État

59ème rencontre du club de lecture

Bonjour chers lecteurs !

Il est déjà temps de prendre note de notre 59ème rencontre du club de lecture Lille aux Livres !

On se donne rendez-vous le jeudi 22 décembre 2016 à la librairie Les Quatre Chemins, à partir de 19h30.

Plan:

Capture2

Adresse : Librairie Les Quatre Chemins : 142 Rue de Paris, 59000 Lille

Métro : Mairie de Lille/ Rihour

C’est une location de salle, à 15€ de l’heure. Il faudra donc payer pour assister à la réunion. 3€ (entre 10 et 14 participants), et seulement 2€ si on est 15 participants ou plus.

S’il advient qu’il y ait un excédent, l’argent sera utilisé pour acheter des boissons ou des biscuits pour grignoter au cours de la réunion.
En effet, le lieu étant une librairie et non un café, on ne pourra pas acheter de boissons sur place. Cependant, vous avez le droit de ramener de quoi boire et manger. Bien entendu, il faudra garder la salle propre.

Merci beaucoup à la librairie Les Quatre chemins de nous avoir proposé l’endroit comme lieu de réunion et de nous faire confiance.


La réunion est une séance spéciale Noël ! Chaque année, à cette période de l’année nous fêtons Noël à notre façon et bien sûr avec des livres.

noel

La réunion se déroule à peu près comme d’habitude, si ce n’est qu’on fera un échange de cadeau ou plus précisément de livres ! De plus, nous vous proposons de ramener en plus des sucreries : gâteaux, biscuits, bonbons…

Toutes les personnes inscrites à la prochaine réunion devront ramener un livre, d’une valeur d’environ 7-8€, pour l’offrir à quelqu’un. Vous pouvez l’emballer et l’accompagner d’une petite carte si le cœur vous en dit pour que l’échange ait un peu plus de charme.

sapin-livres

Chaque personne piochera le nom d’un participant et offrira son livre à la personne sélectionnée. Ainsi, tout le monde repartira avec un nouveau livre à ajouter à sa bibliothèque.

Bien évidemment, nous vous demandons de jouer le jeu si vous vous inscrivez. Cette réunion ne pourra se dérouler parfaitement que si toutes les personnes inscrites s’engagent à ramener un livre à offrir.

Merci beaucoup !


Au programme :

1°) Présentation des livres, puis on va voter pour choisir notre prochaine lecture commune.

2°) Échange des cadeaux et dégustation des bonnes choses ramenées par les membres du club.

3°) Discussion autour de nos lectures communes : L’Histoire sans fin de Michael Ende et American Psycho de Bret Easton Ellis  :


Merci de bien vouloir vous inscrire pour cette prochaine rencontre, en indiquant dans les commentaires ci-dessous votre présence.

ATTENTION : Le nombre de places est limité à 18 personnes !
L’entrée est payante : 3€ par personne (ou 2€ à partir de 15 personnes)
Merci de nous tenir rapidement au courant en cas de désistement.

 17 inscrits –  1 places restantes

(Si vous êtes intéressés et que c’est complet, faites-le nous savoir en commentaire, nous vous avertirons s’il y a des désistements. Merci de votre compréhension.)

Personnes présentes :

  • Betty
  • Cassiopée
  • Véronique
  • Maia
  • Anne-Gaëlle
  • Cathy
  • Erika
  • Morgane
  • Nicolas
  • Simone
  • Anneso
  • Oscar
  • Rémi
  • Olghir
  • Gemma
  • Sylvain
  • Anaïs
État

Résumé de la 58ème réunion du club de lecture

Résumé de la 58ème rencontre du club de lecture Lille aux livres

du mardi 22 novembre 2016.

Pour cette réunion du mois de novembre nous étions 10 à nous retrouver à la librairie Les Quatre Chemins. Il y a eu beaucoup de désistements dus à divers problèmes de santé. Nous souhaitons bon rétablissement aux malades !

1/ Prochaine réunion :


La prochaine réunion est une séance spéciale Noël ! Chaque année, à cette période de l’année nous fêtons Noël à notre façon et bien sûr avec des livres.

noel

La réunion se déroule à peu près comme d’habitude, si ce n’est qu’on fera un échange de cadeau ou plus précisément de livres ! De plus, nous vous proposons de ramener en plus des sucreries : gâteaux, biscuits, bonbons…

Toutes les personnes inscrites à la prochaine réunion devront ramener un livre, d’une valeur d’environ 7-8€, pour l’offrir à quelqu’un. Vous pouvez l’emballer et l’accompagner d’une petite carte si le cœur vous en dit pour que l’échange ait un peu plus de charme.

sapin-livres

Chaque personne piochera le nom d’un participant et offrira son livre à la personne sélectionnée. Ainsi, tout le monde repartira avec un nouveau livre à ajouter à sa bibliothèque.

Bien évidemment, nous vous demandons de jouer le jeu si vous vous inscrivez. Cette réunion ne pourra se dérouler parfaitement que si toutes les personnes inscrites s’engagent à ramener un livre à offrir.

Merci beaucoup !


2/ Présentation des livres :

Aeternia, tome 1 de Gabriel Katz
Éditions Pocket, 448 pages, 8.50€, présenté par Maia ;

Leth Marek se retire invaincu des arènes de Morgoth après des années de combats, de triomphes et de gloire. Le gladiateur a décidé d’emmener ses fils à Kyrenia – cité du savoir et de la culture – pour leur offrir l’éducation à laquelle il n’a pas eu droit. Mais sa route croise celle d’un culte itinérant et de son Prophète.
Les nomades prêchent leur religion au détriment de la Grande Déesse adorée par les Kyréniens. Leur foi est profonde, leur progression, inexorable. Dans la cité mère, où les puissants du Temple s’entredévorent, une guerre ouverte va éclater. Les fanatismes et les ambitions vont s’aiguiser. Et la hache de Leth va de nouveau tremper dans le sang…

Grâce et dénuement de Alice Ferney
Éditions J’ai Lu, 187 pages, 5.80€ présenté par Cathy ;

Eux, c’est une famille de Gitans installés illégalement sur un terrain vague de la banlieue parisienne – ils n’ont rien d’autre que  » leur caravane et leur sang « . Elle, c’est une bibliothécaire douce et généreuse, une  » gadjé « , qui a l’amour des livres. Le roman raconte leur rencontre inattendue, lorsque la jeune femme décide d’initier les enfants du camp au plaisir de la lecture. Le dossier de l’édition offre une synthèse sur la réalité des Gitans (leur histoire et leur place dans la société). Il présente aussi le destin littéraire de ce peuple, symbole de liberté.
L’histoire sans fin de Michael Ende

Éditions Le Livre de Poche, 520 pages, xx€ présenté par Oscar ;

À première vue, Bastien Balthasar Bux n’a rien d’un héros. Les héros sont grands, beaux et forts. Les héros ne courent pas sous la pluie pour se réfugier dans les librairies obscures et échapper ainsi à leurs camarades de classe. Ils ne volent pas non plus les vieux livres pour aller les dévorer dans les greniers de l’école… Bastien n’a pas pu résister. C’est comme si ce livre l’appelait. Son titre ? L’Histoire sans fin. Le garçon plonge dans un univers peuplé de mille créatures étonnantes : elfes nocturnes chevauchant des chauves-souris, Mange-Pierres, escargots de course, tortues millénaires et lions multicolores, Atréju, l’enfant guerrier sans peur et Fuchur, son fidèle Dragon de la Fortune… Toutes vouées à disparaître, avalées par le Néant, ce mal mystérieux qui ronge le Pays Fantastique. Bastien se trompait. Lui aussi a l’étoffe d’un héros. Et avant la dernière page du livre, son rôle lui sera révélé…

Animaux Solitaires de Bruce Holbert
Éditions Gallmeister, 331 pages, 10€, présenté par Betty ;

Comté d’Okanogan, Etat de Washington, 1932. Russell Strawl, ancien officier de police, reprend du service pour participer à la traque d’un tueur laissant dans son sillage des cadavres d’Indiens minutieusement mutilés. Son enquête l’entraîne au coeur des plus sauvages vallées de l’Ouest, où le progrès n’a pas encore eu raison de la barbarie et où rares sont les hommes qui n’ont pas de sang sur les mains. Bien des mystères qui entourent le passé du policier et de sa famille vont ressurgir petit à petit sur son chemin. Premier roman remarquable, Animaux solitaires mêle avec brio les codes du western et ceux des plus grands romans noirs.

Citoyens clandestins de DOA
Éditions Folio, 736 pages, 8.70€ présenté par Nicolas ;

À circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles. Une véritable petite saloperie chimique se balade dans la nature et il ne s’agit plus seulement de sauver des vies humaines. L’État français, ou certains de ses représentants, est prêt à tout pour éviter ce qui pourrait être une hécatombe et un formidable scandale. La journaliste Amel Balhimer ou l’apprenti jihadiste Karim ne le savent pas encore mais leurs destins sont liés et pourraient devenir matière à gros titres du 20 heures. Ailleurs, un homme braque la lunette de son fusil high-tech sur la fenêtre d’une ferme. Démarre alors un effrayant compte à rebours…

Les chardons du Baragan de Panaït Istrati
Éditions Grasset, 141 pages, 8.95€, présenté par Rémy;

Roman d’apprentissage mais aussi roman picaresque d’une étonnante puissance, les Chardons du Baragan nous fait découvrir, à travers les yeux d’un enfant que la misère a voué à une vie vagabonde, la condition du petit peuple des campagnes de Roumanie à la veille de la sanglante révolte de 1907. Alliant lyrisme et réalisme, Panaït Istrati décrit magistralement un monde hanté par les traditions et les légendes, qu’un surcroît d’oppression fait basculer de la résignation dans la colère.

American Psycho de Bret Easton Ellis
Éditions 10×18, 544 pages, 10.20€, présenté par Sylvain ;

Avec son sourire carnassier et ses costumes chics, Patrick Bateman est l’incarnation du golden boy new-yorkais. Mais, à la nuit tombante, il laisse libre cours à sa démence. En bon serial killer, Patrick viole, torture et tue. Dans un monde lisse de tout sentiment, jusqu’où l’horreur peut-elle aller ?

–  Anna Karenine de Léon Tolstoï
Éditions Le Livre de Poche, 1024pages, 9.20€, présenté par Anaïs ;

Anna n’est pas qu’une femme, qu’un splendide spécimen du sexe féminin, c’est une femme dotée d’un sens moral entier, tout d’un bloc, prédominant : tout ce qui fait partie de sa personne est important, a une intensité dramatique, et cela s’applique aussi bien à son amour.
Elle n’est pas, comme Emma Bovary, une rêveuse de province, une femme désenchantée qui court en rasant des murs croulants vers les lits d’amants interchangeables. Anna donne à Vronski toute sa vie.
Elle part vivre avec lui d’abord en Italie, puis dans les terres de la Russie centrale, bien que cette liaison « notoire » la stigmatise, aux yeux du monde immoral dans lequel elle évolue, comme une femme immorale. Anna scandalise la société hypocrite moins par sa liaison amoureuse que par son mépris affiché des conventions sociales.

Les lunes de sang d’Anaïs Cros
Éditions Lokomodo, 700 pages, xx€, présenté par Patrick ;

Evrahl, nain et médecin, a perdu toute sa famille lors de la guerre des Vingt Lunes. Décidé à les venger, il se rend à Lunargent, cité royale de Mortelune, pour y comploter l assassinat du roi Torn, responsable à ses yeux de la mort des siens. S installant au coeur de la cité, il partage le logement d un étrange personnage. Listak, demi-lunaire brillant et excentrique, possède des dons d observation et de déduction hors du commun. Une relation d amitié se noue peu à peu entre les deux colocataires, mais Listak s avère être un proche du roi Torn. Les choses se compliquent encore davantage lorsque le souverain demande à Listak d éclaircir les menaces qui pèsent sur lui. Pris entre deux feux, Evrahl devra choisir entre son désir de vengeance et son amitié naissante, tout en échappant à une enquête qui se rapproche de plus en plus de lui…

Le cimetière des livres oubliés, tome 1 : L’ombre du Vent de Carlos Ruiz Zafon
Éditions Pocket, 672 pages, 8.95€, présenté par Cassiopée ;

1945. Barcelone se réveille après neuf années de guerre. Dans une ruelle étroite, deux silhouettes émergent du petit jour. Un père, libraire, et son fils de 10 ans s’en vont sacrifier à un rituel centenaire. Bientôt, le Cimetière des Livres oubliés leur ouvrira ses portes. Parmi les fantômes et les rayonnages, le jeune Daniel choisira un volume, un seul. Ce sera L’Ombre du vent. Dès lors, la recherche de son auteur, Julián Carax, obsédera Daniel jusqu’à façonner le cours de son existence…

Sera à lire pour la prochaine rencontre :

En raison de la difficulté à trouver L’histoire sans fin en librairie, nous faisons une séance spéciale. Vous avez le choix de lire soit L’histoire sans fin, soit American Psycho, soit les deux. Nous ferons plus attention la prochaine fois quant à la disponibilité des ouvrages présentés.

L’histoire sans fin de Michael Ende
Éditions Le Livre de Poche, 520 pages, xx€ présenté par Oscar ;

 
lhistoire-sans-fin

À première vue, Bastien Balthasar Bux n’a rien d’un héros. Les héros sont grands, beaux et forts. Les héros ne courent pas sous la pluie pour se réfugier dans les librairies obscures et échapper ainsi à leurs camarades de classe. Ils ne volent pas non plus les vieux livres pour aller les dévorer dans les greniers de l’école… Bastien n’a pas pu résister. C’est comme si ce livre l’appelait. Son titre ? L’Histoire sans fin. Le garçon plonge dans un univers peuplé de mille créatures étonnantes : elfes nocturnes chevauchant des chauves-souris, Mange-Pierres, escargots de course, tortues millénaires et lions multicolores, Atréju, l’enfant guerrier sans peur et Fuchur, son fidèle Dragon de la Fortune… Toutes vouées à disparaître, avalées par le Néant, ce mal mystérieux qui ronge le Pays Fantastique. Bastien se trompait. Lui aussi a l’étoffe d’un héros. Et avant la dernière page du livre, son rôle lui sera révélé…

American Psycho de Bret Easton Ellis
Éditions 10×18, 544 pages, 10.20€, présenté par Sylvain ;

american-psycho

Avec son sourire carnassier et ses costumes chics, Patrick Bateman est l’incarnation du golden boy new-yorkais. Mais, à la nuit tombante, il laisse libre cours à sa démence. En bon serial killer, Patrick viole, torture et tue. Dans un monde lisse de tout sentiment, jusqu’où l’horreur peut-elle aller ?

La prochaine réunion :

La prochaine réunion, spéciale Noël, aura lieu la semaine du 19 au 23 décembre 2016. Merci de donner vos disponibilités sur le Doodle suivant : ICI.

Vous pouvez retrouver le fonctionnement du club de lecture : ICI. (Menu de gauche « FAQ »). N’hésitez pas à nous contacter via le blog ou la page Facebook si vous avez des questions.

À bientôt  ! 

Résumé par Cassiopée

État

58ème rencontre du club de lecture

Bonjour chers lecteurs !

Il est déjà temps de prendre note de notre 58ème rencontre du club de lecture Lille aux Livres !

La librairie ayant déjà un créneau de réservé pour le Yoga/taïchi, il n’est pas possible de se réunir le mercredi, ainsi :

On se donne rendez-vous le mardi 22 novembre 2016 à la librairie Les Quatre Chemins, à partir de 19h30.

Plan:

Capture2

Adresse : Librairie Les Quatre Chemins : 142 Rue de Paris, 59000 Lille

Métro : Marie de Lille/ Rihour

C’est une location de salle, à 15€ de l’heure. Il faudra donc payer pour assister à la réunion. 3€ (entre 10 et 14 participants), et seulement 2€ si on est 15 participants ou plus.

S’il advient qu’il y ait un excédant, l’argent sera utilisé pour acheter des boissons ou des biscuits pour grignoter au cours de la réunion.
En effet, le lieu étant une librairie et non un café, on ne pourra pas acheter de boissons sur place. Cependant, vous avez le droit de ramener de quoi boire et manger. Bien entendu, il faudra garder la salle propre.

Merci beaucoup à la librairie Les Quatre chemins de nous avoir proposé l’endroit comme lieu de réunion et de nous faire confiance.

Au programme :

1°) Présentation des livres, puis on va voter pour choisir notre prochaine lecture commune.

2°) Discussion autour de notre lecture commune: Les furies de Boras d’Angers Fager  :

picklejar_cover_notitle4_sml


Merci de bien vouloir vous inscrire pour cette prochaine rencontre, en indiquant dans les commentaires ci-dessous votre présence.

ATTENTION : Le nombre de places est limité à 18 personnes !

ATTENTION  : Dorénavant, l’entrée est payante :
3€ par personne (ou 2€ à partir de 15 personnes)
À payer à l’arrivée !

Merci de nous tenir rapidement au courant en cas de désistement.

 12 inscrits –  6 places restantes

(Si vous êtes intéressés et que c’est complet, faites-le nous savoir en commentaire, nous vous avertirons s’il y a des désistements. Merci de votre compréhension.)

Personnes présentes :

  • Betty
  • Cassiopée
  • Marie
  • Anne
  • Nicolas
  • Anne-Gaëlle
  • Oscar
  • Sylvain
  • Benjamin
  • Patrick
  • Rémi
  • Anaïs
  • Maïa
  • Cathy
  • Mrsturner
  • Hélène
État

Résumé de la 57ème réunion du club de lecture

Résumé de la 57ème rencontre du club de lecture Lille aux livres

du mardi 18 octobre 2016 !

Cette réunion était sous le signe d’Halloween avec une sélection d’ouvrages sur ce thème. Même si pour certains cela a été source de difficultés,  13 ouvrages furent tout de même présentés ! Nous remercions les membres du club d’avoir si bien joué le jeu !

 

Présentation des livres :

Bird box de Josh Malerman
Éditions Le Livre de Poche, 384 pages, 7,30€, présenté par Anaïs ;

La plupart des gens n’ont pas voulu y croire, les incidents se passaient loin, sans témoins…
Depuis qu’ils sont nés, les enfants de Malorie n’ont jamais vu le ciel. Elle les a élevés seule, à l’abri du danger, sans nom, qui s’est abattu sur le monde. On dit qu’un coup d’œil suffit pour perdre la raison, être pris d’une pulsion meurtrière et retourner sa violence contre soi. Elle sait que bientôt les murs de la maison ne pourront plus protéger ses petits. Alors, les yeux bandés, tous trois vont affronter l’extérieur, et entamer un voyage terrifiant sur le fleuve, tentative désespérée pour rejoindre une colonie de rescapés. Arriveront-ils à bon port, guidés seulement par l’ouïe et l’instinct ?
Un climat de tension habilement instauré, qui vous fera sursauter au moindre bruit.

Des nouvelles de l’au-delà de Ji Yun
Éditions Folio, 144 pages, 2€ présenté par Marie ;

Ce petit recueil diabolique nous entretient d’un monde fort différent du nôtre, celui de la Chine ancienne avec ses croyances et superstitions touchant aux spectres, démons, apparitions, disparitions, possessions et autres bizarreries semblant émaner directement de l’au-delà. Pendant des décennies, Ji Yun (1724-1805) rassembla maintes anecdotes étranges, rapportées par d’innombrables voyageurs, marchands, bandits errant par les landes et forêts hantées de revenants. Ces histoires d’une concision remarquable sont d’une étonnante variété et se lisent avec délectation.
L’arbre d’Halloween de Ray Bradbury

Éditions Folio SF, 176 pages, 6.50€ présenté par Anne ;

Lorsqu’ils frappent à la porte de Montsuaire pour réclamer des bonbons, Tom et ses copains déguisés en zombies ne savent rien de ce qui les attend… Commence alors un fabuleux voyage dans l’espace et le temps… Une quête fantastique et poétique des origines d’Halloween…
« Tout a commencé quand ? En Égypte, il y a quatre millénaires, pour célébrer l’anniversaire de la mort du soleil ? Ou des millions d’années plus tôt, devant les feux nocturnes allumés par les hommes des cavernes ? Ou dans le ciel de Paris, là où d’étranges créatures sont venues se pétrifier pour devenir les gargouilles de Notre-Dame? » –Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.
 

Lestat le vampire  de Anne Rice
Éditions Pocket, 608 pages, 8.00€, présenté par Patrick ;

Vampire impie, qui ne croit ni en Dieu ni au diable, ivre d’amour et de sensualité, résolu à découvrir les mystérieuses origines de ses semblables, Lestat se lance dans une quête effrénée qui va nous transporter du Paris de Louis XV à l’Égypte ancienne pour nous amener aujourd’hui à San Francisco où, devenu chanteur de rock, il lance un défi suprême aux « puissances des ténèbres ». Fresque épique, mélodrame flamboyant et superbe roman de terreur, riche de l’héritage de la littérature populaire, « Lestat le vampire » bouscule les genres et les conventions pour nous offrir l’un des très grands livres de ces dernières années.

Dix petits nègres d’Agatha Christie
Éditions Livre de Poche Jeunesse, 320 pages, 5.50€ présenté par Maïa ;

Dix personnes apparemment sans point commun se retrouvent sur l’île du Nègre, invités par un mystérieux M. Owen, malheureusement absent. Un couple de domestiques, récemment engagé, veille au confort des invités. Sur une table du salon, dix statuettes de nègres. Dans les chambres, une comptine racontant l’élimination minutieuse de dix petits nègres. Après le premier repas, une voix mystérieuse s’élève dans la maison, reprochant à chacun un ou plusieurs crimes. Un des convives s’étrangle et meurt, comme la première victime de la comptine. Une statuette disparaît. Et les morts se succèdent, suivant le texte à la lettre. La psychose monte. Le coupable se cache-t-il dans l’île, parmi les convives ?
Une poignée de personnages admirablement campés, une ambiance tendue, un suspense à couper le souffle et une fin complètement inattendue… La reine de crime nous livre ici un classique de la littérature policière ! –Sophie Colpaert –Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

La dame n°13 de Jose Carlos Somoza
Éditions Acte Sud, 559 pages, 10.70€, présenté par AnneSo ;

Un suspense fantastique allié à un sens du rythme magistral.
Toutes les nuits, un professeur de lettres fait le même rêve : dans sa grande maison à colonnes blanches, une femme hurle à la mort et l’appelle à l’aide.. « Vous qui entrez, laissez toute espérance. »
Nous voilà aux portes de l' »Enfer ». Dante et ses pairs se mettent au service maléfique de treize sorcières du verbe et l’art de la poésie devient la plus cruelle des armes.
La n° 1 invite; la n° 2 surveille; la n° 3 punit; la n° 4 rend fou; la n° 5 passionne; la n° 6 maudit; la n° 7 empoisonne; la n° 8 conjure; la n° 9 invoque; la n° 10 exécute; la n° 11 devine; la n°12 connaît.
Elles sont toujours treize, mais on n’en cite que douze. Ne jamais se risquer, même en rêve, à parler de la dernière… .

– De fièvre et de sang de Sire Cédric
Éditions Pocket,608 pages, 7.80€, présenté par Rose ;

Ils semblent se nourrir de sang. Leurs victimes sont retrouvées exsangues. Eva Svärta et le commandant Vauvert viennent enfin de mettre un terme aux agissements des frères Salaville. Mais les meurtres continuent, défiant toute logique.
Les talents d’Eva, policière albinos dotée d’un instinct hors normes, vont la conduire aux frontières de la rationalité. Là où, à tout instant, les ténèbres menacent de s’ouvrir sous vos pieds, où votre propre reflet dans le miroir pourrait vous engloutir, où la part d’ombre qu’Eva porte en elle causera sa perte ou lui sauvera la vie…

–  La pendule d’Halloween de John Bellairs
Éditions Gallimard Jeunesse, 224 pages, 6.70€, présenté par Oscar;

En venant habiter chez son oncle, Kévin ne s’attendait pas à se retrouver en compagnie de magiciens… ni à vivre dans une maison hantée ! Toutes les nuits, le tic-tac d’une mystérieuse pendule se fait entendre ; sans doute un sortilège de l’ancien propriétaire, adepte de magie noire. Bien d’autres événements étranges se succèdent, mais lorsque Kévin ressuscite un mort pendant la nuit d’Halloween, l’atmosphère devient franchement inquiétante…

Shining de Stephen King
Éditions Le Livre de Poche, 576 pages, 7.90€, présenté par Betty ;

Quand on propose à Jack Torrance, ancien professeur et ancien alcoolique, un poste de gardien pour l’hiver à l’hôtel Overlook dans les montagnes du Colorado, il croit tenir là une chance de se racheter aux yeux de sa famille. Il s’y installe avec Wendy, sa femme, et leur fils Danny, en espérant profiter de cette occasion pour écrire la pièce de théâtre qui le révélera au monde.
Mais les démons de l’hôtel trouvent en Jack une proie presque trop facile pour poursuivre leur oeuvre de mal, et il faudra le courage et le sixième sens étrange de son fils pour sauver in extremis ce qui pourra l’être. Car Danny possède ce don de lumière de même que l’ancien cuisinier de l’hôtel, Dick Hallorann, et la conjugaison des deux fera reculer les forces du mal. Pendant un certain temps…
Porté à l’écran par Kubrick avec Jack Nicholson dans le rôle principal, Shining est avant tout l’histoire de la lente déchéance d’un homme rongé par la haine.

Sortilèges de Michel de Ghelderode
Éditions Gallimard, 238 pages, 8.00€, présenté par Rémi ;

 » C’est dans ce cabaret sonore et enfumé que la Mort entra, un jour… Il y eut un souffle polaire qui m’enveloppa, comme le vent d’une aile. Je me trouvai mal à l’aise, soudainement, pris de frissons et de vertige. Voyant toute chose en noir et blanc, j’eus un besoin d’air frais, et je sortis vacillant dans un silence subit, refusant l’aide de Léonard, qui devait me croire ivre. A la rue, je sentis le trottoir se dérober sous mes pas et j’allais m’effondrer, lorsque je fus redressé par une poigne solide.  » A travers les douze contes, curieux et sombres, qui composent ce recueil, Michel de Ghelderode recrée l’univers de ses pièces de théâtre ; on y retrouve ce même esprit, cette même couleur. Avec un sens poétique indéniable, il aborde les thèmes qui lui sont chers : obsession de la mort et hantises métaphysiques, et mêlant l’imagination, la fantaisie et le rêve, il mène le lecteur dans les tréfonds des ténèbres, là où se trouvent fantômes, masques grimaçants et autres monstres…

Les furies de Boras d’Anders Fager
Éditions Pocket, 384 pages, 7.80€, présenté par Nicolas ;

Monstre tentaculaire, dieux anciens et femmes fatales chuchotent à votre oreille, s’immiscent dans votre esprit. Avides de vie, de sang et de chair. Inutile de leur résister, leur charme trompeur parle à vos instincts les plus primitifs.
Ces créatures contre-nature hantent les marais ou parcourent les villes, se dissimulent sous terre ou se parent des atours les plus séduisants. Dangereuses, elles vous emportent de votre plein gré aux portes de l’horreur. Votre perte en paraît plus douce. Vous laisserez-vous tenter ?
« Il se passe des choses curieuses dans les campagnes du sud de la Suède… Les Furies de Borås serait un peu série Z si Anders Fager n’avait de l’humour noir et un talent… monstre. » Arnaud Gonzague – Le Nouvel Observateur
« Le Suédois glace le sang sans effets de manches. » Alexis Brocas – Le Magazine littéraire
Comparé à Stephen King dans ses œuvres les plus sombres, à John Ajvide Lindqvist sous stéroïdes ou au maître de l’horreur H.P. Lovecraft, Anders Fager, né en 1964, vit à Stockholm. Ex-dyslexique, ex-punk, ex-geek, il a fait paraître entre 2009 et 2011 trois recueils de contes d’horreur, dont Mirobole a publié en 2014 une première sélection, Les Furies de Borås.

Histoires extraordinaires d’Edgar Allan Poe
Éditions Le Livre de Poche, 285 pages, 3.90€, présenté par Simone ;

Voilà une femme étranglée par la force des mains, et introduite dans une cheminée, la tête en bas. Des assassins ordinaires n’emploient pas de pareils procédés pour tuer. Encore moins cachent-ils ainsi les cadavres de leurs victimes. Dans cette façon de fourrer le corps dans la cheminée, vous admettrez qu’il y a quelque chose d’excessif et de bizarre, – quelque chose d’absolument inconciliable avec tout ce que nous connaissons en général des actions humaines, même en supposant que les auteurs fussent les plus pervertis des hommes.  » Aucun homme… n’a raconté avec plus de magie les exceptions de la vie humaine et de la nature ; – les fins de saisons chargées de splendeurs énervantes ; – l’hallucination convaincue et raisonneuse comme un livre ; – l’absurde s’installant dans l’intelligence et la gouvernant avec une épouvantable logique  »
(Baudelaire).

Nouvelles, tome 1 : 1950-1953 de Richard Matheson
Éditions J’ai lu, 475 pages, 8.20€, présenté par Anne-Gaëlle ;

Quand Richard Matheson entre en littérature, le fantastique entre, lui, dans l’âge de la modernité : évacué le surnaturel gothique, l’effroi désormais s’immisce dans les plus infimes recoins du quotidien. Et ce avec un talent littéraire a nul autre pareil : d’une tranchante concision, d’une variété narrative et formelle exceptionnelle, d’une richesse thématique impressionnante, la « marque » Matheson fait naître une nouvelle vision de la terreur, névrotique, angoissante et délicieusement teintée d’humour macabre…

Sera à lire pour la prochaine rencontre :

Les furies de Boras d’Anders Fager
Éditions Pocket, 384 pages, 7.80€, présenté par Nicolas ;

 picklejar_cover_notitle4_sml

Monstre tentaculaire, dieux anciens et femmes fatales chuchotent à votre oreille, s’immiscent dans votre esprit. Avides de vie, de sang et de chair. Inutile de leur résister, leur charme trompeur parle à vos instincts les plus primitifs.
Ces créatures contre-nature hantent les marais ou parcourent les villes, se dissimulent sous terre ou se parent des atours les plus séduisants. Dangereuses, elles vous emportent de votre plein gré aux portes de l’horreur. Votre perte en paraît plus douce. Vous laisserez-vous tenter ?
« Il se passe des choses curieuses dans les campagnes du sud de la Suède… Les Furies de Borås serait un peu série Z si Anders Fager n’avait de l’humour noir et un talent… monstre. » Arnaud Gonzague – Le Nouvel Observateur
« Le Suédois glace le sang sans effets de manches. » Alexis Brocas – Le Magazine littéraire
Comparé à Stephen King dans ses œuvres les plus sombres, à John Ajvide Lindqvist sous stéroïdes ou au maître de l’horreur H.P. Lovecraft, Anders Fager, né en 1964, vit à Stockholm. Ex-dyslexique, ex-punk, ex-geek, il a fait paraître entre 2009 et 2011 trois recueils de contes d’horreur, dont Mirobole a publié en 2014 une première sélection, Les Furies de Borås.

La prochaine réunion :

La 58ème réunion aura lieu la semaine du 21 au 25 novembre 2016.
Voici le Doodle qui vous permettra de spécifier vos disponibilités : ICI.

Vous pouvez retrouver le fonctionnement du club de lecture : ICI. (Menu de gauche « FAQ »). N’hésitez pas à nous contacter via le blog ou la page Facebook si vous avez des questions.

À bientôt  ! 

Résumé par Betty

État

57ème rencontre du club de lecture

Bonjour chers lecteurs !

Il est déjà temps de prendre note de notre 57ème rencontre du club de lecture Lille aux Livres !

On se donne rendez-vous le mardi 18 octobre 2016 à la librairie Les Quatre Chemins, à partir de 19h30.

Plan:

Capture2

Adresse : Librairie Les Quatre Chemins : 142 Rue de Paris, 59000 Lille

Métro : Marie de Lille/ Rihour

C’est une location de salle, à 15€ de l’heure. Il faudra donc payer pour assister à la réunion. 3€ (entre 10 et 14 participants), et seulement 2€ si on est 15 participants ou plus.

S’il advient qu’il y ait un excédant, l’argent sera utilisé pour acheter des boissons ou des biscuits pour grignoter au cours de la réunion.
En effet, le lieu étant une librairie et non un café, on ne pourra pas acheter de boissons sur place. Cependant, vous avez le droit de ramener de quoi boire et manger. Bien entendu, il faudra garder la salle propre.

Merci beaucoup à la librairie Les Quatre chemins de nous avoir proposé l’endroit comme lieu de réunion et de nous faire confiance.

 

Au programme :

1°) Présentation des livres, puis on va voter pour choisir notre prochaine lecture commune. Le thème est HALLOWEEN. Nous vous demandons donc d’apporter un livre qui se rapporte au thème.

2°) Discussion autour de notre lecture commune: Sans Nouvelles de Gurb de Eduardo Mendoza :

cropped-9782020903073fs.gif


Merci de bien vouloir vous inscrire pour cette prochaine rencontre, en indiquant dans les commentaires ci-dessous votre présence.

ATTENTION : Le nombre de places est limité à 18 personnes !

ATTENTION  : Dorénavant, l’entrée est payante :
3€ par personne (ou 2€ à partir de 15 personnes)
À payer à l’arrivée !

Merci de nous tenir rapidement au courant en cas de désistement.

17 inscrits –  1 places restantes

(Si vous êtes intéressés et que c’est complet, faites-le nous savoir en commentaire, nous vous avertirons s’il y a des désistements. Merci de votre compréhension.)

Personnes présentes :

  • Betty
  • Cassiopée
  • Marie
  • Anne
  • Véronique
  • Nicolas
  • Oscar
  • Simone
  • Rose
  • AnneSo
  • Maia
  • Sylvain
  • Anaïs
  • Olghir
  • Anne-Gaëlle
  • Ben
  • Rémi
État

Résumé de la 56ème réunion du club de lecture

Résumé de la 56ème rencontre du club de lecture Lille aux livres

du mardi 27 septembre 2016 !

 

Pour cette réunion du mois de septembre nous étions 13 à nous retrouver à la librairie Les Quatre Chemins !

 

1/ Les dates à retenir :

  • Samedi 1er octobre à 18h 2016 : la librairie Les Quatre Chemins nous convie au vernissage de l’exposition avec Zagam Milek et Patrice Haudegond. L’exposition reste visible du 1er octobre au 26 novembre 2016.
  • Du jeudi 6 au dimanche 9 octobre 2016 : le festival de théâtre Rémanences d’automne. C’est la troisième édition qui se déroule à la Salle Kerkhove à Leers. Plus d’infos.
  • Le samedi 8 octobre 2016 : le salon littéraire Les Halliennales. Cinquième édition de ce salon littéraire de genre fantastique, cette année sur le thème des zombies. De très nombreux auteurs seront présents, mais il y a aussi un très beau marché féérique. Plus d’infos.
  • Fin octobre-début novembre : une sortie littéraire avec le club de lecture sera organisé. Au programme, partir de la rue Gambetta et remonter jusqu’au centre ville : librairie Andy & Marcel, Humeur Noires, Le bateau livre, Oxfam, Les quatre Chemins, Croc Book… Restez connecté, nous vous tenons au courant de la date !
  • 29-30 octobre : Le salon littéraire le Val joly’maginaire au Val Joly.

 

2/ Présentation des livres :

Salem de Sandra Triname
Éditions Plume Blanche, 463 pages, 19.99€, présenté par Anne ;

1692.
Salem, état du Massachusetts aux États-Unis.
Accusées de pratiques magiques, de nombreuses personnes sont alors mises à mort. Innocentes ou coupables ? Qui méritait réellement la potence ? De nos jours, alors que Max évite de peu la mort, la voilà sous l’emprise de songes qui semblent tous venir d’une époque lointaine où la sorcellerie et les démons hantaient l’imaginaire du commun des mortels.
Quel lien peut alors unir Max à un procès vieux de plusieurs siècles ?

Des milliards de tapis de cheveux de Andreas Eschbach
Éditions J’ai Lu, 340 pages, xx€ présenté par Patrick ;

Nœud après nœud, jour après jour, toute une vie durant, ses mains répétaient les mêmes gestes, nouant et renouant sans cesse les fins cheveux, comme son père et le père de son père l’avaient fait avant lui… N’est-ce pas étrange qu’un monde entier s’adonne ainsi au tissage de tapis de cheveux ? l’objet en est, dit-on, d’orner le Palais des Étoiles, la demeure de l’Empereur. Mais qu’en est-il de l’Empereur lui-même ? N’entend-on pas qu’il aurait abdiqué ? Qu’il serait mort, abattu par des rebelles ? Comment cela serait-il possible ? Le soleil brillerait-il sans lui ? Les étoiles brilleraient-elles encore au firmament ? L’Empereur, les rebelles, des milliards de tapis de cheveux ; il est long le chemin qui mène à la vérité, de la cité de Yahannochia au Palais des Étoiles, et jusqu’au Palais des Larmes sur un monde oublié… Né en 1959, Andreas Eschbach est la figure de proue de la science-fiction allemande. Voici son premier livre traduit.
– Pourquoi j’ai mangé mon père de Roy Lewis

Éditions Pocket, 192 pages, 4.95€ présenté par Rose ;

Une famille préhistorique ordinaire : Édouard, le père, génial inventeur qui va changer la face du monde en ramenant le feu ; Vania, l’oncle réac, ennemi du progrès ; Ernest, le narrateur, un tantinet benêt ; Edwige, Griselda et d’autres ravissantes donzelles…
Ces individus nous ressemblent : ils connaissent l’amour, la drague, la bataille, la jalousie. Et découvrent l’évolution. Situations rocambolesques et personnages hilarants pour rire et réfléchir.
Un miroir à consulter souvent.

 

Le mec de la tombe d’à côté de Katarina Mazetti
Éditions Actes Sud, 253 pages, 7.70€, présenté par AnneSo ;

Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d’à côté, dont l’apparence l’agace autant que le tape-à-l’œil de la stèle qu’il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s’en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d’autodérision. Chaque fois qu’il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis… C’est le début d’une passion dévorante. C’est avec un romantisme ébouriffant et un humour décapant que ce roman d’amour tendre et débridé pose la très sérieuse question du choc des cultures.

– Le livre de toutes les heures, tome 1 : Vélum de Hal Duncan
Éditions Folio, 832 pages, 11.90€ présenté par Nicolas ;

Depuis des temps immémoriaux, le trône de Dieu est vacant. Ses anges et tous ceux dont le sang se charge d’une parcelle de divin, les Amortels, se sont divisés en deux clans : les Souverains et l’Alliance. Le conflit qui les oppose s’étend à tout le Vélum, ce tissu de mondes en comparaison duquel notre Terre n’est qu’une trace de crasse sous l’ongle d’un pouce. Pour Phreedom Messenger, qui recherche son frère, Thomas, et refuse de choisir un camp, le temps est compté car la guerre des Cieux sera bientôt totale. Vélum est le premier volume d’un diptyque, Le Livre de Toutes les Heures. Souvent comparée à L’échiquier du mal de Dan Simmons, cette fresque apocalyptique, d’une ambition rare, s’adresse tout autant aux lecteurs de H. P. Lovecraft et de Michael Moorcock qu’à ceux de James Joyce et de Jorge Luis Borges.

Les bienveillantes de Jonathan Littell
Éditions Folio, 1408 pages, 13.90€, présenté par Sylvain ;

Avec cette somme qui s’inscrit aussi bien sous l’égide d’Eschyle que dans la lignée de Vie et destin de Vassili Grossman, Jonathan Littell nous fait revivre les horreurs de la Seconde Guerre mondiale du côté des bourreaux, tout en nous montrant un homme comme rarement on l’avait fait : l’épopée d’un être emporté dans la traversée de lui-même et de l’Histoire.

– Des oiseaux sans ailes de Louis de Bernières
Éditions Folio, 832 pages, 12.50€, présenté par Simone ;

 » Ceux qui sont restés ici se sont souvent demandé pourquoi Ibrahim était devenu fou. Je suis le seul à le savoir, mais j’ai toujours été tenu au silence, parce qu’il m’a supplié de respecter son chagrin, ou, comme il a dit aussi, d’avoir pitié de sa culpabilité. A présent, il me semble que nul ne serait trahi si la vérité était enfin connue. Il y a eu chez nous tant de sang répandu que ce ne peut pas être très grave si je finis par raconter le malheur qui a frappé Philothéi, douce, chrétienne, futile et belle…  » A Eskibahtché, paisible village d’Anatolie, Grecs, Turcs, orthodoxes et musulmans vivent en paix depuis des siècles. Mais les grandes puissances s’entre-déchirent et bientôt, Ibrahim. Philothéi et tant d’autres sont emportés dans la tourmente. Brisés par la chute de l’Empire ottoman et l’émergence de la nouvelle nation turque, les habitants d’Eskibahtché subissent la violence et la folie des hommes, déplacés pour beaucoup vers une terre dont ils ignorent tout… Louis de Bernières excelle à mêler le tragique individuel aux tourments de l’Histoire et signe un puissant récit épique et sensible sur la fin de l’Empire ottoman.

–  À propos d’un gamin de Nick Hornby
Éditions 10×18, 320 pages, 7.50€, présenté par Betty ;

Rentier oisif, célibataire fier de son immaturité et séducteur invétéré, Will a une nouvelle idée de génie pour draguer : assister à des réunions de parents célibataires. Mais la rencontre décisive à laquelle va le mener ce stratagème sera en fait celle d’un gamin de douze ans, Marcus, son opposé absolu sur l’échelle du cool. Quand Will se goinfre de modernité, Marcus écoute des disques de baba et porte des vestes en mouton. L’un et l’autre ont pourtant un point commun qui va les rapprocher : leur solitude. Au travers des pérégrinations de cet improbable duo, Nick Hornby poursuit avec humour et sensibilité son exploration des ressorts de la masculinité.

Sept Cavalier quittèrent la ville au crépuscule par la porte de l’Ouest qui n’était plus gardée de Jean Raspail
Éditions Robert Laffon, 224 pages, 20.50€, présenté par Oscar ;

Prospère et lumineuse autrefois, la Ville est presque abandonnée. Le télégraphe a été coupé. Plus aucun train n’arrive à la gare, ni plus aucun navire au port. La population s’est enfuie. Des bandes incontrôlées errent à travers le pays. Du monde extérieur aucune nouvelle ne parvient depuis déjà de nombreux mois. C’est la vie qui s’en est allée. Le souverain héréditaire ne règne plus que sur son château et sur une poignée de fidèles que l’ombre est sur le point d’effacer… Pour rompre ce mortel encerclement, pour savoir où est passée la vie, à quoi ressemble ce qui les entoure et quelle est la signification de tout cela, sept cavaliers quittent la Ville au crépuscule sans espoir d’y retourner jamais. Commence alors le plus étrange des voyages. La Montagne, la Grande Forêt, recèlent des peuples insoupçonnés. On entend de lointains bruits de bataille, mais la vérité, encore, se dérobe. Surviennent des aventures à propos de choses essentielles comme l’amour, la fraternité, l’espérance ou la charité. Au fur et à mesure du récit, les signes se multiplient. De l’autre côté du fleuve, au terme du long voyage, s’étendent d’immenses contrées surpeuplées dont nul ne connaissait l’existence. Et si c’était déjà cela, le monde perdu et retrouvé ? Des sept cavaliers qui avaient quitté la Ville, deux, seulement, connaîtront la réponse..

Le code Rebecca de Ken Follett
Éditions Le Livre de Poche, 379 pages, 7.60€, présenté par Marie ;

En 1942, l’Africakorps du général Rommel vient d’investir Tobrouk. À son tour, l’Égypte est menacée par les Nazis qui disposent au Caire d’une « taupe » chargée de les renseigner sur les défenses britanniques. Cet espion allemand, Alex Wolff, caché chez Sonja El-Aram, une danseuse égyptienne devenue sa maîtresse, adresse quotidiennement des messages par radio à Rommel en utilisant un code secret contenu dans un exemplaire de Rebecca, le roman de Daphné du Maurier. Un major du contre-espionnage britannique, décidé à neutraliser définitivement l’espion nazi, se lance à sa recherche en compagnie d’une jeune et belle juive égyptienne. Une formidable course poursuite s’engage.

– Inch’ Allah, tome 1 : Le souffle du Jasmin de Gilbert Sinoué
Éditions Point, 170 pages, 6.95€, présenté par Véronique ;

1916-2001. Au coeur de l’Orient, quatre familles, israélienne, palestinienne, irakienne et égyptienne, tentent de survivre au naufrage que l’Occident leur impose. À des milliers de kilomètres de là, un diplomate français observe, impuissant, les prémices de l’apocalypse, tandis que dans son esprit résonne l’ultime question : le bruit des bombes recouvrira-t-il à jamais le souffle du jasmin ?

Dans un roman aux couleurs d’épopée, Gilbert Sinoué livre la vaste histoire du Moyen-Orient au XXe siècle.

Sans nouvelles de Gurb de Eduardo Mendoza
Éditions Pocket, 352 pages, 6.50€, présenté par Cathy ;

Gurb a disparu dans Barcelone, dissimulé sous les traits de Madonna. Précision: Gurb est un extraterrestre. Parti à sa recherche sous une apparence moins voyante, son coéquipier tient scrupuleusement le journal de ses observations. Une satire délirante et désopilante de notre monde moderne.

– Lockwood & Co, tome 1 : L’escalier hurlant de Jonathan Stroud
Éditions Le Livre de Poche, 456 pages, 7.90€, présenté par Cassiopée ;

Un terrible fléau s’abat sur Londres : des fantômes s’introduisent dans les maisons et terrorisent les occupants. Quand ils ne tentent pas de les assassiner. Lucy, talentueuse chasseuse de spectres, intègre l’agence du déjanté Anthony Lockwood pour une première mission très périlleuse : neutraliser un sanguinaire Duc rouge dans un sinistre manoir au fin fond de la campagne anglaise. Ajoutez à cela un Escalier hurleur, une chambre de torture, des squelettes derrière les portes, des agences concurrentes prêtes à tout pour vous nuire et pas une minute pour prendre le thé !

Avec son humour mordant et son style pétillant, Jonathan Stroud sort les squelettes des placards et lance un duo de choc sur les traces d’esprits frappeurs. Marie Rogatien, La Figaro magazine.

Sera à lire pour la prochaine rencontre :

Sans nouvelles de Gurb de Eduardo Mendoza
Éditions Pocket, 352 pages, 6.50€, présenté par Cathy ;

 

9782020903073fs

Gurb a disparu dans Barcelone, dissimulé sous les traits de Madonna. Précision: Gurb est un extraterrestre. Parti à sa recherche sous une apparence moins voyante, son coéquipier tient scrupuleusement le journal de ses observations. Une satire délirante et désopilante de notre monde moderne.

La prochaine réunion :

La prochaine réunion sera sur le thème d’Halloween. Nous vous demandons donc de présenter un livre dans le thème.
Cette réunion aura lieu la semaine du 17 au 21 octobre 2016. Merci de donner vos disponibilités sur le Doodle suivant : ICI.

Vous pouvez retrouver le fonctionnement du club de lecture : ICI. (Menu de gauche « FAQ »). N’hésitez pas à nous contacter via le blog ou la page Facebook si vous avez des questions.

À bientôt  ! 

Résumé par Cassiopée

État

56ème rencontre du club de lecture

Bonjour chers lecteurs !

Il est déjà temps de prendre note de notre 56ème rencontre du club de lecture Lille aux Livres !

On se donne rendez-vous le mardi 27 septembre 2016 à la librairie Les Quatre Chemins, à partir de 19h30.

Plan:

Capture2

Adresse : Librairie Les Quatre Chemins : 142 Rue de Paris, 59000 Lille

Métro : Marie de Lille/ Rihour

C’est une location de salle, à 15€ de l’heure. Il faudra donc payer pour assister à la réunion. 3€ (entre 10 et 14 participants), et seulement 2€ si on est 15 participants ou plus.

S’il advient qu’il y ait un excédant, l’argent sera utilisé pour acheter des boissons ou des biscuits pour grignotter au cours de la réunion.
En effet, le lieu étant une librairie et non un café, on ne pourra pas acheter de boissons sur place. Cependant, vous avez le droit de ramener de quoi boire et manger. Bien entendu, il faudra garder la salle propre.

Merci beaucoup à la librairie Les Quatre chemins de nous avoir proposé l’endroit comme lieu de réunion et de nous faire confiance.

 

Au programme :

1°) Présentation des livres, puis on va voter pour choisir notre prochaine lecture commune.

2°) Discussion autour de notre lecture commune: Les pierres sauvages de Fernand Pouillon :

pierres_sauvages


Merci de bien vouloir vous inscrire pour cette prochaine rencontre, en indiquant dans les commentaires ci-dessous votre présence.

ATTENTION : Le nombre de places est limité à 18 personnes !

ATTENTION  : Dorénavant, l’entrée est payante :
3€ par personne (ou 2€ à partir de 15 personnes)
À payer à l’arrivée !

Merci de nous tenir rapidement au courant en cas de désistement.

15 inscrits – 3places restantes

(Si vous êtes intéressés et que c’est complet, faites-le nous savoir en commentaire, nous vous avertirons s’il y a des désistements. Merci de votre compréhension.)

Personnes présentes :

Smo’e

  • Betty
  • Cassiopée
  • Marie
  • Anne
  • AnneSo
  • Tiphaine
  • Ben
  • Véronique
  • Cathy
  • Ali
  • Sylvain
  • Simone
  • Rose
  • Olghir
  • Oscar
  • Nicolas