État

Sortie littéraire #8

book35

Bonjour à tous !

Nous vous proposons une sortie littéraire sur Lille le samedi après-midi 26 janvier 2019.

Au programme :

  • Faire un tour dans différentes librairies du centre ;

et enfin terminer par :

  • Se poser dans un café/salon de thé pour boire une boisson et manger un goûter.

Ainsi, nous vous donnons

Rendez-vous au rez-de-chaussée du Furet du Nord de Lille à 14h le samedi 26 janvier 2019

Adresse : 15 Place Charles de Gaulle, 59800 Lille

Métro : Rihour

Merci d’indiquer dans les commentaires ci-dessous si vous venez, afin que l’on puisse attendre tout le monde avant de commencer notre balade littéraire.

book135

À très bientôt !

Inscrits :

  • Cassiopée
  • Morgane
  • Annie-France
  • Julien
  • Marjorie
  • Oscar
  • Cindy
Publicités
État

Les Tops 3 de 2018

Lors de notre 80ème réunion du club de lecture du mercredi 9 janvier 2019, nous avions demandé à chacun des participants de nous présenter leurs trois livres préférés en 2018. Voici donc cette liste:

 

Morgane:
What if it’s us de Becky Albertalli
My Lady Jane de Cynthia Hand, Brodi Ashton et Jodi Meadows
Why I am not longer talking about race to white people de Reni Eddo-Lodge
Stanley:
La promesse de l’aube de Romain Gary
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson
Half of a yellow sun de Chimamanda Ngozie Adichie
Mathilde:
Toutes les mers de Michèle Standjofski
Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes
L’amie prodigieuse (Tome 3: celle qui fuit et celle qui reste) de Elena Ferrante
Anthelme:
Le livre de l’énigme de Nathalie Dau
L’enfant de poussière de Patrick K. Dewdney
Les sentiers des astres de Stefan Platteau
Morgan:
La religion de Tim Willocks
Le diable tout le temps de Donald Ray Pollock
Au revoir là haut de Pierre Lemaitre
Cassiopée:
Déracinée de Naomi Novik
Fille de Bohème de Vania Prates
Dynasties de Ilona Andrews
Rachel:
Les rivières de Londres de Ben Aaronovitch
L’assassin royal de Robin Hobb
– Chroniques du léopard de Appollo et Tehem
Annie-France:
Le pommier rouge d’Alma Alta de Samuel Aubin
Les déracinés de Catherine Bardon
La vraie vie de Adeline Dieudonné
Julien:
L’épée de vérité de Terry Goodkind
Les monades urbaines de Robert Silverberg
Gagner la guerre de Jean-Philippe Jaworski
Sylvain:
Le diable tout le temps de Donald Ray Pollock
Le vestibule des causes perdues de Manon Moreau
Au coeur des ténèbres de Joseph Conrad
Cindy:
Cinq branches de coton noir de Sente Yves et Cuzor Steve
Vingt-quatre vues du Mont Fuji par Hokusai de Roger Zelazny
Elvira Time de Mathieu Guibé et Elodie Marze

 

Vous pouvez retrouver le fonctionnement du club de lecture : ICI. (Menu de gauche « FAQ »). N’hésitez pas à nous contacter via le blog ou la page Facebook si vous avez des questions.

À bientôt !

Sylvain
État

Résumé de la 80ème réunion du club de lecture

Résumé de la 80ème rencontre du club de lecture Lille aux Livres du mercredi 9 janvier 2019 !

Pour cette réunion du mois de janvier, nous étions 13 à nous retrouver à la librairie Les Quatre Chemins ! Encore une fois, la littérature et la nourriture furent à l’honneur.


Présentation des livres :

Les racines du ciel – Romain Gary
Éditions Folio, 9€, présenté par Stanley ;
La viande ! C’était l’aspiration la plus ancienne, la plus réelle, et la plus universelle de l’humanité. Il pensa à Morel et à ses éléphants et sourit amèrement. Pour l’homme blanc, l’éléphant avait été pendant longtemps uniquement de l’ivoire et pour l’homme noir, il était uniquement de la viande, la plus abondante quantité de viande qu’un coup heureux de sagaie empoisonnée pût lui procurer. L’idée de la «beauté» de l’éléphant, de la «noblesse» de l’éléphant, c’était une idée d’homme rassasié.
L’allée du sycomore – John Grisham
Éditions Le Livre de Poche, 8.90€, présenté par Stéphanie ;
Seth Hubbard n’a confiance en personne. Atteint d’un cancer, il se pend à un sycomore après avoir laissé un dernier testament. Ce document va plonger ses enfants désormais adultes, sa femme de ménage noire et l’avocat Jake Brigance dans un conflit juridique aussi brutal et dramatique que le procès pour meurtre qui avait exacerbé les tensions raciales dans le comté de Ford, trois ans auparavant.
Pourquoi Seth Hubbard veut-il léguer presque toute sa fortune à son employée ? La maladie a-t-elle affecté ses facultés de jugement ? Et quel rapport tout cela a-t-il avec cette parcelle de terre qu’on appelait autrefois Sycomore Row ?
Les Grands Espaces Catherine Meurisse
Éditions Dargaud, 19.90€, présenté par Mathilde ;
Catherine Meurisse a grandi à la campagne, entourée de pierres, d’arbres, et avec un chantier sous les yeux : celui de la ferme que ses parents rénovent, afin d’y habiter en famille. Une grande et vieille maison qui se transforme, des arbres à planter, un jardin à imaginer, la nature à observer : ainsi naît le goût de la création et germent les prémices d’un futur métier : dessinatrice. Avec humour et tendresse, l’auteure raconte le paradis de l’enfance, que la nature, l’art et la littérature, ses alliés de toujours, peuvent aider à conserver autant qu’à dépasser. Les Grands Espaces raconte le lieu d’une enfance et l’imaginaire qui s’y déploie, en toute liberté.
L’Ombre du Vent – Carlos Ruis Zafon
Éditions Le Livre de Poche, 8.30€, présenté par Anthelme;
Dans la Barcelone de l’après-guerre civile, « ville des prodiges » marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours.
Un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon – Daniel Sempere, le narrateur – dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés.
L’enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d’occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y « adopter » un volume parmi des centaines de milliers.
Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l’entraîner dans un labyrinthe d’aventures et de secrets enterrés dans l’âme de la ville : L’Ombre du Vent.
La couleur tombée du ciel – H. P. Lovecraft
Editions Folio SF, 7.40€, présenté par Morgan;
«La ferme tout entière baignait dans cette couleur mêlée, inconnue et hideuse : les arbres, les bâtiments, et même la verdure et l’herbage qui n’avaient pas complètement tourné à la fatale désintégration dans la grisaille. Les branches se tendaient toutes vers le ciel, coiffées de langues d’un feu immonde, et des ruissellements chatoyants de ce même feu monstrueux se glissaient autour des poutres de faîtage de la maison, de la grange, des appentis. C’était une scène inspirée d’une vision de Füssli, et sur tout le reste régnait cette débauche de lumineuse inconsistance, cet arc-en-ciel hors du monde et hors mesure de secret poison, qui naissait du puits – bouillonnant, palpant, enveloppant, s’étendant, scintillant, étreignant et faisant malignement des bulles dans son cosmique et non identifiable chromatisme.»
Les sorcières associées – Alex Evans
Éditions ActuSF, 7.50€, présenté par Rachel;
Dans la cité millénaire de Jarta, la magie refait surface à tous les coins de rue. Les maisons closes sont tenues par des succubes, les cimetières grouillent de goules… Pour Tanit et Padmé, sorcières associées, le travail ne manque pas.
Mais voilà qu’un vampire sollicite leur aide après avoir été envoûté par un inconnu, tandis que d’étranges incidents surviennent dans une usine dont les ouvriers sont des zombies… Tanit et Padmé pensaient mener des enquêtes de routine, mais leurs découvertes vont les entraîner bien au-delà de ce qu’elles imaginaient. En effet, à Jarta, les créatures de l’ombre ne sont pas les plus dangereuses…
Ubu roi – Alfred Jarry
Éditions Librio Théâtre, 5.50€, présenté par Annie-France;
Poussé par son ignoble épouse, le Père Ubu renverse le roi de Pologne, son bienfaiteur, et massacre sa famille ainsi que les nobles du royaume. Désormais roi de Pologne et docteur en ‘Pataphysjque, il manifeste sa couardise, son avidité et sa vulgarité, qui font de lui le modèle de l’usurpateur totalitaire. Car, comme l’annonçait Jarry à la première d’Ubu roi, qui provoqua, le 10 décembre 1896, un énorme scandale, « quant à l’action qui va commencer, elle se passe en Pologne, c’est-à-dire nulle part ».
Magnus Chase et les dieux d’Asgard (tome 1: l’épée de l’été) – Rick Riordan
Éditions Livre de Poche Jeunesse, 7.90€, présenté par Julien;
Le jour où Magnus Chase apprend qu il est le fils d un Dieu nordique, le moins que l on puisse dire c est qu il est plutôt surpris !
Il semblerait que les dieux d Asgard se préparent à entrer en guerre. Or c est lui, Magnus, qui doit empêcher la fin du monde en mettant la main sur une épée disparue il y a des milliers d années ! Comme si tout cela ne suffisait pas, voilà qu un géant de flammes attaque la ville, forçant Magnus à choisir entre sa vie et celle de milliers d innocents…Mais, pour un demi-dieu, qu est-ce que la mort sinon le début d une nouvelle vie ? Magnus se réveille à l Hôtel Vallhala, le paradis des guerriers : sa première grande aventure peut commencer.
La maîtresse de Rome – Kate Quinn
Éditions Pocket, 6€, présenté par Cassiopée;
La Rome du Ier siècle est sauvage. Des banquets aux orgies, des jeux du cirque aux complots politiques, la capitale de l’Empire sombre dans une frénésie de plaisir et de violence. Thea, jeune esclave d’une arrogante aristocrate, va bientôt devenir la femme la plus influente de la cité. Belle et intelligente, elle fera tout pour préserver son amour pour Arius le Barbare, gladiateur et idole du peuple. Quitte à défier l’Empereur, qui s’est promis d’en faire sa maîtresse…
Damnés – Chuck Palahniuk
Éditions Poins, 7.50€, présenté par Cindy ;
Satan, es-tu là ? C’est moi, Madison. J’ai 13 ans et je viens juste de débarquer en Enfer. Nettement mieux que ce que j’imaginais. Promis, je serai un cadavre exemplaire. Pour toi, je me tuerai au travail. Le problème, c’est que j’ai une addiction chronique à l’espoir. Oui, je connais le mot addiction, je suis morte, pas attardée. J’aimerais juste savoir pourquoi je me retrouve au royaume des damnés…

Sera à lire pour la prochaine rencontre :

Le crime de Lord Arthur Savile – Oscar Wilde
Éditions Folio, 4€90, présenté par Oscar ;
Lord Arthur Savile doit épouser Sybil. Mais, lors d’un dîner mondain à Londres, il rencontre un chiromancien. Et dans sa main, le petit homme aux lunettes d’or voit le Crime ! Lord Arthur Savile décide d ‘en finir avec l’odieuse prophétie. Il lui faut tuer, le plus vite possible, avant de se marier. Mais à qui ôter la vie ? Et comment ?

003058736



La prochaine réunion :

Notre prochaine rencontre aura lieu le jeudi 7 février 2019.

Les inscriptions débuteront 15 jours avant la date.


Vous pouvez retrouver le fonctionnement du club de lecture : ICI. (Menu de gauche « FAQ »). N’hésitez pas à nous contacter via le blog ou la page Facebook si vous avez des questions.

 

À bientôt !

 

Sylvain
État

80ème rencontre du club de lecture

Bonjour chers lecteurs !

Il est déjà temps de prendre note de notre 80ème rencontre du club de lecture Lille aux Livres !

On se donne rendez-vous le mercredi 9 janvier 2019 à la librairie Les Quatre Chemins, à partir de 19h30.

Veillez à bien être à l’heure. Nous fermons la porte à 19h35 dorénavant. Ainsi, nous pourrons commencer plus tôt la réunion et avoir plus de temps pour pouvoir discuter de nos lectures.

Plan:

Capture2

Adresse : Librairie Les Quatre Chemins : 142 Rue Pierre Mauroy, 59000 Lille

Métro : Mairie de Lille/ Rihour

C’est une location de salle, à 15€ de l’heure. Il faudra donc payer pour assister à la réunion. 3€ (entre 10 et 14 participants), et seulement 2€ si on est 15 participants ou plus.

Le commerce étant fermé au moment de notre venue, on ne pourra pas acheter de boissons sur place. Cependant, vous avez le droit de ramener de quoi boire et manger. Bien entendu, il faudra garder la salle propre.

Merci beaucoup à la librairie Les Quatre chemins de nous avoir proposé l’endroit comme lieu de réunion et de nous faire confiance.

Au programme :

1°) Présentation des livres ;

2°) Top 3 – 2018;
Chaque participant présente les trois livres qui ont marqué son année 2018.

3°) Discussion autour du livre choisi : Déracinée de Naomi Novik :

cropped-deracinee.jpg


Merci de bien vouloir vous inscrire pour cette prochaine rencontre, en indiquant dans les commentaires ci-dessous votre présence.

ATTENTION : Le nombre de places est limité à 18 personnes ! L’entrée est payante : 3€ par personne (ou 2€ à partir de 15 personnes). Merci de nous tenir rapidement au courant en cas de désistement.

Si vous êtes intéressés et que c’est complet, faites-le nous savoir, nous vous mettrons sur la liste d’attente et nous vous recontacterons en cas de désistement.

17 inscrits – 1 places restantes

Personnes présentes

  • Cassiopée
  • Morgane
  • Sylvain
  • Oscar
  • Hélène
  • Cindy
  • Luciano
  • Annie-France
  • Steph
  • Julien
  • Anthelme
  • Laurence
  • Morgan
  • Stanley
  • Mathilde
  • Catherine
  • Rachel
  • Emmanuel

En attente si désistement :

État

Résumé de la 79ème réunion du club de lecture

Résumé de la 79ème rencontre du club de lecture Lille aux Livres du jeudi 6 décembre 2018 !

Pour cette réunion du mois de décembre, nous étions 15 à nous retrouver à la librairie Les Quatre Chemins ! Encore une fois, la littérature et la nourriture furent à l’honneur.


Présentation des livres :

Déracinée – Naomi Novik
Éditions J’ai Lu, 8€50, présenté par Cassiopée ;
Depuis toujours, le village de Dvernik est protégé des assauts du Bois – une forêt maléfique douée d’une volonté propre – par le « Dragon », un puissant magicien. Celui-ci, en échange de ses services, prélève un lourd tribut : à chaque génération, la plus jolie jeune femme de la communauté disparaît dans sa tour. Cette année, c’est Kasia qui sera choisie. Forcément, c’est la plus belle, la plus populaire. Personne n’en doute, et encore moins Agnieszka, qui n’a jamais voulu de cet honneur. Mais les choses ne vont pourtant pas se passer comme prévu, et Agnieszka va découvrir un monde au-delà de l’entendement…
La femme brouillon – Amandine Dhée
Éditions Folio, 6€, présenté par Annie-France ;
« Le meilleur moyen d’éradiquer la mère parfaite, c’est de glandouiller. Si faire voeu d’inutilité est déjà courageux dans notre société, pour une mère, c’est la subversion absolue. Le jour où je refuse d’accompagner père et bébé à un déjeuner dominical pour traîner en pyjama toute la journée, je sens que je tiens quelque chose ». D’une écriture débordante d’ironie, Amandine Dhée évoque la maternité et cherche une alternative au rôle que la société voudrait lui assigner. Un livre désopilant qui écorne le fantasme idéalisant les femmes enceintes et mères parfaites.
Dans la forêtJean Hegland
Éditions Gallmeister, 9.90€, présenté par Mathilde ;
Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours présentes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’inconnu il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, remplie d’inépuisables richesses.
La véritable histoire de Noël– Marko Leino
Éditions Michel Lafon, 13.95€, présenté par Stéphanie;
Au cœur de la Laponie, pays des neiges éternelles, le jeune orphelin Nicolas est recueilli par les habitants de son village. Mais ils sont tous trop pauvres pour pouvoir l’adopter.
Le Conseil des Anciens prend alors une décision inédite : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera le jour de Noël.
Avec une étincelle d’espoir et de joie de vivre, Nicolas décide de se consacrer à sa passion : fabriquer des jouets. Le garçon va ainsi raviver l’émerveillement au cœur de cette région glacée. Et pourrait bien être à l’origine d’une des plus belles légendes.
Celle qui a tous les dons – M. R. Carey
Editions Le Livre de Poche, 8€, présenté par Céline;
Chaque matin, Melanie attend dans sa cellule qu’on l’emmène en cours. Quand on vient la chercher, le sergent Parks garde son arme braquée sur elle pendant que deux gardes la sanglent sur le fauteuil roulant. Elle dit en plaisantant qu’elle ne les mordra pas. Mais ça ne les fait pas rire.
Melanie est une petite fille très particulière…
Le Siècle des Chimères (Tome 1: Les Ogres du Gange)– Philippe Cavalier
Éditions Le Livre de Poche, 7.90€, présenté par Marc ;
Calcutta, 1936. L’Inde coloniale de Kipling a déjà perdu de sa grandeur. Les nationalistes hindous pactisent avec les services secrets allemands pour chasser les Britanniques. Fraîchement débarqué de Londres, David Tewp, jeune officier du MI6, découvre un complot d’une ampleur terrifiante. Sur les traces d’une trop belle photographe autrichienne et d’un couple d’aristocrates roumains aux sympathies politiques ambiguës, Tewp plonge dans un univers de ténèbres auquel sa bonne éducation et son rationalisme ne l’avaient en rien préparé. Des brasiers funéraires de Calcutta aux palais d’une noblesse décadente, entre jeux d’espions, guerre civile, disparitions d’enfants et rites étranges, la traque des Ogres dû Gange commence. Thriller érudit au suspense haletant, Les Ogres du Gange emprunte avec une même maîtrise au roman d’espionnage et à ce romantisme noir qui marque la grande tradition du fantastique européen. L’épopée crépusculaire de David Tewp inaugure un cycle en quatre tomes intitulé Le Siècle des chimères.
Rhinoceros– Eugène Ionesco
Éditions Gallimard, 7.80€, présenté par Cindy;
Rhinocéros est la pièce la plus riche de Ionesco. Elle ne perd rien de l’esprit d’innovation, de provocation, des premières pièces. Comme elles, celle-ci mélange les genres et les tons, le comique et le tragique. Mais l’innovation principale qui s’introduit ici est la réflexion sur l’Histoire, à travers le mythe. La pièce est une condamnation de toute dictature (en 1958, on pense au stalinisme). Ionesco condamne autant le fascisme que le communisme. C’est donc une pièce engagée : «Je ne capitule pas», s’écrie le héros.
Le rhinocéros incarne le fanatisme qui «défigure les gens, les déshumanise». On sent l’influence de La Métamorphose de Kafka. Dans une petite ville, un rhinocéros fait irruption. Par rapport à lui, les personnages prennent diverses attitudes. Certains se transforment en rhinocéros ; un troupeau défile. Seul Bérenger résiste à la marée des bêtes féroces, symboles du totalitarisme.
La nuit des temps – René Barjavel
Éditions Pocket, 7.50€, présenté par Emilie;
L’Antarctique. À la tête d’une mission scientifique française, le professeur Simon fore la glace depuis ce qui semble une éternité. Dans le grand désert blanc, il n’y a rien, juste le froid, le vent, le silence.
Jusqu’à ce son, très faible. À plus de 900 mètres sous la glace, quelque chose appelle. Dans l’euphorie générale, une expédition vers le centre de la Terre se met en place.
Eleanor Oliphant va très bien – Gail Honeyman
Éditions 10 18, 8.80€, présenté par Morgane ;
Eleanor Oliphant est un peu spéciale.
Dotée d’une culture générale supérieure à la moyenne, peu soucieuse des bonnes manières et du vernis social, elle dit les choses telles qu’elle les pense, sans fard, sans ambages.
Fidèle à sa devise  » Mieux vaut être seule que mal accompagnée « , Eleanor évite ses semblables et préfère passer ses samedis soir en compagnie d’une bouteille de vodka.
Rien ne manque à sa vie minutieusement réglée et rythmée par ses conversations téléphoniques hebdomadaires avec  » maman « .
Mais tout change le jour où elle s’éprend du chanteur d’un groupe de rock à la mode.
Décidée à conquérir de l’objet de son désir, Eleanor se lance dans un véritable marathon de transformations. Sur son chemin, elle croise aussi Raymond, un collègue qui sous des airs négligés, va lui faire repousser ses limites.
Car en naviguant sur les eaux tumultueuses de son obsession amoureuse et de sa relation à distance avec  » maman « , Eleanor découvre que, parfois, même une entité autosuffisante a besoin d’un ami…
La bibliothèque de Mount Char– Scott Hawkins
Éditions Denoël, 22.90€, présenté par Nicolas ;
Carolyn était une jeune Américaine comme les autres. Mais ça, c’était avant. Avant la mort de ses parents. Avant qu’un mystérieux personnage, Père, ne la prenne sous son aile avec d’autres orphelins. Depuis, Carolyn n’a pas eu tant d’occasions de sortir. Elle et sa fratrie d’adoption ont été élevés suivant les coutumes anciennes de Père. Ils ont étudié les livres de sa Bibliothèque et appris quelques-uns des secrets de sa puissance. Parfois, ils se sont demandé si leur tuteur intransigeant ne pourrait pas être Dieu lui-même. Mais Père a disparu – peut-être même est-il mort – et il n’y a maintenant plus personne pour protéger la Bibliothèque des féroces combattants qui cherchent à s’en emparer. Carolyn se prépare pour la bataille qui s’annonce. Le destin de l’univers est en jeu, mais Carolyn a tout prévu. Carolyn a un plan. Le seul problème, c’est qu’en s’acharnant à créer un nouveau dieu elle a oublié de préserver ce qui fait d’elle un être humain. Avec une galerie de personnages mémorables et une intrigue qui vous réserve plus d’une surprise, La Bibliothèque de Mount Char est à la fois terrifiant et hilarant, étrange et humain, visionnaire et captivant. Un roman qui marque l’entrée en scène d’une voix nouvelle dans le monde de la fantasy.
Au revoir là haut – Pierre Lemaitre
Éditions Le Livre de Poche, 8.70€, présenté par Morgan ;
Ils ont miraculeusement survécu au carnage de la Grande Guerre, aux horreurs des tranchées. Albert, un employé modeste qui a tout perdu, et Edouard, un artiste flamboyant devenu une « gueule cassée », comprennent vite pourtant que leur pays ne veut plus d’eux. Désarmés, condamnés à l’exclusion, mais refusant de céder au découragement et à l’amertume, les deux hommes que le destin a réunis imaginent alors une escroquerie d’une audace inouïe… Fresque d’une rare cruauté, remarquable par son architecture et sa puissance d’évocation, Au revoir là-haut est le grand roman de l’après-guerre de 14, de l’illusion de l’armistice, de l’État qui glorifie ses disparus et se débarrasse de vivants trop encombrants. Dans l’atmosphère crépusculaire des lendemains qui déchantent, peuplée de misérables pantins et de lâches reçus en héros, Pierre Lemaitre compose avec talent la grande tragédie de cette génération perdue.

La fille du roi des Elfes – Lord Dunsany

L’Antarctique. À la tête d’une mission scientifique française, le professeur Simon fore la glace depuis ce qui semble une éternité. Dans le grand désert blanc, il n’y a rien, juste le froid, le vent, le silence.
Jusqu’à ce son, très faible. À plus de 900 mètres sous la glace, quelque chose appelle. Dans l’euphorie générale, une expédition vers le centre de la Terre se met en place.
Le successeur de Pierre – Jean-Michel Truong
Éditions Folio SF, 9.90€, présenté par Luciano;
Cela fait des siècles que la Bulle de Pierre, écrite par le premier pape, est perdue. Objet de toutes les convoitises, la teneur de son message n’est connue que des souverains pontifes, successeurs de l’apôtre de jésus. Pour le jeune Calvin, isolé dans son cocon à l’intérieur d’une des immenses pyramides où s’est réfugiée la quasi-totalité de l’humanité, il est des mystères bien plus immédiats : pourquoi a-t-il été séparé de sa mère ? Qui sont ces amis avec lesquels il ne communique que par Web interposé et qui se cachent derrière des avatars aux noms faussement transparents ?… Et pourtant, se peut-il que tous ces faits soient liés au manuscrit disparu ?

Le Château (Les Ferrailleurs, Tome 1) – Edward Carey

Éditions Le Livre de Poche, 7.90€, présenté par Oscar;
Au milieu d’un océan de détritus composé de tous les rebuts de Londres se dresse la demeure des Ferrayor. Le Château, gigantesque puzzle architectural, abrite cette étrange famille depuis des générations. Selon la tradition, chacun de ses membres, à la naissance, se voit attribuer un objet particulier, qui le suivra toute sa vie.
Clod a quinze ans et possède un don singulier : il est capable d’entendre parler les objets… Tout commence le jour où la poignée de porte appartenant à Tante Rosamud disparaît. Les murmures des objets se font de plus en plus insistants. Dehors, une terrible tempête menace. Et voici qu’une jeune orpheline se présente à la porte du Château…
Le livre perdu des sortilèges de Deborah Harkness
Éditions Le Livre de Poche, 9.90€, présenté par Julien ;
Diana Bishop a renoncé depuis longtemps à un héritage familial compliqué pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu’au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : l’Ashmole 782.
Elle ignore alors qu’elle vient de réveiller un ancien et terrible secret – un secret convoité par de nombreuses et redoutables créatures. Dont Matthew Clairmont.
Un tueur, lui a-t-on dit. Malgré elle, Diana se retrouve au cœur de la tourmente.

Sera à lire pour la prochaine rencontre :

Déracinée – Naomi Novik
Éditions J’ai Lu, 8€50, présenté par Cassiopée ;
Depuis toujours, le village de Dvernik est protégé des assauts du Bois – une forêt maléfique douée d’une volonté propre – par le « Dragon », un puissant magicien. Celui-ci, en échange de ses services, prélève un lourd tribut : à chaque génération, la plus jolie jeune femme de la communauté disparaît dans sa tour. Cette année, c’est Kasia qui sera choisie. Forcément, c’est la plus belle, la plus populaire. Personne n’en doute, et encore moins Agnieszka, qui n’a jamais voulu de cet honneur. Mais les choses ne vont pourtant pas se passer comme prévu, et Agnieszka va découvrir un monde au-delà de l’entendement…

deracinee

 

 


Voici les ivres qui ont été offert au cours de cette séance spéciale de Noël :

Merci à tous pour votre participation !

Nous vous souhaitons de très belles fêtes de fin d’année ! Et on espère vous revoir tous l’année prochaine pour échanger sur nos livres !

 


La prochaine réunion :

Notre prochaine rencontre aura lieu le mercredi 9 janvier 2019.

Les inscriptions débuteront 15 jours avant la date.

 


 

Vous pouvez retrouver le fonctionnement du club de lecture : ICI. (Menu de gauche « FAQ »). N’hésitez pas à nous contacter via le blog ou la page Facebook si vous avez des questions.

À bientôt !

Sylvain
État

79ème rencontre du club de lecture

Bonjour chers lecteurs !

Il est déjà temps de prendre note de notre 79ème rencontre du club de lecture Lille aux Livres !

On se donne rendez-vous le jeudi 6 décembre 2018 à la librairie Les Quatre Chemins, à partir de 19h30.

Veillez à bien être à l’heure. Nous fermons la porte à 19h35 dorénavant. Ainsi, nous pourrons commencer plus tôt la réunion et avoir plus de temps pour pouvoir discuter de nos lectures.

Plan:

Capture2

Adresse : Librairie Les Quatre Chemins : 142 Rue Pierre Mauroy, 59000 Lille

Métro : Mairie de Lille/ Rihour

C’est une location de salle, à 15€ de l’heure. Il faudra donc payer pour assister à la réunion. 3€ (entre 10 et 14 participants), et seulement 2€ si on est 15 participants ou plus.

Le commerce étant fermé au moment de notre venue, on ne pourra pas acheter de boissons sur place. Cependant, vous avez le droit de ramener de quoi boire et manger. Bien entendu, il faudra garder la salle propre.

Merci beaucoup à la librairie Les Quatre chemins de nous avoir proposé l’endroit comme lieu de réunion et de nous faire confiance.

Au programme :

1°) Présentation des livres ;

2°) Le club fête Noël !

3°) Discussion autour du livre choisi : Petits suicides entre amis de Arto Paasilinna :

lecture


La réunion sera une séance spéciale Noël ! Chaque année, à cette période de l’année nous fêtons Noël à notre façon et bien sûr avec des livres.

noel

La réunion se déroule à peu près comme d’habitude, si ce n’est qu’on fera un échange de cadeau ou plus précisément de livres ! De plus, nous vous proposons de ramener en plus des sucreries : gâteaux, biscuits, bonbons…

Toutes les personnes inscrites à la prochaine réunion devront ramener un livre, d’une valeur d’environ 7-8€, pour l’offrir à quelqu’un. Vous pouvez l’emballer et l’accompagner d’une petite carte si le cœur vous en dit pour que l’échange ait un peu plus de charme.

sapin-livres

Chaque personne piochera le nom d’un participant et offrira son livre à la personne sélectionnée. Ainsi, tout le monde repartira avec un nouveau livre à ajouter à sa bibliothèque.

Bien évidemment, nous vous demandons de jouer le jeu si vous vous inscrivez. Cette réunion ne pourra se dérouler parfaitement que si toutes les personnes inscrites s’engagent à ramener un livre à offrir.

Merci beaucoup !

Merci de bien vouloir vous inscrire pour cette prochaine rencontre, en indiquant dans les commentaires ci-dessous votre présence.

ATTENTION : Le nombre de places est limité à 18 personnes ! L’entrée est payante : 3€ par personne (ou 2€ à partir de 15 personnes). Merci de nous tenir rapidement au courant en cas de désistement.

Si vous êtes intéressés et que c’est complet, faites-le nous savoir, nous vous mettrons sur la liste d’attente et nous vous recontacterons en cas de désistement.

18 inscrits – 0 places restantes

Complet

Personnes présentes

  • Cassiopée
  • Morgane
  • Sylvain
  • Oscar
  • Nicolas
  • Hélène
  • Muriel
  • Estelle
  • Cathy
  • Luciano
  • Morgan
  • Cindy
  • Mathilde
  • Annie-France
  • Céline
  • Anthleme
  • Emilie
  • Marina
  • Steph
  • Julien

En attente si désistement :

  • Anne-Cécile
  • Steph
  • Julien
État

Résumé de la 78ème réunion du club de lecture

Résumé de la 78ème rencontre du club de lecture Lille aux Livres du jeudi 8 novembre 2018 !

Pour cette réunion du mois de septembre, nous étions 18 à nous retrouver à la librairie Les Quatre Chemins ! Encore une fois, la littérature et la nourriture furent à l’honneur.

Présentation des livres :

La Tresse – Laetitia Colombani
Éditions Grasset, 7€20, présenté par Cassiopée ;

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

Et tu trouveras le trésor qui dort en toi – Laurent Gounelle
Éditions Le livre de poche, 7.40€, présenté par Emilie ;

Alice, une jeune femme dynamique et audacieuse, retrouve son ami d’enfance, Jérémie. Devenu prêtre de campagne, il lui confie être accablé par le faible nombre de fidèles. Athée et conseillère en communication, Alice se met en tête de l’aider… à sa manière. Amenée par la force des choses à se plonger dans le monde de la spiritualité, du christianisme à l’hindouisme, du taoïsme au bouddhisme, elle va alors découvrir une vérité universelle. Une vérité concernant l’homme et la clé de son épanouissement, passée sous silence par les religieux, perdue au fil des siècles…

Cueilleuse de thé – Jeanne Marie Sauvage-Avit
Éditions Charleston, 8.99€, présenté par Stephanie ;

Au Sri Lanka, l’ancien Ceylan, Shemlaheila est cueilleuse de thé dans une plantation. Depuis dix ans déjà, elle ploie sous les lourds sacs de feuilles de thé et sous le joug des contremaîtres, mais, à l’aube de ses vingt ans, la jeune femme a d’autres rêves. Elle est bien décidée à partir, à échapper à la condition de celles qui, dans les théiers et dans les maisons, sont au service des hommes. Elle ne sera pas cueilleuse de thé toute sa vie, comme sa mère, comme toutes ces femmes asservies qui n’ont d’autres horizons que les interminables rangées de théiers…
Du Sri Lanka à Londres, à la découverte d’un pays complètement différent du sien, Shemla va découvrir une autre culture, d’autres personnes et surtout d’autres envies. La cueilleuse de thé qu’elle a toujours été choisira-t-elle de revenir au pays, ou de se créer une nouvelle vie ?

La Divine Comédie – Nagai Go
Éditions Black Box, 10.99€, présenté par Morgan ;

Découvrez le grand classique de Dante Alighieri, et sa vision de l’enfer et du paradis, dans une adaptation manga de Go Nagai, inspirée des illustrations de Gustave Doré…

Albie Bright : les mondes multiples – Christopher Edge
Editions Hatier, 11.95€, présenté par Marina ;

Quand Albie perd sa mère, une scientifique de renom, atteinte d’un cancer, il éprouve le besoin irrépressible de savoir où elle est partie.
Passionné d’atomes et de trous noirs, son père lui laisse entendre qu’elle est peut-être encore vivante dans une dimension parallèle. Il ne reste plus qu’à la retrouver en partant explorer les mondes multiples. La science quantique permettrait-elle de réaliser ses désirs les plus chers ?
C’est ce qu’Albie va tenter d’élucider à travers cette quête cosmique et familiale.

Messieurs les ronds de cuir – Georges Courteline
Éditions Flammarion, 4.90€, présenté par Oscar ;

La cigarette jaillie des dessous de la moustache et les cuisses baignées de pénombre, celui-ci semait des signatures, pour ampliations conformes, au bas d’arrêtés ministériels. De sa dextre bien soignée, il les étendait, griffes d’empereur, sur la demi-largeur du papier, puis immédiatement, les séchait, le bloc-buvard secoué, en sa main gauche, du tangage précipité d’un petit bateau qui va sur l’eau.
Le chef entra, vint droit à lui, s’arc-bouta de ses doigts aux minces filets de cuivre qui cerclaient l’acajou de la table, et posa cette question bien simple :
– Je viens savoir de vous, monsieur, si la Direction des Dons et Legs est une administration de l’Etat ou une maison de tolérance

La Serpe – Philippe Jaenada
Éditions Julliard, 8.90€, présenté par Rose ;

Un matin d’octobre 1941, dans un château sinistre au fin fond du Périgord, Henri Girard appelle au secours : dans la nuit, son père, sa tante et la bonne ont été massacrés à coups de serpe. Il est le seul survivant. Toutes les portes étaient fermées, aucune effraction n’est constatée. Dépensier, arrogant, violent, le jeune homme est l’unique héritier des victimes. Deux jours plus tôt, il a emprunté l’arme du crime aux voisins. Pourtant, au terme d’un procès retentissant (et trouble par certains aspects), il est acquitté et l’enquête abandonnée. Alors que l’opinion publique reste convaincue de sa culpabilité, Henri s’exile au Venezuela. Il rentre en France en 1950 avec le manuscrit du Salaire de la peur, écrit sous le pseudonyme de Georges Arnaud.
Jamais le mystère du triple assassinat du château d’Escoire ne sera élucidé, laissant planer autour d’Henri Girard, jusqu’à la fin de sa vie (qui fut complexe, bouillonnante, exemplaire à bien des égards), un halo noir et sulfureux. Jamais, jusqu’à ce qu’un écrivain têtu et minutieux s’en mêle…
Un fait divers aussi diabolique, un personnage aussi ambigu qu’Henri Girard ne pouvaient laisser Philippe Jaenada indifférent. Enfilant le costume de l’inspecteur amateur (complètement loufoque, mais plus sagace qu’il n’y paraît), il s’est plongé dans les archives, a reconstitué l’enquête et déniché les indices les plus ténus pour nous livrer ce récit haletant dont l’issue pourrait bien résoudre une énigme vieille de soixante-quinze ans.

L’homme qui aimait les chiens – Leonardo Padura
Éditions Métailié, 9.50€, présenté par Sophie ;

En 2004, Ivan, écrivain frustré, responsable d’un misérable cabinet vétérinaire de La Havane, revient sur sa rencontre en 1977 avec un homme mystérieux qui promenait sur la plage deux lévriers barzoï. « L’homme qui aimait les chiens » lui fait des confidences sur Ramon Mercader, l’assassin de Trotski qu’il semble connaître intimement. Ivan reconstruit les trajectoires de Lev Davidovitch Bronstein, dit Trotski, et de Ramon Mercader, alias Jacques Mornard, de la Révolution russe à la guerre d’Espagne, jusqu’à leur rencontre dramatique à Mexico. Sa propre vie dans Cuba en crise, qu’il raconte en parallèle, résonne alors étrangement. Dans une écriture puissante, Leonardo Padura raconte l’histoire du mensonge idéologique et de sa force de destruction sur la grande utopie révolutionnaire du XXe siècle ainsi que ses retombées actuelles sur la vie des individus, en particulier à Cuba.

Il est parmi nous – Norman Spinrad
Éditions J’ai lu, 11€, présenté par Anthelme ;

Ralf est-il un comédien venu du futur nous alerter sur les dangers auxquels nous exposons nos descendants en persistant à polluer notre planète, comme il le prétend ? Ou bien un allumé sorti de nulle part décidé à faire carrière dans le show-business en adoptant un gimmick douteux? Qu’importe, Texas Jimmy Balaban, agent d’artistes sur le retour, flaire la bonne affaire et il n’est pas homme à se poser des questions métaphysiques. Tant que son poulain assure le prime time, tout roule. Mais pour Dexter Lampkin, l’auteur de science-fiction chargé d’écrire les textes du  » Monde selon Ralf « , et Amanda Robin, son coach new age, les choses ne sont pas aussi simples. Et si ?

Petits Suicides entre amis – Arto Paasilinaa
Éditions Folio, 8.30€, présenté par Cindy ;

 » SONGEZ-VOUS AU SUICIDE ? Pas de panique, vous n’êtes pas seul. Nous sommes plusieurs à partager les mêmes idées, et même un début d’expérience. Ecrivez-nous en exposant brièvement votre situation, peut-être pourrons-nous vous aider. Joignez vos nom et adresse, nous vous contacterons. Toutes les informations recueillies seront considérées comme strictement confidentielles et ne seront communiquées à aucun tiers. Pas sérieux s’abstenir. Veuillez adresser vos réponses Poste restante, Bureau central de Helsinki, nom de code  » Essayons ensemble « .  » Deux suicidaires se retrouvent fortuitement dans une vieille grange où ils souhaitaient partir tranquilles. Entravés dans leurs funestes projets, ils se mettent en tête de rassembler d’autres désespérés pour monter une association. Commence alors, à bord d’un car de tourisme flambant neuf, un périple loufoque mené à un train d’enfer, des falaises de l’océan Arctique jusqu’au cap Saint-Vincent au Portugal pour un saut de l’ange final. Un récit désopilant doublé d’une réflexion mordante sur le suicide.

Chez eux – Carole Zalberg
Éditions Phébus, 6.70€, présenté par Camille ;

La petite Anna a six ans quand elle quitte la Pologne pour la France avec sa mère. Elle ne comprend qu’à demi ce qui se trame autour d’elle mais devine tout de même que la vie ne sera plus aussi belle qu’avant. On est en 1938, puis en 1939. Arrive une guerre. Quelle guerre ? Autour d’elle les grandes personnes parlent des « étrangers », des « Juifs ». Elle ne se sent pas concernée. Mais bientôt il faut se séparer des siens, se cacher – c’est la guerre. On met Anna à l’abri chez des paysans de la Haute-Loire. Des gens qui travaillent dur et ne disent rien. Elle aussi apprend à se taire : à la ferme, à l’école. Un jour un monsieur à chapeau vient parler devant la classe. Il demande s’il y a des enfants « étrangers ». L’institutrice – elle s’appelle Cécile Tournon – répond que non. Le monsieur à chapeau interroge Anna, qui apprend ce jour-là qu’on ne doit pas tout dire.
Nil – Lymme Matson

Éditions PKJ, 17.90€, présenté par Julien ;

Charley se réveille sur une île somptueuse qui ne figure sur aucune carte. Elle y survit tant bien que mal avant de rencontrer Thad, le leader du clan des humains présents sur Nil.
Il lui apprend la vérité, glaçante : pour quitter cet enfer paradisiaque, il faut trouver une des portes qui apparaissent au hasard sur l’île …
Il n’y en a qu’une par jour. Une seule personne peut l’emprunter. Pire encore, les adolescents n’ont qu’un an pour s’échapper. Sinon, c’est la mort.
Le compte à rebours a déjà commencé…
L’enfant bleu – Henry Bauchau

Éditions J’ai Lu, 6.90€, présenté par Rémi ;

L’enfant bleu, c’est Orion, un garçon psychotique âgé de 13 ans dont les médicaments peinent à apaiser les crises. Véronique, psychothérapeute dans un hôpital de jour parisien, va entrer dans l’imaginaire de cet enfant pour essayer de lui rendre la paix. Elle devine sa richesse, sa sensibilité extrême, et va le guider, avec patience et passion, vers l’expression artistique. Henry Bauchau explore ici, avec sa tendresse de poète et sa passion d’écrivain, la frontière entre art et folie.
Troupe 52 – Nick Cutter

Éditions Denoël, 8.00€, présenté par Nicolas ;

Une fois par an, le chef scout Tim Riggs emmène un groupe d’adolescents sur Falstaff Island, en pleine nature canadienne, pour trois jours de camping. Et rien de tel qu’une bonne histoire de fantômes et le crépitement d’un feu de joie pour faire le bonheur de la joyeuse troupe. Mais lorsqu’un individu émacié, qui semble tout droit sorti d’un film d’horreur, débarque sur leur camp, réclamant de la nourriture, le séjour vire au cauchemar. L’homme n’a pas seulement faim. Il est malade. Un malade comme ils n’en ont jamais vu… et dangereux avec ça. Coupée du reste du monde, la troupe va devoir affronter une situation bien plus terrible que toutes les histoires inventées autour du feu. Pour survivre, ils devront combattre leurs peurs, les éléments, et se confronter à leur pire ennemi, eux-mêmes. A mi-chemin entre Sa Majesté des mouches et 28 jours plus tard, ce thriller qui a fait pâlir d’angoisse Stephen King en personne vous plongera au coeur des ténèbres, à la frontière de la folie.
Pourquoi pas nous? – Becky Albertalli / Adam Silvera

Éditions Hachette, 16.90€, présenté par Morgane ;

  «  *Want to give me a second chance here, universe? * »
  Arthur est à New York pour l’été, en attendant de savoir s’il va être reçu à Yale. Lorsqu’il croise le chemin de Ben dans un bureau de poste, c’est le coup de foudre. Il y voit un signe du destin.
  De son côté, Ben doute que le destin soit de son côté  : il vient de rompre avec son petit ami, Hudson, et n’est pas vraiment prêt pour une nouvelle relation.
  Pourtant, ni l’un ni l’autre ne parviennent à oublier cette première rencontre.
  Au fil des rendez-vous, les deux garçons se rapprochent, jusqu’à ce qu’Arthur découvre que Ben, toujours ami avec Hudson, préfère se confier à son ex-petit copain. Arthur est dévasté. Il est persuadé que son amour est à sens unique. Il leur faudra le soutien de leurs amis pour dépasser les malentendus afin de mieux se retrouver.
Au cœur des ténèbres – Joseph Conrad

Éditions Flammarion, 7.90€, présenté par Sylvain ;

Au coeur des ténèbres, la nouvelle la plus célèbre de Conrad, est le récit d’une descente aux enfers. Officier de la marine marchande britannique, le jeune capitaine Marlow part à la recherche de Kurtz, un chasseur d’ivoire qui a disparu dans la brousse africaine. A mesure que Marlow remonte le fleuve Congo pour retrouver ce personnage au sujet duquel circulent d’étranges rumeurs, il s’aventure dans les ténèbres : celles d’une nature hostile où, loin de toute civilisation, résonnent les cris inquiétants des sauvages » ; celles de l’âme humaine, dont la noirceur n’a d’égal que le mystère. Au-delà de la peinture d’une triste réalité coloniale dont Conrad fut le témoin, ces pages d’une sombre magnificence, qui ont inspiré le film Apocalypse Now de Francis Ford Coppola, sondent la part obscure qui sommeille en chacun de nous, et questionnent le rapport de l’homme au mal.

Sera à lire pour la prochaine rencontre :

 

Petits suicides entre amis de Arto Pasilinna
Éditions Folio, 8.30€, présenté par Cindy ;

 » SONGEZ-VOUS AU SUICIDE ? Pas de panique, vous n’êtes pas seul. Nous sommes plusieurs à partager les mêmes idées, et même un début d’expérience. Ecrivez-nous en exposant brièvement votre situation, peut-être pourrons-nous vous aider. Joignez vos nom et adresse, nous vous contacterons. Toutes les informations recueillies seront considérées comme strictement confidentielles et ne seront communiquées à aucun tiers. Pas sérieux s’abstenir. Veuillez adresser vos réponses Poste restante, Bureau central de Helsinki, nom de code  » Essayons ensemble « .  » Deux suicidaires se retrouvent fortuitement dans une vieille grange où ils souhaitaient partir tranquilles. Entravés dans leurs funestes projets, ils se mettent en tête de rassembler d’autres désespérés pour monter une association. Commence alors, à bord d’un car de tourisme flambant neuf, un périple loufoque mené à un train d’enfer, des falaises de l’océan Arctique jusqu’au cap Saint-Vincent au Portugal pour un saut de l’ange final. Un récit désopilant doublé d’une réflexion mordante sur le suicide.

 

 

 

 


La prochaine réunion :

Notre prochaine rencontre aura lieu le jeudi 6 décembre 2018.

 


 

La réunion sera une séance spéciale Noël ! Chaque année, à cette période de l’année nous fêtons Noël à notre façon et bien sûr avec des livres.

noel

La réunion se déroule à peu près comme d’habitude, si ce n’est qu’on fera un échange de cadeau ou plus précisément de livres ! De plus, nous vous proposons de ramener en plus des sucreries : gâteaux, biscuits, bonbons…

Toutes les personnes inscrites à la prochaine réunion devront ramener un livre, d’une valeur d’environ 7-8€, pour l’offrir à quelqu’un. Vous pouvez l’emballer et l’accompagner d’une petite carte si le cœur vous en dit pour que l’échange ait un peu plus de charme.

sapin-livres

Chaque personne piochera le nom d’un participant et offrira son livre à la personne sélectionnée. Ainsi, tout le monde repartira avec un nouveau livre à ajouter à sa bibliothèque.

Bien évidemment, nous vous demandons de jouer le jeu si vous vous inscrivez. Cette réunion ne pourra se dérouler parfaitement que si toutes les personnes inscrites s’engagent à ramener un livre à offrir.

Merci beaucoup !

 


 

Vous pouvez retrouver le fonctionnement du club de lecture : ICI. (Menu de gauche « FAQ »). N’hésitez pas à nous contacter via le blog ou la page Facebook si vous avez des questions.

 

À bientôt  !

 

Résumé par Sylvain