D’autres morts vont venir compliquer sa tâche.

Ready Player One – Ernest Cline
Éditions Arrow – 10€ – présenté par Stanley

2045. La réalité est devenue insoutenable. Les rares moments pendant lesquels Wade Watts se sent vraiment exister sont ceux où il est connecté à l’OASIS, un vaste monde virtuel dans lequel la majeure partie de l’humanité passe son temps.
Quand l’excentrique créateur de l’OASIS meurt, il laisse derrière lui une suite d’énigmes complexes inspirées par son obsession pour la pop culture des décennies passées. Le premier à les résoudre deviendra l’héritier de son immense fortune et, surtout, contrôlera l’OASIS.
Et Wade résout la première énigme. Il est soudain assiégé de rivaux qui tueraient pour accéder au trésor. La course est lancée. Une seule façon d’y survivre : la gagner.

Sera à lire pour la prochaine rencontre:

Quelques minutes après minuit – Patrick Ness
Édition Folio Junior – 6,90€ – présenté par Pascaline

Depuis que sa mère a commencé son traitement, Conor, treize ans, redoute la nuit et ses cauchemars. A minuit sept, un monstre vient le voir, qui a l’apparence d’un if gigantesque, quelque chose de très ancien et de sauvage. Mais pour Conor, le vrai cauchemar recommence chaque jour: sa mère lutte en vain contre un cancer, son père est devenu un étranger, et il est harcelé à l’école. Au fil des visites du monstre, l’adolescent comprend que son vrai démon est la vérité, une vérité qui se cache au plus profond de lui, terrifiante.

51IJIDkKxAL._SX346_BO1,204,203,200_


La prochaine réunion :

Notre prochaine rencontre aura lieu le jeudi 3 mai 2019.

Les inscriptions débuteront 15 jours avant la date.

N’oubliez pas également d’aller voter pour l’auteur qui sera à l’honneur de notre sortie littéraire du 29 juin!


Vous pouvez retrouver le fonctionnement du club de lecture : ICI. (Menu de gauche « FAQ »). N’hésitez pas à nous contacter via le blog ou la page Facebook si vous avez des questions.

À bientôt !

Sylvain.

État

Résumé de la 82ème réunion du club de lecture

Résumé de la 82ème réunion du club de lecture Lille aux Livres du jeudi 07 mars 2019.

Pour cette réunion du mois de mars, nous étions 13 à nous retrouver à la librairie Les Quatre Chemins ! Encore une fois, la littérature et la nourriture étaient à l’honneur.


Présentation des livres :

Un étrange phénomène – H.G Wells
Édition Tendances Négatives – 10€ – présenté par Cassiopée

Sidney Davidson voit loin, très loin, trop loin… Victime d’un accident dans son laboratoire, le voilà capable de voir, par-delà les océans, une île déserte balayée par les alizées, le corps pourtant prisonnier au cœur de la vieille Angleterre. Don hors du commun, cette ubiquité devient une infirmité, mettant les nerfs du héros, de ses compagnons ainsi que ceux du lecteur, à rude épreuve. H.G. Wells nous livre une intrigue à suivre à l’aveuglette. La mise en page en forme d’origami suit un récit à recomposer soi-même par pliage. Elle reprend l’analogie de la feuille de papier pliée pour rapprocher deux points distants que sont l’île des Antipodes et Londres.

Le livre du Lykke – Meik Vikking
Édition First – 14,95€ – présenté par Anne Cécile

De Dubaï à Rio, Meik Wiking explore et collecte tous les facteurs de bonheur pour nous permettre de nous les réapproprier – ou du moins, de nous en inspirer.
De combien d’argent doit-on disposer pour être heureux ? Quel est le rôle de l’éducation ? Et celui de la famille ? Celui du travail, et de l’égalité entre femmes et hommes ? Une étude globale, visionnaire, par le président de l’Institut de recherche sur le bonheur.

Et si les chats disparaissaient du monde – Genki Kawamura
Édition Pocket – 6,40€ – présenté par Céline

À 30 ans, le narrateur de ce livre apprend par son médecin qu’il est condamné. Il ne lui reste plus que quelques semaines à vivre. Aussi lorsque le Diable, cet étonnant visiteur en short, lui propose un marché, n’hésite-t-il pas longtemps. Les clauses du contrat ? Effacer, à chaque jour que Dieu fait, une chose de la surface de la Terre lui vaudra 24 heures de vie supplémentaires… Les téléphones, les montres : jusqu’ici, c’est à qui perd gagne… Mais lorsque le Diable lui propose de supprimer les chats, sa vie va alors basculer une deuxième fois…

Le Cercle –Dave Eggers
Édition Folio – 8,40€ – présenté par Marion

Quand Mae Holland est embauchée par le Cercle, elle n’en revient pas. Ce géant d’Internet relie e-mails, réseaux sociaux et transactions bancaires dans un système universel, clé de voûte d’une société numérique prônant la civilité et la transparence. Mae se passionne pour son nouveau travail – même s’il l’absorbe entièrement, l’éloignant de ses proches, et même si elle s’expose aux yeux du monde en participant au dernier projet du Cercle, une avancée technologique aussi considérable qu’inquiétante. Ce qui ressemble d’abord au portrait d’une femme ambitieuse devient rapidement un roman au suspense haletant, qui étudie les liens entre vie privée et addiction aux réseaux sociaux, et interroge les limites de la connaissance.

L’enfance d’un chef – Jean Paul Sartre
Édition Folio – 2€  – présenté par Amaury

Fils de famille, Lucien Fleurier est à la recherche de lui-même : d’une enfance dorée et confortable aux révoltes de l’adolescence, de la bohème aux milieux d’extrême-droite, le jeune homme tente de connaître l’homme qui émerge en lui.Jean-Paul Sartre parodie le «roman d’apprentissage» dans le style dépouillé et magistralement maîtrisé qui efface l’écrivain au profit du seul dévoilement de l’homme dans le monde.

Zona Frigida  – Anne B. Ragde
Édition Balland – 8,40€ – présenté par Cathy

Qu’est-ce qui a bien pu pousser Bea, jeune caricaturiste branchée de 35 ans, à s’inscrire pour une croisière à destination des terres du Grand Nord ? La croisière, d’abord : un concept plutôt destiné au Troisième âge et pas à une célibataire croqueuse d’hommes comme elle. La destination, ensuite : le Svalbard, dite « Zona frigida », aux confins septentrionaux de la Norvège, ne constitue pas un territoire des plus accueillants. On prétend même qu’il y fait si froid que tous les animaux sont devenus blancs. Autant dire que la présence de Bea sur ce cargo a de quoi susciter la curiosité de ses compagnons de route.
Si la jeune femme a prétexté auprès de ses proches le besoin de rompre avec son quotidien, il apparaît rapidement que ses motivations sont tout autres : Bea a des comptes à régler avec son passé et ce voyage devrait lui permettre de repartir à zéro. La croisière d’agrément va vite se transformer en cauchemar pour certains passagers.

Les hommes en général me plaisent beaucoup – Véronique Ovaldé
Édition Babel – 6,60€ – présenté par Annie France

Cette nuit, Lili n’entend plus le bruit des animaux. Dans un demi-sommeil, elle se lève. Accroupie dans l’herbe, protégée par le feuillage du jardin, elle voit soudain passer les girafes, les éléphants, les tatous. Immobile sous la lune, Lili observe puis retourne se coucher auprès de son mari. Dans un silence de songe plus rien ne bouge. Au matin la vie reprend. Tout est en place, en équilibre. Mais, au cour de cet été de chaux vive, il faut cependant vérifier, vérifier que les animaux du zoo sont rentrés. En s’approchant des cages Lili perçoit une silhouette, une ombre, un miroitement et, très vite, l’odeur incandescente du désir lui revient en mémoire… Roman d’amour et de dépendance, ce livre explore la folie du désir comme autant de lumières qui scintillent et qui claquent. Car dans les villes comme dans les zoos une musique résonne parfois délicatement : le très léger bruissement de l’enfance….

Faërie – Raymond Feist
Édition Bragelonne – 9€ – présenté par Cindy

La vieille ferme isolée dans les bois les avait séduits. La maison était splendide et étrange, spacieuse et pleine de recoins secrets. Phil et Gloria pensaient y trouver le calme après la vie agitée des studios de cinéma californiens. Mais derrière les portes des maisons anciennes, sous les ponts perdus au fond des bois, se cachent souvent des êtres magiques et forces obscures, et la maison du vieux Kessler ne fait pas exception. Les enfants du couple sont les premiers à y être sensibles. D’abord les jumeaux, qui y voient la présence des fées et du vieux peuple des légendes ; ensuite leur fille, dont la beauté attire les désirs d’êtres plus inquiétants… Jusqu’à ce qu’ils deviennent tous les jouets de puissances inconnues, pions dans une guerre éternelle et sanglante, dont dépend le sort de la Terre : quand les maîtres du grand pacte avec les forces de la lumière et des ténèbres, héritiers des druides celtes et des grands prêtres des religions anciennes, surgissent de la nuit pour confirmer leur règne de peur et de secret.

Le Bateau Usine – Kobayashi Takiji
Édition Allia – 8,50€ – présenté par Sylvain

Le Bateau-usine nous plonge en pleine mer d’Okhotsk, dans le Pacifique, zone de tensions entre l’Union soviétique et le Japon. Nous embarquons à bord d’un bateau de pêche, où le crabe, produit de luxe destiné à l’exportation, est conditionné en boîtes de conserve. Marins et ouvriers travaillent dans des conditions inhumaines et subissent la maltraitance du représentant de l’entreprise à la tête de l’usine. Un sentiment de révolte gronde. Un premier élan de contestation échoue, les meneurs sont arrêtés par l’armée. Mais un nouveau soulèvement se prépare.

Sera à lire pour la prochaine rencontre:

Moi Peter Pan – Michael Roch
Édition Folio SF – 6,500€ – présenté par Nicolas

« Tu pleures ? Les montagnes sont bleues derrière ses yeux. Une couleur de pluie passée qui regarde, une fois au sol, le souvenir amer de son nuage. Peter, répète-t-elle, tu pleures ? » Offrant une nouvelle vision du personnage, complémentaire et à la fois détachée de celle imaginée par James M. Barry, Michael Roch revisite le mythe du garçon qui ne veut pas grandir. Moi, Peter Pan est un roman contemplatif, onirique et d’une poésie saisissante à lire en empruntant le chemin vers la deuxième étoile à droite avant de filer tout droit jusqu’au matin…

moi-peter-pan-1152497.jpg


La prochaine réunion :

Notre prochaine rencontre aura lieu le jeudi 5 avril 2019.

Le thème de cette rencontre sera les livres adaptés (plus d’infos dans le billet qui annoncera cette rencontre)

Les inscriptions débuteront 15 jours avant la date.


Vous pouvez retrouver le fonctionnement du club de lecture : ICI. (Menu de gauche « FAQ »). N’hésitez pas à nous contacter via le blog ou la page Facebook si vous avez des questions.

 

À bientôt !

Sylvain.

État

Résumé de la 81ème réunion du club de lecture

Résumé de la 81ème réunion du club de lecture Lille aux Livres du jeudi 07 février 2019

Pour cette réunion du mois de février, nous étions 11 à nous retrouver à la librairie Les Quatre Chemins ! Encore une fois, la littérature et la nourriture étaient à l’honneur.


Présentation des livres :

La Montagne – Jean Noel Pancrazi
Édition Folio – 5,60€ – présenté par Annie France

Une petite ville d’Algérie, pendant la guerre. Le narrateur a huit ans. Il joue, une après-midi de juin, avec ses camarades, dans la cour de la minoterie où son père travaille. Le chauffeur de l’usine leur propose de les emmener avec lui pour faire un tour dans la montagne où il leur est pourtant interdit d’aller à cause des événements. Inquiet, le jeune narrateur refuse et les laisse partir. Le soir arrive, ils tardent à revenir. Une patrouille militaire part à leur recherche. C’est le début d’un drame qui bouleversera l’auteur pour la vie.

Dracula – Bram Stoker
Édition J’ai Lu – 4,90€ – présenté par Morgan

Jonathan Marker, jeune et brillant clerc de notaire, se rend pour affaires dans les Carpates, où réside son client, le comte Dracula. Celui-ci se révèle un hôte chaleureux et prévenant, mais la curiosité incite Jonathan à pousser son exploration de l’immense château toujours un peu plus loin. A travers les lettres qu’il lui envoie presque chaque jour, Mina, sa jeune épouse restée à Londres, découvre qu’une effroyable réalité se tapit dans l’ombre de la légende…

Les 8 coups de l’horloge – Maurice Leblanc
Édition Livre de Poche – 5,70€ – présenté par Mathilde

L’un des événements les plus incompréhensibles de l’époque qui précéda la guerre fut ce qu’on appela l’affaire de la Dame à la Hache. La solution n’en fut pas connue, et elle ne l’eût jamais été si les circonstances n’avaient pas obligé le prince Rénine – devons-nous dire Arsène Lupin ? – à s’en occuper, et si nous n’en pouvions donner aujourd’hui, d’après ses confidences, le récit authentique… Le mobile ? les cinq femmes avaient été entièrement dépouillées de leurs bijoux, porte-monnaie et objets de valeur. Mais on pouvait aussi bien attribuer le vol à des maraudeurs et à des passants, puisque les cadavres gisaient dans des endroits déserts. Devait-on supposer l’exécution d’un plan de vengeance, ou bien d’un plan destiné à détruire une série d’individus reliés les uns aux autres, bénéficiaires, par exemple, d’un héritage futur ?

Possession – Paul Tremblay
Édition Sonatine – 21€ – présenté par Nicolas

Après Rosemary’s Baby et L’Exorciste, le nouveau classique de l’horreur.
Malgré une mère alcoolique et un père au chômage, la famille Barrett tente de mener une vie ordinaire dans la tranquille banlieue de Beverly, Massachusetts, jusqu’au jour où leur fille de 14 ans, Marjorie, commence à manifester les symptômes d’une étrange schizophrénie. Alors que des événements de plus en plus angoissants se produisent, les Barrett décident de faire appel à un prêtre, qui ne voit qu’une seule solution : l’exorcisme. À court d’argent, la famille accepte l’offre généreuse d’une chaîne de télévision ; en contrepartie, elle suivra la guérison de Marjorie en direct. L’émission connaît un succès sans précédent. Pourtant, elle est interrompue du jour au lendemain sans explications. Que s’est-il passé dans la maison des Barrett ?
Avec ce thriller terrifiant d’une rare intelligence, Paul Tremblay réinvente l’horreur à l’ère des médias, de l’avènement de la télé-réalité et de la culture pop. Possession fait partie de ces quelques livres susceptibles de nous procurer des émotions nouvelles, qui continuent à nous hanter bien après la dernière page.

Norilsk – Caryl Férey
Édition Paulsens – 19,50€  – présenté par Amaury

Grand voyageur, il n’avait pourtant jamais été en Russie. Encore moins en Sibérie. Il n’aime pas le froid et avait quelques a priori sur les Russes. Mais il a dit oui. Et il s’est embarqué avec son acolyte « La Bête » dans une aventure sans égal : découvrir Norilsk, cité minière aux mains des oligarques, à trois cents kilomètres au-dessus du cercle polaire. Un ancien goulag, fermé aux touristes et aux Russes, accessible uniquement avec une autorisation du FSB. Une ville sans animaux, sans arbres. En résumé, la ville la plus pourrie du monde. Revenu de ce voyage pas comme les autres, nourri de rencontres inoubliables, il en tire un livre qui oscille entre enquête gonzo et récit au décor noir.

Me Voici  – Jonathan Safran Foer
Édition Points – 9,10€ – présenté par Morgane

Julia dessine des maisons pour elle seule ; Jacob échange des sextos avec une collègue. Pour ce couple de juifs américains, le naufrage s’annonce. Entre eux, leurs enfants éprouvent leurs premières difficultés à vivre. Autour d’eux, le monde se disloque : la bar-mitsva de l’aîné tombe à l’eau, l’aïeul Isaac décède et Israël est ravagé par un séisme. Comment sauver l’amour et l’humour dans cette confusion ?

Je suis Jeanne Hebuterne – Olivia Elkaim
Édition Points – 6,80€ – présenté par Hélène

Jeanne Hébuterne est une jeune fille quand, en 1916, elle rencontre Amedeo Modigliani. De quinze ans son aîné, il est un artiste «  maudit  », vivant dans la misère, à Montparnasse. Elle veut s’émanciper de ses parents et de son frère, et devenir peintre elle aussi. Ils tombent fous amoureux. De Paris à Nice – où ils fuient les combats de la Première Guerre mondiale –, ils bravent les bonnes mœurs et les interdits familiaux. Mais leur amour incandescent les conduit aux confins de la folie.

Les Quatre – Agatha Christie
Édition Le Masque – 5,60€ – présenté par Cassiopée

Sur le seuil de la chambre d’Hercule Poirot se tient un visiteur inattendu, couvert de poussière de la tête aux pieds. L’homme le regarde fixement pendant un moment, puis son corps décharné chancelle et s’affale sur le sol.
Qui est-il ? A-t-il subi un traumatisme ou seulement un coup de fatigue ? Et surtout, que signifie ce chiffre quatre, qu’il a griffonné sur toute la surface d’une feuille de papier ? Poirot se retrouve immergé dans une intrigue à dimension internationale, risquant sa vie – et celle de son « frère jumeau » – pour découvrir la vérité sur les Quatre et déjouer leur complot maléfique.

Harold et Maud – Colin Higgins
Édition Folio – 6,80€ – présenté par Cindy

Roman, théâtre et cinéma ont rendu cette œuvre très célèbre. Harold, jeune homme riche, a une imagination délirante. Ses passe-temps favoris : rouler en corbillard et mettre en scène de faux suicides. Maude, elle, aime les cimetières mais adore la vie. Elle pose nue pour un sculpteur qui travaille sur un bloc de glace, conduit sans permis, vole des voitures. Elle est pour Harold la femme idéale. Il y a un mais… Lui a dix-neuf ans, et elle soixante-dix-neuf !

Comptine mortelle – Anthony Horowitz
Édition du Masque – 19,90€ – présenté par Stanley

Alan Conway écrit des romans policiers. C’est un auteur à succès, ce qui n’est pas pour déplaire à son éditrice, Susan Reynolds. Depuis des années qu’elle travaille avec lui, elle n’a pas de raison de se plaindre : chacun de ses livres se retrouve sur les listes de best-sellers. Les lecteurs adorent le détective Atticus Pünd, personnage central des romans de Conway, et ils raffolent de ses enquêtes dans la campagne anglaise des années 1950. Ils achètent, et Susan Reynolds sourit.
Et son sourire s’étire à la lecture du nouveau manuscrit de son auteur fétiche. Rien de très original ou de très inhabituel  : des meurtres, des suspects. La recette classique, efficace. Racoleur et bien ficelé, ce texte a tout pour plaire lui aussi au plus grand nombre. Mais les trois derniers chapitres et le dénouement de l’enquête manquent, ce qui a le don d’agacer l’éditrice qui s’empresse de les réclamer. Les obtenir cependant, se révèle être une tâche bien compliquée, surtout lorsqu’elle apprend la mort de l’auteur qui, en mettant fin à sa vie, menace celle de sa maison d’édition…

Le huitième livre de Vésale – Jordi Llobregat
Édition Pocket – 8,95€ – présenté par Julien

Barcelone, 1888. L’Exposition universelle approche à grands pas et, avec elle, l’électrification de la cité catalane. Mais il est une partie de la ville où la lumière ne filtre pas. Où, chaque matin, de jeunes ouvrières sont retrouvées démembrées dans l’indifférence générale. On dit qu’un monstre séculaire et affamé a fait son antre dans les bas-fonds. De retour après sept ans d’absence, le jeune Daniel Amat, professeur à Oxford, reprend l’enquête où son père l’avait laissée – plongeant dans les égouts à la recherche d’un manuscrit mythique, dont les secrets dépassent l’imagination… « Au gré des rebondissements, ce roman au suspense constamment renouvelé, qui se plaît à manipuler le lecteur et à déjouer ses hypothèses, est un voyage absolument trépidant dans une Barcelone gothique au seuil de la modernité. Dépaysement garanti. » Historia
Jordi Llobregat est né à Valence, en Espagne, en 1971. Le Huitième Livre de Vésale (Le Cherche Midi, 2016) est son premier roman.

Sera à lire pour la prochaine rencontre:

Les Quatre – Agatha Christie
Édition Le Masque – 5,60€ – présenté par Cassiopée

Sur le seuil de la chambre d’Hercule Poirot se tient un visiteur inattendu, couvert de poussière de la tête aux pieds. L’homme le regarde fixement pendant un moment, puis son corps décharné chancelle et s’affale sur le sol.
Qui est-il ? A-t-il subi un traumatisme ou seulement un coup de fatigue ? Et surtout, que signifie ce chiffre quatre, qu’il a griffonné sur toute la surface d’une feuille de papier ? Poirot se retrouve immergé dans une intrigue à dimension internationale, risquant sa vie – et celle de son « frère jumeau » – pour découvrir la vérité sur les Quatre et déjouer leur complot maléfique.

003744428


La prochaine réunion :

Notre prochaine rencontre aura lieu le jeudi 7 mars 2019.

Les inscriptions débuteront 15 jours avant la date.


Vous pouvez retrouver le fonctionnement du club de lecture : ICI. (Menu de gauche « FAQ »). N’hésitez pas à nous contacter via le blog ou la page Facebook si vous avez des questions.

 

À bientôt !

Morgane

État

Les Tops 3 de 2018

Lors de notre 80ème réunion du club de lecture du mercredi 9 janvier 2019, nous avions demandé à chacun des participants de nous présenter leurs trois livres préférés en 2018. Voici donc cette liste:

 

Morgane:
What if it’s us de Becky Albertalli
My Lady Jane de Cynthia Hand, Brodi Ashton et Jodi Meadows
Why I am not longer talking about race to white people de Reni Eddo-Lodge
Stanley:
La promesse de l’aube de Romain Gary
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson
Half of a yellow sun de Chimamanda Ngozie Adichie
Mathilde:
Toutes les mers de Michèle Standjofski
Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes
L’amie prodigieuse (Tome 3: celle qui fuit et celle qui reste) de Elena Ferrante
Anthelme:
Le livre de l’énigme de Nathalie Dau
L’enfant de poussière de Patrick K. Dewdney
Les sentiers des astres de Stefan Platteau
Morgan:
La religion de Tim Willocks
Le diable tout le temps de Donald Ray Pollock
Au revoir là haut de Pierre Lemaitre
Cassiopée:
Déracinée de Naomi Novik
Fille de Bohème de Vania Prates
Dynasties de Ilona Andrews
Rachel:
Les rivières de Londres de Ben Aaronovitch
L’assassin royal de Robin Hobb
– Chroniques du léopard de Appollo et Tehem
Annie-France:
Le pommier rouge d’Alma Alta de Samuel Aubin
Les déracinés de Catherine Bardon
La vraie vie de Adeline Dieudonné
Julien:
L’épée de vérité de Terry Goodkind
Les monades urbaines de Robert Silverberg
Gagner la guerre de Jean-Philippe Jaworski
Sylvain:
Le diable tout le temps de Donald Ray Pollock
Le vestibule des causes perdues de Manon Moreau
Au coeur des ténèbres de Joseph Conrad
Cindy:
Cinq branches de coton noir de Sente Yves et Cuzor Steve
Vingt-quatre vues du Mont Fuji par Hokusai de Roger Zelazny
Elvira Time de Mathieu Guibé et Elodie Marze

 

Vous pouvez retrouver le fonctionnement du club de lecture : ICI. (Menu de gauche « FAQ »). N’hésitez pas à nous contacter via le blog ou la page Facebook si vous avez des questions.

À bientôt !

Sylvain
État

Résumé de la 80ème réunion du club de lecture

Résumé de la 80ème rencontre du club de lecture Lille aux Livres du mercredi 9 janvier 2019 !

Pour cette réunion du mois de janvier, nous étions 13 à nous retrouver à la librairie Les Quatre Chemins ! Encore une fois, la littérature et la nourriture furent à l’honneur.


Présentation des livres :

Les racines du ciel – Romain Gary
Éditions Folio, 9€, présenté par Stanley ;
La viande ! C’était l’aspiration la plus ancienne, la plus réelle, et la plus universelle de l’humanité. Il pensa à Morel et à ses éléphants et sourit amèrement. Pour l’homme blanc, l’éléphant avait été pendant longtemps uniquement de l’ivoire et pour l’homme noir, il était uniquement de la viande, la plus abondante quantité de viande qu’un coup heureux de sagaie empoisonnée pût lui procurer. L’idée de la «beauté» de l’éléphant, de la «noblesse» de l’éléphant, c’était une idée d’homme rassasié.
L’allée du sycomore – John Grisham
Éditions Le Livre de Poche, 8.90€, présenté par Stéphanie ;
Seth Hubbard n’a confiance en personne. Atteint d’un cancer, il se pend à un sycomore après avoir laissé un dernier testament. Ce document va plonger ses enfants désormais adultes, sa femme de ménage noire et l’avocat Jake Brigance dans un conflit juridique aussi brutal et dramatique que le procès pour meurtre qui avait exacerbé les tensions raciales dans le comté de Ford, trois ans auparavant.
Pourquoi Seth Hubbard veut-il léguer presque toute sa fortune à son employée ? La maladie a-t-elle affecté ses facultés de jugement ? Et quel rapport tout cela a-t-il avec cette parcelle de terre qu’on appelait autrefois Sycomore Row ?
Les Grands Espaces Catherine Meurisse
Éditions Dargaud, 19.90€, présenté par Mathilde ;
Catherine Meurisse a grandi à la campagne, entourée de pierres, d’arbres, et avec un chantier sous les yeux : celui de la ferme que ses parents rénovent, afin d’y habiter en famille. Une grande et vieille maison qui se transforme, des arbres à planter, un jardin à imaginer, la nature à observer : ainsi naît le goût de la création et germent les prémices d’un futur métier : dessinatrice. Avec humour et tendresse, l’auteure raconte le paradis de l’enfance, que la nature, l’art et la littérature, ses alliés de toujours, peuvent aider à conserver autant qu’à dépasser. Les Grands Espaces raconte le lieu d’une enfance et l’imaginaire qui s’y déploie, en toute liberté.
L’Ombre du Vent – Carlos Ruis Zafon
Éditions Le Livre de Poche, 8.30€, présenté par Anthelme;
Dans la Barcelone de l’après-guerre civile, « ville des prodiges » marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours.
Un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon – Daniel Sempere, le narrateur – dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés.
L’enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d’occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y « adopter » un volume parmi des centaines de milliers.
Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l’entraîner dans un labyrinthe d’aventures et de secrets enterrés dans l’âme de la ville : L’Ombre du Vent.
La couleur tombée du ciel – H. P. Lovecraft
Editions Folio SF, 7.40€, présenté par Morgan;
«La ferme tout entière baignait dans cette couleur mêlée, inconnue et hideuse : les arbres, les bâtiments, et même la verdure et l’herbage qui n’avaient pas complètement tourné à la fatale désintégration dans la grisaille. Les branches se tendaient toutes vers le ciel, coiffées de langues d’un feu immonde, et des ruissellements chatoyants de ce même feu monstrueux se glissaient autour des poutres de faîtage de la maison, de la grange, des appentis. C’était une scène inspirée d’une vision de Füssli, et sur tout le reste régnait cette débauche de lumineuse inconsistance, cet arc-en-ciel hors du monde et hors mesure de secret poison, qui naissait du puits – bouillonnant, palpant, enveloppant, s’étendant, scintillant, étreignant et faisant malignement des bulles dans son cosmique et non identifiable chromatisme.»
Les sorcières associées – Alex Evans
Éditions ActuSF, 7.50€, présenté par Rachel;
Dans la cité millénaire de Jarta, la magie refait surface à tous les coins de rue. Les maisons closes sont tenues par des succubes, les cimetières grouillent de goules… Pour Tanit et Padmé, sorcières associées, le travail ne manque pas.
Mais voilà qu’un vampire sollicite leur aide après avoir été envoûté par un inconnu, tandis que d’étranges incidents surviennent dans une usine dont les ouvriers sont des zombies… Tanit et Padmé pensaient mener des enquêtes de routine, mais leurs découvertes vont les entraîner bien au-delà de ce qu’elles imaginaient. En effet, à Jarta, les créatures de l’ombre ne sont pas les plus dangereuses…
Ubu roi – Alfred Jarry
Éditions Librio Théâtre, 5.50€, présenté par Annie-France;
Poussé par son ignoble épouse, le Père Ubu renverse le roi de Pologne, son bienfaiteur, et massacre sa famille ainsi que les nobles du royaume. Désormais roi de Pologne et docteur en ‘Pataphysjque, il manifeste sa couardise, son avidité et sa vulgarité, qui font de lui le modèle de l’usurpateur totalitaire. Car, comme l’annonçait Jarry à la première d’Ubu roi, qui provoqua, le 10 décembre 1896, un énorme scandale, « quant à l’action qui va commencer, elle se passe en Pologne, c’est-à-dire nulle part ».
Magnus Chase et les dieux d’Asgard (tome 1: l’épée de l’été) – Rick Riordan
Éditions Livre de Poche Jeunesse, 7.90€, présenté par Julien;
Le jour où Magnus Chase apprend qu il est le fils d un Dieu nordique, le moins que l on puisse dire c est qu il est plutôt surpris !
Il semblerait que les dieux d Asgard se préparent à entrer en guerre. Or c est lui, Magnus, qui doit empêcher la fin du monde en mettant la main sur une épée disparue il y a des milliers d années ! Comme si tout cela ne suffisait pas, voilà qu un géant de flammes attaque la ville, forçant Magnus à choisir entre sa vie et celle de milliers d innocents…Mais, pour un demi-dieu, qu est-ce que la mort sinon le début d une nouvelle vie ? Magnus se réveille à l Hôtel Vallhala, le paradis des guerriers : sa première grande aventure peut commencer.
La maîtresse de Rome – Kate Quinn
Éditions Pocket, 6€, présenté par Cassiopée;
La Rome du Ier siècle est sauvage. Des banquets aux orgies, des jeux du cirque aux complots politiques, la capitale de l’Empire sombre dans une frénésie de plaisir et de violence. Thea, jeune esclave d’une arrogante aristocrate, va bientôt devenir la femme la plus influente de la cité. Belle et intelligente, elle fera tout pour préserver son amour pour Arius le Barbare, gladiateur et idole du peuple. Quitte à défier l’Empereur, qui s’est promis d’en faire sa maîtresse…
Damnés – Chuck Palahniuk
Éditions Poins, 7.50€, présenté par Cindy ;
Satan, es-tu là ? C’est moi, Madison. J’ai 13 ans et je viens juste de débarquer en Enfer. Nettement mieux que ce que j’imaginais. Promis, je serai un cadavre exemplaire. Pour toi, je me tuerai au travail. Le problème, c’est que j’ai une addiction chronique à l’espoir. Oui, je connais le mot addiction, je suis morte, pas attardée. J’aimerais juste savoir pourquoi je me retrouve au royaume des damnés…

Sera à lire pour la prochaine rencontre :

Le crime de Lord Arthur Savile – Oscar Wilde
Éditions Folio, 4€90, présenté par Oscar ;
Lord Arthur Savile doit épouser Sybil. Mais, lors d’un dîner mondain à Londres, il rencontre un chiromancien. Et dans sa main, le petit homme aux lunettes d’or voit le Crime ! Lord Arthur Savile décide d ‘en finir avec l’odieuse prophétie. Il lui faut tuer, le plus vite possible, avant de se marier. Mais à qui ôter la vie ? Et comment ?

003058736



La prochaine réunion :

Notre prochaine rencontre aura lieu le jeudi 7 février 2019.

Les inscriptions débuteront 15 jours avant la date.


Vous pouvez retrouver le fonctionnement du club de lecture : ICI. (Menu de gauche « FAQ »). N’hésitez pas à nous contacter via le blog ou la page Facebook si vous avez des questions.

 

À bientôt !

 

Sylvain
État

Résumé de la 79ème réunion du club de lecture

Résumé de la 79ème rencontre du club de lecture Lille aux Livres du jeudi 6 décembre 2018 !

Pour cette réunion du mois de décembre, nous étions 15 à nous retrouver à la librairie Les Quatre Chemins ! Encore une fois, la littérature et la nourriture furent à l’honneur.


Présentation des livres :

Déracinée – Naomi Novik
Éditions J’ai Lu, 8€50, présenté par Cassiopée ;
Depuis toujours, le village de Dvernik est protégé des assauts du Bois – une forêt maléfique douée d’une volonté propre – par le « Dragon », un puissant magicien. Celui-ci, en échange de ses services, prélève un lourd tribut : à chaque génération, la plus jolie jeune femme de la communauté disparaît dans sa tour. Cette année, c’est Kasia qui sera choisie. Forcément, c’est la plus belle, la plus populaire. Personne n’en doute, et encore moins Agnieszka, qui n’a jamais voulu de cet honneur. Mais les choses ne vont pourtant pas se passer comme prévu, et Agnieszka va découvrir un monde au-delà de l’entendement…
La femme brouillon – Amandine Dhée
Éditions Folio, 6€, présenté par Annie-France ;
« Le meilleur moyen d’éradiquer la mère parfaite, c’est de glandouiller. Si faire voeu d’inutilité est déjà courageux dans notre société, pour une mère, c’est la subversion absolue. Le jour où je refuse d’accompagner père et bébé à un déjeuner dominical pour traîner en pyjama toute la journée, je sens que je tiens quelque chose ». D’une écriture débordante d’ironie, Amandine Dhée évoque la maternité et cherche une alternative au rôle que la société voudrait lui assigner. Un livre désopilant qui écorne le fantasme idéalisant les femmes enceintes et mères parfaites.
Dans la forêtJean Hegland
Éditions Gallmeister, 9.90€, présenté par Mathilde ;
Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours présentes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’inconnu il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, remplie d’inépuisables richesses.
La véritable histoire de Noël– Marko Leino
Éditions Michel Lafon, 13.95€, présenté par Stéphanie;
Au cœur de la Laponie, pays des neiges éternelles, le jeune orphelin Nicolas est recueilli par les habitants de son village. Mais ils sont tous trop pauvres pour pouvoir l’adopter.
Le Conseil des Anciens prend alors une décision inédite : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera le jour de Noël.
Avec une étincelle d’espoir et de joie de vivre, Nicolas décide de se consacrer à sa passion : fabriquer des jouets. Le garçon va ainsi raviver l’émerveillement au cœur de cette région glacée. Et pourrait bien être à l’origine d’une des plus belles légendes.
Celle qui a tous les dons – M. R. Carey
Editions Le Livre de Poche, 8€, présenté par Céline;
Chaque matin, Melanie attend dans sa cellule qu’on l’emmène en cours. Quand on vient la chercher, le sergent Parks garde son arme braquée sur elle pendant que deux gardes la sanglent sur le fauteuil roulant. Elle dit en plaisantant qu’elle ne les mordra pas. Mais ça ne les fait pas rire.
Melanie est une petite fille très particulière…
Le Siècle des Chimères (Tome 1: Les Ogres du Gange)– Philippe Cavalier
Éditions Le Livre de Poche, 7.90€, présenté par Marc ;
Calcutta, 1936. L’Inde coloniale de Kipling a déjà perdu de sa grandeur. Les nationalistes hindous pactisent avec les services secrets allemands pour chasser les Britanniques. Fraîchement débarqué de Londres, David Tewp, jeune officier du MI6, découvre un complot d’une ampleur terrifiante. Sur les traces d’une trop belle photographe autrichienne et d’un couple d’aristocrates roumains aux sympathies politiques ambiguës, Tewp plonge dans un univers de ténèbres auquel sa bonne éducation et son rationalisme ne l’avaient en rien préparé. Des brasiers funéraires de Calcutta aux palais d’une noblesse décadente, entre jeux d’espions, guerre civile, disparitions d’enfants et rites étranges, la traque des Ogres dû Gange commence. Thriller érudit au suspense haletant, Les Ogres du Gange emprunte avec une même maîtrise au roman d’espionnage et à ce romantisme noir qui marque la grande tradition du fantastique européen. L’épopée crépusculaire de David Tewp inaugure un cycle en quatre tomes intitulé Le Siècle des chimères.
Rhinoceros– Eugène Ionesco
Éditions Gallimard, 7.80€, présenté par Cindy;
Rhinocéros est la pièce la plus riche de Ionesco. Elle ne perd rien de l’esprit d’innovation, de provocation, des premières pièces. Comme elles, celle-ci mélange les genres et les tons, le comique et le tragique. Mais l’innovation principale qui s’introduit ici est la réflexion sur l’Histoire, à travers le mythe. La pièce est une condamnation de toute dictature (en 1958, on pense au stalinisme). Ionesco condamne autant le fascisme que le communisme. C’est donc une pièce engagée : «Je ne capitule pas», s’écrie le héros.
Le rhinocéros incarne le fanatisme qui «défigure les gens, les déshumanise». On sent l’influence de La Métamorphose de Kafka. Dans une petite ville, un rhinocéros fait irruption. Par rapport à lui, les personnages prennent diverses attitudes. Certains se transforment en rhinocéros ; un troupeau défile. Seul Bérenger résiste à la marée des bêtes féroces, symboles du totalitarisme.
La nuit des temps – René Barjavel
Éditions Pocket, 7.50€, présenté par Emilie;
L’Antarctique. À la tête d’une mission scientifique française, le professeur Simon fore la glace depuis ce qui semble une éternité. Dans le grand désert blanc, il n’y a rien, juste le froid, le vent, le silence.
Jusqu’à ce son, très faible. À plus de 900 mètres sous la glace, quelque chose appelle. Dans l’euphorie générale, une expédition vers le centre de la Terre se met en place.
Eleanor Oliphant va très bien – Gail Honeyman
Éditions 10 18, 8.80€, présenté par Morgane ;
Eleanor Oliphant est un peu spéciale.
Dotée d’une culture générale supérieure à la moyenne, peu soucieuse des bonnes manières et du vernis social, elle dit les choses telles qu’elle les pense, sans fard, sans ambages.
Fidèle à sa devise  » Mieux vaut être seule que mal accompagnée « , Eleanor évite ses semblables et préfère passer ses samedis soir en compagnie d’une bouteille de vodka.
Rien ne manque à sa vie minutieusement réglée et rythmée par ses conversations téléphoniques hebdomadaires avec  » maman « .
Mais tout change le jour où elle s’éprend du chanteur d’un groupe de rock à la mode.
Décidée à conquérir de l’objet de son désir, Eleanor se lance dans un véritable marathon de transformations. Sur son chemin, elle croise aussi Raymond, un collègue qui sous des airs négligés, va lui faire repousser ses limites.
Car en naviguant sur les eaux tumultueuses de son obsession amoureuse et de sa relation à distance avec  » maman « , Eleanor découvre que, parfois, même une entité autosuffisante a besoin d’un ami…
La bibliothèque de Mount Char– Scott Hawkins
Éditions Denoël, 22.90€, présenté par Nicolas ;
Carolyn était une jeune Américaine comme les autres. Mais ça, c’était avant. Avant la mort de ses parents. Avant qu’un mystérieux personnage, Père, ne la prenne sous son aile avec d’autres orphelins. Depuis, Carolyn n’a pas eu tant d’occasions de sortir. Elle et sa fratrie d’adoption ont été élevés suivant les coutumes anciennes de Père. Ils ont étudié les livres de sa Bibliothèque et appris quelques-uns des secrets de sa puissance. Parfois, ils se sont demandé si leur tuteur intransigeant ne pourrait pas être Dieu lui-même. Mais Père a disparu – peut-être même est-il mort – et il n’y a maintenant plus personne pour protéger la Bibliothèque des féroces combattants qui cherchent à s’en emparer. Carolyn se prépare pour la bataille qui s’annonce. Le destin de l’univers est en jeu, mais Carolyn a tout prévu. Carolyn a un plan. Le seul problème, c’est qu’en s’acharnant à créer un nouveau dieu elle a oublié de préserver ce qui fait d’elle un être humain. Avec une galerie de personnages mémorables et une intrigue qui vous réserve plus d’une surprise, La Bibliothèque de Mount Char est à la fois terrifiant et hilarant, étrange et humain, visionnaire et captivant. Un roman qui marque l’entrée en scène d’une voix nouvelle dans le monde de la fantasy.
Au revoir là haut – Pierre Lemaitre
Éditions Le Livre de Poche, 8.70€, présenté par Morgan ;
Ils ont miraculeusement survécu au carnage de la Grande Guerre, aux horreurs des tranchées. Albert, un employé modeste qui a tout perdu, et Edouard, un artiste flamboyant devenu une « gueule cassée », comprennent vite pourtant que leur pays ne veut plus d’eux. Désarmés, condamnés à l’exclusion, mais refusant de céder au découragement et à l’amertume, les deux hommes que le destin a réunis imaginent alors une escroquerie d’une audace inouïe… Fresque d’une rare cruauté, remarquable par son architecture et sa puissance d’évocation, Au revoir là-haut est le grand roman de l’après-guerre de 14, de l’illusion de l’armistice, de l’État qui glorifie ses disparus et se débarrasse de vivants trop encombrants. Dans l’atmosphère crépusculaire des lendemains qui déchantent, peuplée de misérables pantins et de lâches reçus en héros, Pierre Lemaitre compose avec talent la grande tragédie de cette génération perdue.

La fille du roi des Elfes – Lord Dunsany

L’Antarctique. À la tête d’une mission scientifique française, le professeur Simon fore la glace depuis ce qui semble une éternité. Dans le grand désert blanc, il n’y a rien, juste le froid, le vent, le silence.
Jusqu’à ce son, très faible. À plus de 900 mètres sous la glace, quelque chose appelle. Dans l’euphorie générale, une expédition vers le centre de la Terre se met en place.
Le successeur de Pierre – Jean-Michel Truong
Éditions Folio SF, 9.90€, présenté par Luciano;
Cela fait des siècles que la Bulle de Pierre, écrite par le premier pape, est perdue. Objet de toutes les convoitises, la teneur de son message n’est connue que des souverains pontifes, successeurs de l’apôtre de jésus. Pour le jeune Calvin, isolé dans son cocon à l’intérieur d’une des immenses pyramides où s’est réfugiée la quasi-totalité de l’humanité, il est des mystères bien plus immédiats : pourquoi a-t-il été séparé de sa mère ? Qui sont ces amis avec lesquels il ne communique que par Web interposé et qui se cachent derrière des avatars aux noms faussement transparents ?… Et pourtant, se peut-il que tous ces faits soient liés au manuscrit disparu ?

Le Château (Les Ferrailleurs, Tome 1) – Edward Carey

Éditions Le Livre de Poche, 7.90€, présenté par Oscar;
Au milieu d’un océan de détritus composé de tous les rebuts de Londres se dresse la demeure des Ferrayor. Le Château, gigantesque puzzle architectural, abrite cette étrange famille depuis des générations. Selon la tradition, chacun de ses membres, à la naissance, se voit attribuer un objet particulier, qui le suivra toute sa vie.
Clod a quinze ans et possède un don singulier : il est capable d’entendre parler les objets… Tout commence le jour où la poignée de porte appartenant à Tante Rosamud disparaît. Les murmures des objets se font de plus en plus insistants. Dehors, une terrible tempête menace. Et voici qu’une jeune orpheline se présente à la porte du Château…
Le livre perdu des sortilèges de Deborah Harkness
Éditions Le Livre de Poche, 9.90€, présenté par Julien ;
Diana Bishop a renoncé depuis longtemps à un héritage familial compliqué pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu’au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : l’Ashmole 782.
Elle ignore alors qu’elle vient de réveiller un ancien et terrible secret – un secret convoité par de nombreuses et redoutables créatures. Dont Matthew Clairmont.
Un tueur, lui a-t-on dit. Malgré elle, Diana se retrouve au cœur de la tourmente.

Sera à lire pour la prochaine rencontre :

Déracinée – Naomi Novik
Éditions J’ai Lu, 8€50, présenté par Cassiopée ;
Depuis toujours, le village de Dvernik est protégé des assauts du Bois – une forêt maléfique douée d’une volonté propre – par le « Dragon », un puissant magicien. Celui-ci, en échange de ses services, prélève un lourd tribut : à chaque génération, la plus jolie jeune femme de la communauté disparaît dans sa tour. Cette année, c’est Kasia qui sera choisie. Forcément, c’est la plus belle, la plus populaire. Personne n’en doute, et encore moins Agnieszka, qui n’a jamais voulu de cet honneur. Mais les choses ne vont pourtant pas se passer comme prévu, et Agnieszka va découvrir un monde au-delà de l’entendement…

deracinee

 

 


Voici les ivres qui ont été offert au cours de cette séance spéciale de Noël :

Merci à tous pour votre participation !

Nous vous souhaitons de très belles fêtes de fin d’année ! Et on espère vous revoir tous l’année prochaine pour échanger sur nos livres !

 


La prochaine réunion :

Notre prochaine rencontre aura lieu le mercredi 9 janvier 2019.

Les inscriptions débuteront 15 jours avant la date.

 


 

Vous pouvez retrouver le fonctionnement du club de lecture : ICI. (Menu de gauche « FAQ »). N’hésitez pas à nous contacter via le blog ou la page Facebook si vous avez des questions.

À bientôt !

Sylvain